Pourquoi le ministre KKB a posé une gerbe de fleur sur la tombe de Houphouët-Boigny

4 min read

«Accorde nous de vivre Encore ensemble »

 

A la célébration  de la 25e édition de la journée nationale de la paix, 15 novembre 2021, à la place Jean Paul 2 de Yamoussoukro,  le ministre de la réconciliation en Côte d’Ivoire Kouadio Konan Bertin a saisi le moment pour déposer une gerbe de fleure, lors de la visite officielle sur le caveau du président Félix Houphouët-Boigny. Il a profité pour adresser une prière au père de la nation.

houhpuet et kkbet chef Ils sont venus de toutes les ambassades pour se retrouver à Yamoussoukro à la fête de la célébration de la 25e édition de la journée nationale de la paix, autour de  » la Côte d’Ivoire face au défi de la cohésion nationale et la paix. ». Le ministre de la réconciliation nationale s’est tout d’abord réjoui de la forte mobilisation des populations de différentes structures, associations et communautés confondues au nom de la paix.

Pour Kouadio Konan Bertin, la vertu de la paix  et du vivre ensemble que le président  Alassane Ouattara appris de Félix Houphouët-Boigny et qu’il continue de leur enseigner doit demeurer la boussole de la vraie fraternité et de la cohésion nationale. C’est pour cela, il ne cessera jamais d’implorer la clémence du père fondateur Félix Houphouët-Boigny afin qu’il se souvienne, toujours des ivoiriens et leur accorde la véritable paix à perpétuité. Entant que ministre de la réconciliation, il se s’est donné le défi et fixé l’objectif de parfaire cette paix.

Il a ensuite rappelé que la 1ère édition de cette journée a été instituée depuis le 9 mars 1996. «La paix est un combat de tous les jours, un bréviaire à réciter nuit et jour, le prolongement logique de l’obsession pour la paix porté avec brio pendant trois décennies par Houphouët-Boigny, baptisé l’apôtre infatigable de la paix, est un trésor à conquérir contre l’obscurantisme. Les femmes et les hommes qui ont porté cela ont accédé au rang des grands hommes, de grands faiseurs de la paix », a-t-il indiqué.

houhpuet et kkb11Kouadio Konan Bertin a rappelé les méfaits de la discorde et la guerre. Pour lui, sans paix il n’y a pas d’avenir et de développement. Pour ce faire il s’adresse à la notion ivoirienne. «Notre pays connait désormais le prix de la discorde, plus jamais un ivoirien ne tire sur un autre ivoirien. L’amour et la tolérance sont la seule réponse aux problèmes de la vie. Le président Alassane  voulait une Côte d’Ivoire solidaire et réconciliée, il mérite mes remerciements et ma gratitude, pour sa volonté est de promouvoir la paix. Il a fait le choix de ce qui nous rassemble et  combat ce qui nous devise.  Sans paix il n’y a ni d’avenir, ni développement ».

Au cours du dépôt de la gerbe de fleur sur le caveau d’Houphouët-Boigny, il a prié celui-ci de se souvenir des Ivoiriens et de leur accorder le vivre ensemble. «Nous ne cesserons jamais d’intercéder auprès de toi pour la paix, accorde nous de vivre encore ensemble », a-t-il imploré en exhortant, chefs coutumiers et aux responsables religieux, ainsi que tous les ivoiriens à cultiver l’esprit de la paix autour deux.

Pourquoi le ministre KKB a posé une gerbe de fleur sur la tombe de Houphouët-Boigny ledebativoirien.netLe représentant du premier Ministre Téné Ibrahim, ministre de la Défense a rappelé les propos d’Houphouët-Boigny qui disait que  » la paix n’est pas un vain mot, mais c’est un comportement ». Et d’ajouter  que, «économie et paix, paix et économie tel est le moteur magique de la  pyramide de la cohésion nationale dans les sociétés modernes». Le ministre gouverneur Augustin Thiam, indique  que la paix doit se cultiver partout, «dans notre chambre avec nos conjoints, dans notre service avec nos collègues, avec nos enfants, avec soi-même et partout où nous sommes nous devons cultiver l’esprit de la paix ».

 Hortense Loubia Kouame

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur