Yamoussoukro-Caravane du livre avec l’ONG  » Viens lire » : Kouamé Adouakoua donne le goût de la lecture aux ‘élèves et étudiants

3 min read
63 / 100

L’ONG  »Viens lire » a procédé samedi 24 février 2024, au lancement de la deuxième édition de la caravane de l’animation par le livre, à la salle polyvalente de Yamoussoukro. Le secrétaire général de ladite structure  Kouamé Adouakoua Fabrice, secrétaire général de l’ONG a livré l’objectif de sa volonté d’inculquer la lecture en milieu scolaire. Le projet a ciblé Dix-huit (18) établissements scolaires à conquérir.

lecture yakrok lec

Il s’agit pour l’ONG Viens lire » de faire la promotion de la lecture à travers ces 18 établissements scolaires publiques et privés et faire en sorte de privilégier le livre par rapport aux réseaux sociaux.

Kouamé Adouakoua Fabrice, secrétaire général de l’ONG  » Viens lire » voudrais ainsi donner le goût de la lecture aux apprenants.

À cela s’ajoute une autre vision de la caravane. Il s’agit pour lui  d’allier la beauté intellectuelle et tenues traditionnelles. Une manière pour les initiateurs de valoriser l’art et culture à Yamoussoukro.

‘ Notre objectif, c’est de mettre notre cité au-devant de la scène culturelle, littéraire, de faire en sorte que, ce que nous avons entrepris hier, devient quelque chose de palpable, et de grand demain  » a-t-il indiqué.

Cette tournée de sensibilisation lui permettra de conquérir le maximum d’élèves et étudiants de Yamoussoukro. Kouamé Adouakoua Fabrice pense que  le manque de lecture aujourd’hui, est en train d’entraver la bonne marche de la société.

« On passe 90% de notre temps sur les réseaux sociaux. On a très peu de temps pour lire. Même quand on va sur les réseaux sociaux, on n’aime pas lire. Quand tu envoies un message à quelqu’un, et que le message est long, il va lire deux ou trois phrases du texte. »

lecture yakrok

 A le suivre, l’ONG doit retrouver les prémices de la formation qui émane de la lecture. C’est dans cette optique qu’elle se projette  à la conquête des lecteurs,

 »pour leur insuffler, inculquer le goût de la lecture » durant toute l’année scolaire et académique dans sa lutte de promouvoir le livre et surtout la lecture en milieu scolaire.

La caravane sera sanctionnée par un concours lié aux séances de lecture et débats littéraires.

Le concours s’ouvrira à partir de la semaine du mois de mai 2024. Les élèves et étudiants de ces 18 établissements scolaires seront soumis à des disciplines suivantes;  le théâtre, le conte(le « gbairai » des livres), la poésie, secrets de dictée et beauté intellectuelle. Pour le concours de poésies, les participants devront créer des textes poétiques, et la récompense sera une œuvre poétique appelée « passe décisive », où seront publiés les meilleurs textes de la compétition.

lecture à yamoussoukro ledebativoirien.net

Quant au concours de ‘‘beauté intellectuelle’’, il s’agit d’allier la beauté intellectuelle et tenues traditionnelles.  Le directeur général du collège Kiwi, Alassane Konaté, représentant le DRENA,

(Direction régionale de l’éducation nationale) a quant à lui manifesté sa satisfaction face à cette initiative. Il a  ensuite remercié l’ONG pour sa contribution à une meilleure éducation, pour une école de qualité en Côte d’Ivoire

Ledebativoirien.net

Horty Ziga

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur