Côte d’Ivoire-avec succès: l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée

11 min read
73 / 100

 

La 3ème édition de  la  Semaine de la Sécurité Routière du mois d’avril 2023 a coïncidé avec la semaine de Pâques. Elle aura été l’occasion pour le Ministère des Transports de déployer un dispositif particulier dans le cadre de la sensibilisation sur les nouvelles mesures prises par le ministre Amadou Koné et le gouvernement  dans le cadre de la lutte contre l’incivisme routier. Une succès de la sensibilisation.

Côte d’Ivoire : avec succès, l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée ledebativoirien.netAinsi, après son lancement le  lundi  3 avril dernier au siège du Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transport routier (HCPETR) à Abidjan, avec la rencontre d’échanges avec les patrons des entreprises de transport routier, plusieurs équipes du ministère des transports ont investi les gares routières Urbaines,

les centres de gestion Intégrée (CGI) et plusieurs villes de l’Intérieur du pays. San-Pedro, Soubré, Gagnoa et Divo ont été visitées dans le cadre de la 2ème édition de la caravane de sensibilisation en liaison avec la 3ème édition de la Semaine nationale de sécurité routière. 13 régions et 7 départements abritant les directions régionales et départementales des Transports ont également été sensibilisés.

Le lancement de la 3ème  édition de la Semaine nationale de la sécurité routière a été effectué par le conseiller technique du ministre des Transports chargé de la coordination des actions de sécurité routière, Étienne Kouakou, le 3 avril 2023, au siège du Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transport routier (HCPETR) à Abidjan, au cours d’une rencontre d’échanges avec les patrons des entreprises de transport routier.

Côte d’Ivoire : avec succès, l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée ledebativoirien.netLors de celle-ci, il s’est agi essentiellement de sensibiliser et de former ces patrons sur les nouvelles dispositions prises par le ministre des Transports dans le cadre de la lutte contre l’incivisme routier. «Il s’agit, à travers tout ce dispositif, d’améliorer le comportement des automobilistes sur les routes afin de réduire au maximum le nombre de tués dans les accidents de la circulation», a insisté Étienne Kouakou. Les patrons du transport salueront cette initiative qui se tient à la veille des fêtes de Pâques, période de grands déplacements.

Sensibilisation à  outrance

Le ministère des transports ne s’arrêtera pas  là, pour atteindre le maximum d’usagers de la circulation. Plusieurs équipes ont investi Abidjan et les villes de l’Intérieur. Amadou Koné  déploie  un plan de sensibilisation  et une caravane à l’intérieur du pays.

A Abidjan, c’est  la Direction Générale des Transports Terrestres et de la Circulation(DGTTC) dirigée par Lucien Tiéssé qui a été mise  à contribution. C’est une trentaine d’agents répartis en sept équipes qui ont installé des stands de sensibilisation au respect du code de la route dans les gares d’Adjamé, de Koumassi et de Yopougon.

Le choix des gares s’explique par l’approche de la fête de Pâques, période de déplacements massifs des populations. Les agents de la DGTTC ont aussi visité les Centres de Gestion Intégrée (CGI) dans l’optique de s’enquérir du mode de fonctionnement du permis à points afin de mieux ventiler l’information.

Côte d’Ivoire : avec succès, l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée ledebativoirien.netLucien Tiéssé en compagnie de ses équipes sur le terrain a pris plaisir à éclairer les usagers sur les textes réglementaires de l’activité des VTC, le permis à points, l’assignation des véhicules à un chauffeur pour une entreprise ou un particulier disposant d’une flotte, la formation au certificat d’aptitude au conducteurs routier (CACR ). Il a par ailleurs appelé les automobilistes à la prudence sur les routes. Surtout, à vérifier l’état mécanique des voitures avant de prendre la route en cette période de fête et de s’assurer d’avoir les documents afférents aux véhicules à jour.

La DGTTC,  l’OSER et les DR transports mobilisés dans 13 régions et 7 départements du pays

En plus des actions dans les gares routières de la capitale économique, les structures du ministère des transports, à savoir la direction générale du transport terrestre et de la Sécurité (DGTTC), l’office de sécurité routière (OSER) et les Directions régionales et départementales du Transport (DR, DD) sont à pied d’œuvre depuis le début de la semaine nationale de sécurité routière, dans leurs zones respectives pour amplifier le message du ministre des transports Amadou Koné auprès des populations.

Côte d’Ivoire : avec succès, l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée ledebativoirien.netIl s’agit  comme  à Abidjan et avec la caravane de sécurité routière pour ces équipes, de sensibiliser les usagers et surtout les voyageurs à la prudence et à la vigilance sur la route.  Les agents font des animations de stands et procèdent à la distribution de flyers «stop à l’incivisme».  Ce sont au total 13 régions et 7 départements qui ont été sensibilisés au cours de cette 3e édition de la Semaine nationale de sécurité routière.

Étape de Divo, fin de la 2ème édition de la caravane de sensibilisation

Après San Pedro, Soubré et Gagnoa,  c’est au tour de la ville de Divo d’accueillir ce samedi 8 avril 2023 la caravane de sensibilisation de la semaine de sécurité routière, dernière étape de cette 2ème édition. La rencontre avec le Comité local de sécurité routière a permis au préfet de région du Loh-Djiboua, préfet du département de Divo, Assoman Kouakou de faire le bilan des deux premières éditions de la semaine de sécurité routière dans sa Circonscription.

Côte d’Ivoire : avec succès, l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée ledebativoirien.net «La semaine de la sécurité routière est respectée ici à Divo. Du 3 au 10 de chaque mois et cela depuis février dernier, les forces de l’ordre et la direction départementale du transport mènent des opérations de contrôle, de sensibilisation et de répression. Et les résultats enregistrés sont encourageants. Au regard des rapports des forces de police et gendarmerie mais également de l’office national de protection civile, ONPC, nous constatons une baisse des accidents», a relevé le Préfet de région.

Il rappellera à  cette étape, les causes des accidents à Divo. L’anarchie dans le secteur du transport avec la prolifération des engins à 2 et 3 roues et des taxis qui ne respectent pas le code de la route. L’incivisme des conducteurs qui prennent la fuite après avoir commis un accident, faute de document de transport etc. Le cas des Badjan, véhicules de 22 places et vieux de 50 ans qui font le transport en direction des villages sera évoqué par lui.

Le préfet de la région du Loh-Djiboua, Assoman Kouakou salue l’instauration de la semaine de sécurité routière et sa caravane de sensibilisation qui est arrivée à Divo. Il souligne l’importance de la semaine de sécurité routière et la volonté du gouvernement de vouloir faire baisser considérablement le nombre d’accidents et de tués sur les routes ivoiriennes.

Côte d’Ivoire : avec succès, l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée ledebativoirien.netLe conseiller technique du ministre des transports Amadou Koné, chargé de la coordination des actions de sécurité routière, Étienne Kouakou, chef de délégation, a instruit les membres du comité local sur l’ensemble des instruments  élaborés par le gouvernement à travers le ministère des transports dans le cadre de l’amélioration de la sécurité routière. Notamment, la semaine de sécurité routière et son volet caravane de sensibilisation ainsi que le permis à points. Et ce, dans le cadre de la stratégie nationale 2021-2025 de sécurité routière adoptée par le gouvernement depuis juillet 2021 et qui a pour objectif de réduire de 50% le nombre d’accidents et de tués d’ici 2025 en Côte d’Ivoire.

Après le comité local de sécurité routière, la caravane de sensibilisation du ministère des Transports a  rencontré entre 12h et 14h les transporteurs, le Haut conseil des transporteurs de Divo. Pour ce faire, c’est pratiquement la quasi-totalité des taxis qui ont arrêté le travail entre 12h et 14h pour venir écouter le message des émissaires du ministre Amadou Koné.

Rassemblés au siège du syndicat des taxis de Divo, bâtiment abritant la Radio Fraternité, les transporteurs de Divo ont suivi avec grand intérêt les messages de la délégation conduite par Étienne Kouakou. «Être vigilant, être prudent surtout en cette période des fêtes et de pluie, observer les règles de sécurité, respecter le code de la route, faire la visite technique du véhicule, le port de casque pour les engins à 2 et 3 roues etc., » tel est la substance du message  délivré par la délégation du ministère des transports.

Côte d’Ivoire : avec succès, l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée ledebativoirien.netEn 2021 les chiffres de Divo donnent 133 accidents corporels dont 28 tués et 188 blessés selon le commissaire divisionnaire Touré Abdul Kader, DG de la police spéciale de sécurité routière (PSSR). Le délégué, le secrétaire exécutif et directeur adjoint du Haut conseil des transporteurs de Divo ont pris la parole pour saluer la présence de la caravane chez eux. Selon eux cette campagne de sensibilisation permettra aux chauffeurs et transporteurs de changer de comportement. Surtout le permis à points qui vient responsabiliser le conducteur.

«Un jour un chauffeur me dit qu’il a besoin d’être formé dans le cadre du permis à points. Je lui ai dit de venir  déposer son permis pour qu’il reprenne la conduite. Sinon le permis à points est venu sanctionner ceux qui ne respectent pas tout simplement le code de la route et protéger le chauffeur, le transporteur et le véhicule.  Les délinquants de la route doivent quitter pour laisser les professionnels nous transporter. Le gouvernement veut qu’on soit riche mais dans la sécurité »,  a renchéri Samaké Salif, DGA du Haut conseil du patronat des entreprises du transport routier.

À  retenir de cette tournée de sensibilisation qui coïncide avec les fêtes de pâques

Pour sa  2ème édition, la caravane de sensibilisation a parcouru du mardi  4 au samedi 8 avril 2023,  successivement les localités de San-Pedro, Soubré, Gagnoa et Divo avant de regagner Abidjan.

Côte d’Ivoire : avec succès, l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée ledebativoirien.netPartout où elle est passée, la délégation du ministère des transports conduite par Étienne Kouakou, Conseiller Technique du Ministre des Transports Amadou Koné chargé de la coordination des actions de sécurité routière a eu des séances de travail avec le Comité local de sécurité routière présidé par le préfet de région ou de département. Puis avec des transporteurs réunis au sein du Haut conseil du patronat des entreprises du transport routier. Elle est également partie à l’assaut des Voyageurs de cette période de fêtes de pâques dans les gares routières et animé des émissions radio sur les radios de proximité.

«Partout où nous sommes passés, nous avons eu à sensibiliser les populations sur les règles de la circulation routière, le bon comportement et le civisme routier. Cela pour nous éviter les drames du passé. Et faire en sorte que la sécurité routière soit de mise en cette période de fête avec ses nombreux déplacements et qui coïncide avec la saison des pluies.

Nous sommes très satisfaits de la réaction des populations qui nous ont posés assez de questions pour mieux comprendre. Notre satisfaction est enfin au niveau du permis à points qui a été finalement compris par tous au sortir des échanges. Les transporteurs et chauffeurs des localités visitées y ont adhéré lorsqu’ils ont compris que le permis à points ne vient pas annuler leur permis ou encore les mettre au chômage, mais plutôt les responsabiliser et améliorer la circulation routière » a résumé Étienne Kouakou  à la fin de la caravane devant la presse à Divo le samedi 8 avril 2023.

Côte d’Ivoire : avec succès, l’étape de Divo met fin à la 2ème édition de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière- voici comment le ministère des transports a préparé une Pâques sécurisée ledebativoirien.netConduite par Étienne Kouakou, Conseiller Technique du Ministre des Transports Amadou Koné, chargé de la coordination des actions de la sécurité routière, la délégation de la caravane est composée du cabinet du ministère des transports, de la police spéciale de sécurité routière ( PSSR),

de l’office de sécurité routière ( OSER), de Quipux Afrique, de  l’observatoire de la fluidité routière, la direction générale du transport terrestre et de la Circulation ( DGTTC), la direction générale de la communication et des relations publiques, du Haut conseil du patronat des entreprises du transport routier et des médias, indique  le Service de Communication du Ministère des Transports.

Ledebativoirien.net

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur