A la Journée de Maracana inter-forums Facebook : Alicide Djédjé exhorte les femmes à mettre le travail au centre de leur vie et rappelle l’action du président Ouattara

4 min read

En marge de la célébration de la journée internationale des droits de la femme, Kissinger Sacko, président de la journée de Maracana inter-forums Facebook JOMIF, a organisé une journée festive dédiée aux femmes Jomif récemment à la Riviera palmarès Abidjan. Le ministre  en charge de l’intégration Alicide Djédjé, parrain de la cérémonie a exhorté les femmes à opter pour le travail avant le mariage, gage de leur autonomisation.

A la Journée de Maracana inter-forums Facebook : Alicide Djédjé exhorte les femmes à mettre le travail au centre de leur vie et rappelle les actions d'Alassane Ouattara  ledebativoirien.netDans sa volonté de réunir les internautes au-delà de leurs divergences politiques, ethniques et religieuses, au lendemain de la crise sociopolitique, Kissinger Sacko a initié une journée de Maracana inter-forums Facebook appelée JOMIF. JOMIF prend aussi en compte le volet féminin dont la 5e édition s’est tenue le 19 mars 2022.

Le ministre en charge de l’intégration, Alicide Djédjé, parrain de l’événement a fait comprendre que la femme n’a de la valeur que lorsqu’elle travaille. C’est pourquoi, il invite les femmes à chercher la voix de l’autonomisation en se mettant dans les activités génératrices de revenus et non à trainer dans les rues.

A la Journée de Maracana inter-forums Facebook : Alicide Djédjé exhorte les femmes à mettre le travail au centre de leur vie et rappelle les actions du gouvernement‘ Le premier mari d’une femme de nos jours, c’est d’abord le travail. Seul le travail paye, aujourd’hui les hommes ont besoin des femmes qui travaillent, c’est la femme qui donne vie, elle doit être plus valorisée. C’est donc pour l’autonomisation de la femme que le président Alassane Ouattara a mis en place des projets d’aide à la jeunesse et aux femmes, vous devez faire en sorte de bénéficier de ces opportunités en vous y adhérant au maximum, la femme est une source vitale qui a besoin d’attention, entant que femme, il faut d’abord travailler et ensuite vous aurez la volonté de choisir le mari que vous voulez …. »,a-t-il exhorté

Selon Kissinger Sacko,  l’initiateur, même si JOMIF été conçue sur le plan sportif, il fallait ajouter d’autres identités pour faire bouger leur communauté. C’est à cet effet qu’ils ont accentué JOMIF par la célébration des droits de la Femme. Pour lui, la femme est le centre de la vie, il faut donc lutter contre les violences à lui infliger, pour l’égalité entre l’homme et la femme, l’égalité du genre, et lutter pour son autonomisation.

ALCIDE DJDJE TTl » Il s’agit pour nous de rendre hommage aux femmes et faire passer le message de l’égalité entre hommes et femmes, Ce qui est une possibilité d’ailleurs, on s’y met malgré l’influence de différentes cultures, c’est une réalité parce-que les textes concernant les droits de la femme existent dans notre pays », a-t-il signifié.

En ce qui concerne les femmes sur les réseaux sociaux, Il pense que la femme doit se donner de la valeur et la dignité à travers les réseaux sociaux,  » c’est un lieu où on développe des connaissances et des intelligences, où on fait de grandes découvertes, des rencontres, donc la femme qui vient sur Facebook, doit se faire respecter, elle ne doit pas succomber aux choses malsaines qui nuisent à sa réputation. Elle doit chercher à évoluer en s’appuyant sur les expériences et les connaissances des différents internautes pour développer sa propre personne, afin d’assurer son autonomisation en tant que femme, une femme qui travaille est considérée et respectée. »

ALCIDE DJDJE TOlga Ballo et toutes les femmes étaient vraiment ravies de se voir mises en valeur. ‘‘Cette journée nous permet de prendre conscience et de nous mettre au travail pour notre bien et le bien être de notre famille. C’est pour cela nous remercions Kissinger Sacko pour l’initiative et surtout madame Dominique Ouattara qui nous octroie des  prêts pour pouvoir nous lancer dans la vie active  ». La fête s’est achevée par des jeux de tirage au sort des numéros gagnants. Plusieurs femmes sont réparties avec les mains chargées.

Hortense Loubia Kouame

Ledebativoirien.net

© 2022, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur