Stratégies de performances de lutte contre le SIDA : le comité régional du district autonome de Yamoussoukro et la région du Bélier réfléchissent

4 min read
74 / 100

Pour une stratégie permettant d’améliorer les performances d’interventions sur le SIDA, une  rencontre statutaire du comité régional de lutte contre le sida (CRLS), du District autonome de Yamoussoukro et de la Région du Bélier, s’est tenue sous la présidence du préfet de région, préfet du département de Yamoussoukro Coulibaly Gando, le jeudi 30 mai 2024, à l’hôtel Palace 1 de Yamoussoukro.

Stratégies de performances de lutte contre le SIDA : le comité régional du district autonome de Yamoussoukro et la région du Bélier réfléchissent Ledebativoirien.nett

Lors de cette réunion, le bilan a été révélé ainsi que les contraintes et les solutions ont été évoquées. Il s’agit de renforcer la coordination des interventions de lutte contre le sida au niveau de la Région Sanitaire du Bélier.

Dr Sagadogo Aissiata, chef de service à la direction régionale de santé du Bélier, a entamé sa présentation, rappelant que l’infection à VIH/SIDA revêt d’un important problème de santé publique en Côte d’Ivoire.

Pour ce faire, a-t-elle signifié, une stratégie régionale pourrait améliorer les performances des interventions, au niveau local pour la nécessité d’une bonne coordination et la surveillance continue basée sur les spécificités de la Région.  Elle a ensuite fait le déroulé d’un pertinent bilan qui part de d’une situation à une autre.

 » La situation de l’épidémie du VIH/SIDA en Côte d’Ivoire en 2023 1/2, prévalence VIH 15-49 ans, baisse de la prévalence passant de 4,7% en 2010 à 1,78% en 2023, Prévalence Hommes 1,09%, Prévalence Femmes 2,48%. Situation de l’épidémie du VIH/ SIDA en Côte d’Ivoire, en 2023, 2/2, Niveau d’atteinte des 3(95) en 2023, 82% de personnes vivant avec le VIH, connaissent leur statut 90 %. Des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) qui connaissent leur statut Sérologique ont été mises sous traitement Antirétroviral (ARV).

Stratégies de performances de lutte contre le SIDA : le comité régional du district autonome de Yamoussoukro et la région du Bélier réfléchissent Ledebativoirien.nett

88% des personnes vivant avec le VIH sous traitement ARV, ont une charge virale indétectable et situation de l’épidémie dans la région sanitaire du Bélier, prévalence VIH 15-49 ans,

1,87% Didievi, 1,58 % TIEBISSOU, 1,75% Toumodi, 1, 88% Yamoussoukro, 1,94% Prévalence Hommes,  1,17% Prévalence Femmes, 2,58% Personnes vivant avec le VIH (PVVIH) en 2023, 11 117 PVVIH estimée en 2023, 12 430 », a-t-elle rendu.

Elle a par ailleurs insisté sur ce bilan de 2023 dont seul le District sanitaire de Yamoussoukro a atteint la cible intermédiaire de 92% pour le 2ème   95 et 3ème  95.

 «  Les 3 X 95 sont insuffisants chez les femmes et les enfants, surtout dans les Districts Sanitaires de Tiébissou et Didiévi. Le nombre d’enfants nés de mères séropositives dépistés positifs est passé de 12 en 2022 à 05 en 2023. Les personnes dépistées en 2023 sont de 1 011 et que la quasi-totalité des enfants nés vivants et séropositifs au VIH, ont bénéficié d’ARV (antirétroviraux) » démontre-t-elle.

Des défis face aux limites, ont aussi été identifiés, notamment la disponibilité du financement pour la mise en œuvre des activités, renforcer l’atteinte des différentes cibles, améliorer la rétention des patients dans les soins, renforcer le système de convoyage des échantillons pour la réalisation des charges virales des PVVIH et d’accroitre la prise en charge des enfants et des femmes.

Stratégies de performances de lutte contre le SIDA : le comité régional du district autonome de Yamoussoukro et la région du Bélier réfléchissent Ledebativoirien.nett

Des solutions ne sont pas non plus en reste, afin d’améliorer les performances faibles au niveau du dépistage des PVVIH (personnes vivant avec le VIH), l’atteinte du 2ème  95 et l’offre de la charge virale,  la nécessité de renforcer l’implication des parties prenantes et la mise en œuvre de stratégies adaptées, afin d’apporter des solutions  communautaire).

COULIBALY Gando, préfet de région préfet du département de Yamoussoukro, président de la cérémonie, a indiqué que le SIDA doit être appréhendé comme tout autre malade, car il peut se guérir.  Étaient présents à cette cérémonie le Corps préfectoral du District autonome de Yamoussoukro et de la Région du Bélier, des Collectivités territoriales, des Directeurs Régionaux, Départementaux et Chefs de services, des autorités coutumières et religieuses, ainsi que des représentants des Associations de femmes et de jeunes qui ont pris part à cette 1ère réunion de l’année 2024.

Ledebativoirien.net

Horty Ziga

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur