Abidjan-de l’humanisme avec cette grosse distribution de serviettes menstruelles aux filles démunies par la Fondation Jean Tailly-«Merci de redonner de l’humanité aux filles qui subissent la violence économique…»

4 min read

La permanence  du député de Cocody Yasmina Ouégnin, ayant couvert 16 jours d’activisme contre les violences basées sur  le genre, a servi de cadre, le  23  décembre 2021 du lancement de l’opération de distribution de serviettes menstruelles aux filles démunies. Une action de  la Fondation Jean Alain Tailly, mécène de  la culture, du sport, un bienfaiteur de  la veuve et de l’orphelin en Côte d’Ivoire. Les membres de  l’ONG HAKILISSO venues de  la commune d’Abobo ont été les premières bénéficiaires.

don serviettes menstruelle de la fondtaion jean alian tai4«Le manque de serviettes menstruelles est une forme de  violence, car les filles sont l’objet de rejet et de moqueries. Il y a la souffrance  physique qu’elles ressentent lors des menstruations, et ensuite, les violences psychologiques et morales qu’elles subissent. Il y a  même une  violence économique qu’elles reçoivent de la société,  parce qu’elles n’ont pas les moyens financiers de s’acheter des serviettes menstruelles. C’est  au cours des  16 jours d’activisme social que la député de la nation Yasmina Ouégnin à décidé de lancer  le projet Freesia, afin d’aider les filles démunies grâce à la  Fondation Jean Tai qui s’est donné pour mission, d’œuvrer pour les actions  caritatives»,  indique le  président de  ladite Fondation, le docteur Alain Tailly.

Pour la collecte des dons, des urnes seront déposées dans les supermarchés, «chaque fois  qu’une femme qui a les  moyens  vient s’acheter une serviette  hygiénique, elle fera aussi un don  pour les filles démunies, avec un paquet de serviettes pour ces  filles qui vivent des situation aussi terribles….». Justifiant l’action en faveur des jeunes filles démunies,  il indique que le  projet Freesia  a  pour but de donner  aux  filles vivant dans  la précarité menstruelles, des  moyens de  pouvoir  se  préserver chaque fois qu’elles traversent  cette difficile périodes.   Plusieurs  communes et quartiers  seront  parcourus par la Fondation, après la joie de l’ONG AKILISSO  d’Abobo, pour une  distribution de  kits de serviettes menstruelles jetables, puis lavables.

don serviettes menstruelle de la fondtaion jean alian tai2«La Fondation Jean Tailly a été créée en hommage notre père qui était  un homme de  la culture et un bienfaiteur. Nous avons voulu poursuivre son œuvre  et continuer à  propager les valeurs qu’il a de tout temps défendues. Entre autres, la solidarité, l’assistance  aux démunis, le respect  de l’autre, le pardon etc. La Fondation intervient dans  le  domaine de l’Education, de la Culture,  du sport et du social. C’est dans  le  volet éducation et social que  nous avons lancé  le  projet Freesia, pour  aider  les jeunes filles en difficulté  menstruelles. Il nous faut faire face  à  ce  problème social », explique, docteur Tailly.

«La campagne  consiste à  collecter des serviettes  hygiéniques pour les redistribuer dans les zonée difficiles où les familles ont  du  mal à aider leurs filles  à se  protéger, lors des  menstrues. La deuxième  phase du projet, sera de parvenir à confectionner des serviettes réutilisables pour  les mettre à la disposition des filles, démunies…Dès  janvier 2022, débutera la sensibilisation sur l’hygiène menstruelle et la distribution des  lots collectés, aux familles démunies», ajoute  le  président de  la Fondation Jean Alain Tailly.

don serviettes menstruelle de la fondtaion jean alian tai3«A un âge de  la construction personnelle de la jeune fille,  il y a des conséquences qui peuvent  perturber le cour de son existence. Aujourd’hui? grâce à vous, des jeunes filles auront accès aux serviettes  hygiéniques et n’auront plus honte, merci. Merci de redonner de l’humanité aux filles qui subissent la honte…», a déclaré  la présidente de  l’ONG Hakilisso,  Mme Touré Ramatou, appelée Maman Tangara, en réceptionnant  un important lot de serviettes  menstruelles.

Une grande initiative, dans le cadre de l’égalité de chance, de traitement social.  Un signe de  fraternité entre les  populations que  la Fondation Jean Alain Tailly engage, dès janvier 2022 poursuit, avec la campagne dans d’autres communes du District d’Abidjan. L’on annonce, déjà que des zones de Cocody Kampala, Colombie et de Koumassi ancien et la ville de Divo présélectionnée à l’intérieur du pays, seront visitées en priorités.

Grace Ozhylly

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur