Nicole Tiécoura : « Les femmes unies pour la paix  et la cohésion sociale condamnent les dégâts constatés aux élections en Côte d’Ivoire»

3 min read
54 / 100

La présidente nationale des Femmes Unies pour la Paix et la Cohésion Sociale en Côte d’Ivoire (AFUPCS-CI), Madame Nioulé Tiecoura Nicole, femme battante et engagée pour la paix s’est prêtée aux questions de LEDEBATIVOIRIEN au cours d’une interview. Elle condamne les différentes violences issues des dernières élections municipales et régionales tenues ne septembre 2023 en Côte d’Ivoire. Elle invite les acteurs politiques et tout citoyen à préserver la paix en Côte d’Ivoire.

LDI : Que devons-nous savoir de la présidente de l’AFUPCS-CI ?

LA PRESIDENTE NIOULE TIECOURA NICOLE2

Je suis Nioulé Tiécoura Nicole, présidente nationale des Femmes Unies pour la Paix et la Cohésion Sociale en Côte d’Ivoire (AFUPCS-CI). Cette union est basée sur les valeurs de nos cultures et des alliances interethniques.

Dites-nous les objectifs assignés à votre union ?

Merci ! Il faut dire que notre union se veut être une organisation féminine, leader dans la mobilisation des populations, notamment la gente féminine et les jeunes épris de paix afin que la véritable paix règne en Afrique et en particulier en Côte d’Ivoire.

Nous travaillons dans l’intention de créer un cadre institutionnel et légal propice à un climat apaisé et inclusif. C’est pourquoi, nous condamnons toutes les violences injustifiées dans n’importe quelle localité du pays avec la dernière énergie. Il s’agit pour nous de promouvoir le sens élevé du pardon et la vraie réconciliation. Tout citoyen vivant en Côte d’Ivoire doit se sentir débiteur de la paix à l’endroit de son prochain.

Qu’est-ce qui a déjà été fait par votre union pour préserver la paix ?

Plusieurs actions sont menées par les femmes de l’union. Ce sont : l’organisation des conférences débats, des colloques, la participation à la journée internationale de la paix chaque année, la prévention des conflits dans nos localités et bien d’autres.

LA PRESIDENTE NIOULE TIECOURA NICOLE

Tout récemment, nous sommes allées soulager les familles explorées à N’Douci. Des jeunes se sont battus, ce qui a conduit au décès de 4 personnes. Il était important pour nous d’être sur les lieux et invité les populations à vivre ensemble.

Votre appel à la nation ivoirienne

L’adresse que je lance est simple. C’est de dire que la paix doit être notre quotidien. Les femmes unies pour la paix  et la cohésion sociale condamnent tous les dégâts qui ont été constatés pendant les différentes élections écoulées. J’invite les populations à semer la paix, le vivre ensemble et la cohésion sociale et l’unité dans notre beau pays que feu Félix Houphouët nous a légué. Merci.

 LEDEBATIVOIRIEN.NET

Dan De San

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur