Enseignement Supérieur : l’immense espoir du CIDNR dans le tandem Beugré-Diawara pour la fin  de  la crise des docteurs non recrutés de Côte d’Ivoire

5 min read
63 / 100

Le Collectif Ivoirien des Docteurs Non encore Recrutés (CIDNR) avec  pour Porte- Dr Yamé Valéry Kouao a adressé à l’occasion d’une assemblée générale le dimanche 22 octobre 2023, ses chaleureuses félicitations à l’ex ministre-Gouverneur du District d’Abidjan Robert Beugré Mambé pour sa nomination à la tête du gouvernement ivoirien. Une nomination suivie de la formation du nouveau gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, depuis 17 octobre 2023.

COLLESTIF DES DOCTEURS PM 2

Ce qui présage selon le Collectif des docteurs chômeurs, d’un espoir certain pour la résolution définitive de la crise du Doctorat en Côte d’Ivoire, notamment avec le tandem Robert Beugré (Premier Ministre) et Pr Adama Diawara  (Ministre de l’Enseignement  Supérieur).

C’est exactement, le 21 octobre 2021 que  les Docteurs au chômage en Côte d’Ivoire n’ont plus cessé de donner de la voix pour réclamer leur insertion professionnelle. Rassemblés aux pieds des tours administratives au Plateau, ils lançaient des cris de colère, eu égards au processus de recrutement vu comme discriminatoire et alambiqué organisé par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique. Depuis cette date du 21 octobre 2021, trois sessions, plus ou moins acceptables de recrutements des docteurs ont déjà été tenues et favorisées le recrutement de plusieurs d’entre eux.

Le Collectif Ivoirien des Docteurs Non encore Recrutés au terme de sa rencontre du weekend 21octobre 2023  a tenu  à rassurer  le chef du gouvernement  ivoirien Beugré Mambé de sa disposition ‘‘à privilégier le dialogue dans la recherche de solutions’’ pour l’insertion de tous les Docteurs en cette année 2023 consacrée à la jeunesse.

COLLESTIF DES DOCTEURS PM 21

Mais l’acte qui aura fait la satisfaction des Docteurs a été la reconduction de Professeur Adama DIAWARA à la tête du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : «En raison de sa connaissance des réalités du monde universitaire et plus particulièrement de son engagement sur le dossier des Docteurs Non Recrutés. Nous voyons les réformes  qu’il  engagées….», indique le porte-parole du collectif  Dr Yamé Valéry. 

Il rappelle alors les acquis de la lutte à savoir : la création d’un cadre permanent de dialogue entre le ministère de tutelle et le Collectif, la suppression des candidatures multiples, la création d’un centre unique d’examen pour le concours de recrutement, la suppression de la composition écrite, l’augmentation du nombre de postes budgétaires avec le recrutement de 651 Docteurs en 2022 et 600 à la première session de 2023, soit un total de 1251 docteurs recrutés en un an et demi contre 252 docteurs recrutés en 2021.

« C’est pourquoi il nous convient de rendre hommage à nos héros du 21 octobre 2021, ces 11 docteurs menés par Dr DALLY Olivier, Dr BOSSON Bertin, Dr GOULEDEI Jean Alda qui se sont rendus à la cité administrative dans la commune du Plateaux pour dénoncer, au péril de leur vie, les injustices infligées aux Docteurs depuis des années.

COLLESTIF DES DOCTEURS

Nous saluons également Dre AZOBE Sylvie, Dre DOTE Chantal, Dr KOUASSI Gouha, Dr SIMI Déroux, Dr DASSE, Dr TANOH Adjéi, Dr ZOUPKE Lorimer, Dr YAPI N’douffou, Dr YOBOUE, Dr DIAKRA Erik, les journalistes et tous ceux qui ont œuvré pour la cause des Docteurs Non recrutés.  Mais aussi et surtout l’ouverture du ministre Pr Adama Diawara », indique Dr Yamé.

Au lendemain de la date qui marque le troisième anniversaire de ce qu’il convient d’appeler la « révolte des docteurs au chômage en Côte d’Ivoire », il pense qu’il est important : « d’appeler  tous les Docteurs non recrutés à l’union sacrée autour de notre cause commune. Car, malgré les acquis, beaucoup reste à faire au regard des dysfonctionnements observés tout au long du processus de recrutement précédent comptant pour la première session de l’année 2023 ».

Le collectif s’est donc engagé à poursuivre, dès ce lundi 23 octobre 2023, les démarches auprès des autorités compétentes afin de relancer les discussions devant permettre de résoudre définitivement cette crise du Doctorat qui n’honore pas la Côte d’Ivoire. Dans cette perspective, le comité scientifique finalisera le rapport du bilan du concours précédent assorti de recommandations.

COLLESTIF DES DOCTEURS DE COTE D'IVOIRE Ledebativoirien.net

« Nous profitons de cette occasion pour demander la mise en œuvre effective des conclusions du cadre permanent de dialogue telle que indiquées dans la déclaration de Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique à l’issu de la rencontre du 03 février 2023 à l’auditorium de la Primature notamment le récemment des Docteurs en situation de chômage et la prise de mesures exceptionnelle pour leur insertion », lance, le porte-parole du  CIDNR Dr Yamé Valéry Kouao.

Ledebativoirien.net

H.M.

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur