Côte d’Ivoire-une affaire de  viol circule sur le ministre KKB: fausses accusations de Sophie?

3 min read
58 / 100
    • kkb accuseUne fiction montée de toute pièce pour salir une personnalité? Un coup des adversaires politiques? Les  tentatives de ledebativoirien.net  de contacter directement  le  ministre chargé de  la réconciliation en Côte d’Ivoire sont  pour  l’heure infructueuses. Cependant eu égard  à  cette flopée de commentaires sur la toile nous continuons de nous  interroger et d’interroger. Quelle est cette affaire propagée par ce prétendu de couple Karomoko et Sophie accusant dans  un enregistrement  audio devenu viral, le ministre  Kouadio Konan Bertin, dit KKB de viol? 

Dans une bande audio de 55 munîtes 53 secondes devenue public on ne sait encore  par quels soins et par qui, la prétendue  victime dite Sophie qui est présentée comme une chantre évangéliste de gospel, y affirme paisiblement être une collaboratrice du ministre. Et  y raconte sa mésaventure en présence d’un supposé Directeur de Cabinet  de KKB un certain Théodore K. Une rencontre dans un bureau être supposé être celui du général Kouyaté. La supposé chantre disant venue d’un pays de  l’Afrique central  affirme avoir été abusée par le ministre et que cela mettrait en difficulté son couple.

L’enregistrement audio certainement  dont le doute sera levé par les services scientifiques d’enquêteurs  révèle qu’elle aurait fait plusieurs démarches en prenant même conseil au près de certaines personnes dont un Zasso, un  contact à son époux Karamoko, lui qui se  proclame être dans l’import de vin et résidant à Yopougon. Un  franco ivoirien présent également, lors de la négociation selon l’audio dans  les bureaux de Kouyaté,  exprime sa blessure et son déshonneur.

kkb accuse viol1Selon la bande audio de  leur rencontre de conciliation, le ministre KKB, les aurait envoyé balader lorsque Zasso l’aurait contacté malgré leur volonté de régler le problème à l’amiable. La supposée victime Sophie explique qu’elle lui conseillait d’être prudent pour sa carrière. Dans cette bande audio, elle cite la député de Zuenoula pour orgie, avec l’envoi régulier de films d’adulte (porno) à son ami de ministre.

Dans  l’enregistrement  audio, elle réclame la somme de 250 millions de franc Cfa comme dédommagement pour ne pas porter plainte, sinon, selon ses  propos, Ange Kessi à qui elle aurait raconté l’histoire attend d’être  saisie. Dans  la bande audio, elle aurait averti l’oncle de KKB fonctionnaire à la présidence pour médiation.

Aux dernières minutes, une plainte du Ministre de la réconciliation aurait été déposée contre Sophie Dencia, c’est son nom,  pour chantage financier à la diffusion de photo, diffamation et accusation mensongère de viol. Un cliché de KKB pris à son insu dans une chambre, lors du séjour à Divo par « l’artiste-collaboratrice » au centre de l’affaire, circule. L’on parle d’un montant de 250 millions de Fcfa contre une non-divulgation. C’est déjà fait. La procédure est ouverte

ledebativoirien.net

© 2021 – 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur