Côte d’Ivoire-Bouaké : le petit regret d’Assahoré Jacques au baptême de la 52è promotion des élèves maîtres à l’ENI face grands projets de l’Etat

3 min read
61 / 100

 

Assahoré JacquesLes élèves maîtres du Cafop 2 de l’école nationale des instituteurs ENI  de Bouaké ont fait le  baptême de sortie de la 52è  Côte d’Ivoire-Bouaké : le  petit regret d’Assahoré Jacques au baptême de la 52è promotion des élèves maîtres à l'ENI face grands projets de l'Etat  ledebativoirien.netpromotion 2021-2023, samedi 1er juillet 2023 par le directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques. Il a rappelé le programme de développement du domaine éducatif établi par le chef de l’État Alassane et les failles dans sa mise en œuvre effective malgré tout.

Ils étaient plus de 585 élèves-maître dont 131filles, qui ont reçu ce baptême de la 52 promotion du cafop 2 ENI de Bouaké. Le parrain de la cérémonie, Assahoré Konan a rappelé la place que l’éducation occupe dans le plan du développement du gouvernement et de leur bien-être, cher au président Alassane Ouattara. Même s’il reste encore beaucoup à faire  » depuis l’accession à la magistrature suprême du président Alassane Ouattara, vos conditions de vie ont changé. Cela est visible à travers les différentes constructions d’écoles dans nos régions car le plus gros budget de l’État est consacré à l’éducation nationale  » a-t-il rappelé, avant de mettre le doigt sur les limites de l’évolution de ce projet.

 » C’est vrai que beaucoup reste à faire, car beaucoup d’écoles dans nos régions sont toujours en paillote, voir en matériels de fortuit et, avec des manques de logements-maître », a-t-il soutenu. Pour Jacques Assahoré, le rôle des enseignants est important pour l’émergence de la Côte d’Ivoire. Il a ainsi fait savoir que le gouvernement fait de l’éducation nationale sa priorité : «Chers maîtres, votre rôle est important car c’est vous qui nous inculquer le premier savoir. C’est vous qui êtes les faiseurs de cadres dans ce pays » a-t-il indiqué

Côte d’Ivoire-Bouaké : le  petit regret d’Assahoré Jacques au baptême de la 52è promotion des élèves maîtres à l'ENI face grands projets de l'Etat  ledebativoirien.netLe directeur du Cafop 2, Ouattara Amadou, il a exhorté les futurs instituteurs de s’attacher aux valeurs  afin de réussir leurs carrières d’enseignement : «  Chers élèves-maîtres, le pays vous attend car vous avez reçu les rudiments nécessaires pour devenir des enseignants assermentés. En effet, vous avez choisi un métier noble et exigeant. Désormais, vous êtes des faiseurs d’hommes et de formatage de bon citoyen. C’est un privilège et une grosse responsabilité alors, vous devez vous en rappeler et vous en comporter en conséquence. Que les qualités de votre parrain vous interpelle et vous inspire. L’amour pour son pays est indispensable pour être un enseignant de bonne qualité » a-t-il conseillé.

Au nom de la 52 promotion, Diomandé Idriss Ibrahim a rassuré leur parrain de tout faire pour réussir l’objectif à leur assigner pour le rendement d’une éducation de qualité. Au terme de la cérémonie, des élèves-maîtres ont reçu des présents composés de bouteille de gaz, des manuels scolaires d’enseignement et bien plus encore

Lledebativoirien.net

Horty Ziga

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur