Côte d’Ivoire-Burkina Faso et espace CEDEAO: Sa Majesté Nana Kyeremaa Abrafi Koto monte au créneau pour la paix

2 min read
53 / 100

Dans  un contexte un peu tendu entre les  voisins, Sa majesté Nana Kyeremaa Abrafi Koto, femme de paix et de dialogue exhorte le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire d’une part et les autres pays de l’espace Cedeao à cultiver le bon ton et la cohésion sociale dans l’union et la fraternité.

Dans un message adressé aux communautés de l’espace CEDEAO et d’Afrique vivants en Côte d’Ivoire, et particulièrement aux différents acteurs des réseaux sociaux, Sa Majesté Nana Kyeremaa Abrafi Koto, Reine mère des Communautés des Peuples de la CEDEAO et d’Afrique se veut rassurant sur la bonne volonté manifeste des parties en présence. A savoir, les deux pays frères que sont le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

MAJESTE na

Deux Etats liés par l’histoire et la géographie et qui ont déjà constitué un seul peuple à un certain moment de leur histoire.

Elle invite à bénéficier de l’esprit de discernement pour  comprendre le bien fondé du désir exprimé des populations qui exigent que les conflits qui  naissent trouvent leurs solutions par  la voie du dialogue.

Le dialogue qui reste l’arme des forts,  soucieux du vivre ensemble. D’intégrer  les populations dans leur espace sécuritaire au service d’un développement durable.

Sa Majesté Nana Kyeremaa Abrafi Koto invite les différents acteurs des réseaux sociaux de mettre profil bas en évitant d’allumer la flamme de la haine et de naviguer dans une spirale de violence verbale, incitant à la provocation dans un contexte comme celui-ci.

Elle sollicite de la part des dirigeants du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire, de toujours développer l’esprit du bon voisinage qui cultive  l’harmonie au service de la paix et de la cohésion sociale.

Ledebativoirien.net

Sam-Ibrahim Sidibé

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur