Depuis Man-André TIA, président de l’ADRCI charge : «Alassane Ouattara  doit prendre sa retraite  politique»

Ledebativoirien.net

L’ex-député-maire, André TIA et par ailleurs président de l’Alliance pour la Démocratie en Côte d’Ivoire (ADRCI),  au cours d’une récente rencontre avec  la presse au siège du parti à Ma s’est indigné devant la situation socioéconomique  ivoirienne et autres questions d’actualité. André Tia a évoqué la question du dialogue politique, la limitation d’âge à l’élection présidentielle de 2025.

Mais aussi la recrudescence des coups d’état  en Afrique, la cherté de la vie  et bien d’autres.  André Tia a indiqué qu’en un an d’existence, son parti respire la santé dans la mesure où, il  a tissé sa toile dans 24 régions du pays. « Nous ne sommes pas un parti alimentaire. Notre ambition est de conquérir toutes les régions et aller à la conquête du pouvoir d’Etat » a-t-il dit. C’est pourquoi, le parti pour les municipales de 2023, entend présenter ses candidats dans plusieurs régions pour débuter l’aventure.

Abordant la question de la limitation d’âge à l’élection présidentielle de 2025, André Tia s’est dit favorable car selon lui, les présidents Alassane Ouattara, Gbagbo Laurent et Henri Konan Bédié doivent prendre leur retraite politique pour donner la chance à une nouvelle génération qu’ils ont formée et qui sont capables de diriger le pays. « Alassane Ouattara  doit prendre sa retraite  politique ». Il indique qu’aucun parti politique ivoirien ne peut remporter l’élection présidentielle sans une alliance. L’ex- pensionnaire du RHDP souhaite l’élargissement du dialogue politique a tous les niveaux afin que les ivoiriens  puissent s’exprimer librement.

Dan De San  

Ledebativoirien.net

© 2022, redaction. All rights reserved.

Du même auteur