Côte d’Ivoire-alerte au braconnage des tortues marines de Fresco’’: le SOS du Maire Fulbert Beugrefoh pour sauver une espèce animale en voie disparition

3 min read

Côte d'Ivoire-alerte au braconnage des tortues marines de Fresco’’: le SOS du Maire Fulbert Beugrefoh pour sauver une espèce animale en voie disparition LEDEBATIVOIRIEN.NETRégion du Gbôklè en Côte d’Ivoire. «Sur les côtes de Fresco, quand la période de ponte arrive les tortues marines envahissent cet endroit pour pondre leurs œufs. C’est là que le plus souvent elles rencontrent la mort. Ce triste spectacle avec des tortues blessées puis  abandonnées sur nos plages s’observe de plus en plus». C’est l’alerte, donnée, ce mercredi 20 octobre 2021 par le Maire de Fresco, Fulbert Beugrefoh pour sauver les quelques tortues marines qui échappent, pour l’heure, au braconnage de cette espèce animale qui est en voie de disparition en Côte d’Ivoire.

Les tortues marines souffrent le martyr à cette période de leur reproduction. Elles sont apparues sur les côtes de Fresco ces temps-ci pour pondre des œufs. Par conséquent, elles deviennent vulnérables et restent à la merci des braconniers de haute mer. En effet, de septembre à mars, différentes espèces, notamment la tortue luth (Dermochelys coriacea) et la tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata) classées comme espèces en danger critique sur la liste rouge de l’UICN, la tortue verte (Chelonia mydas) classée comme espèce en danger et la tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea) classée comme espèce vulnérable, viennent pondre sur ces plages. Cette menace, il le vit, au jour le jour, avec les tortues marines des plages de sa commune. Seul et impuissant contre le danger qui plane sur cette espèce animale en voie de disparition, le Maire de la commune de Fresco, Fulbert Beugrefoh a lancé un SOS ce mercredi 20 octobre 2021 pour demander de l’aide en faveur de ces tortues marines.

«Fresco est une ville côtière qui dispose d’un important littoral. Sur cette côte vivent des pêcheurs ghanéens qui pratiquent la pêche en haute mer. Quand la période de ponte arrive les tortues marines envahissent cet endroit pour pondre leurs œufs. C’est là que le plus souvent elles rencontrent la morts. Les chasseurs ou encore les pêcheurs les tuent pour  commercialiser la viande et  vendre leurs œufs. Et ce triste spectacle avec des tortues blessées puis  abandonnées sur nos plages s’observe de plus en plus. Il faut faire quelque chose.

Côte d'Ivoire-alerte au braconnage des tortues marines de Fresco’’: le SOS du Maire Fulbert Beugrefoh pour sauver une espèce animale en voie disparition LEDEBATIVOIRIEN.NETLa police maritime qui dispose d’une antenne à Fresco demeure impuissante car elle  n’a pas d’équipements pour faire la surveillance et stopper le fléau. Les tortues marines sont  lâchement décimées nous sonnons la sonnette d’alarme afin que nos autorités, les ONG de lutte contre le braconnage de cette espèce se mobilisent pour endiguer ce fléau. Il faut faire quelque chose pour les tortues marines à Fresco. J’en appelle aux ONG, aux scientifiques, aux bonnes volontés pour la lutte contre le braconnage des tortues marines à Fresco», a-t-il plaidé. Si cet appel n’est pas entendu, alors l’absence d’activités de protection et de conservation ferait disparaitre plus de 90% des œufs de ces tortues marines et les femelles seraient quant à elles braconnées pour leur viande.

H.KARA

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

Du même auteur