‘‘Le vivre ensemble’’ célébré : le ministre Adama Diawara offre la fête de Paquinou à la communauté baoulé de Yopougon

3 min read

C’est le complexe maquis bar obv au quartier toit rouge de la commune de Yopougon  qui a servi de cadre à la cérémonie du Paquinou organisée par la communauté baoulé de  Yopougon, jeudi 14 avril 2022. Sollicité pour son parrainage, celui qui est affectueusement à Yopougon appelé ‘‘le philanthrope’’, le ministre Adama Diawara n’a pas décliné l’invitation qui lui a été faite, par la communauté baoulé de la commune.

DIAWARA ADAMA A YOPOUGON POUR PAQUINOU2 1 Apres les bénédictions des guides religieux chrétiens et musulmans, c’est le président du comité d’organisation nanan N’guessan Denis qui a planté le décor en expliquant à l’ensemble des invités, le sens du rassemblement. Sans oublier, sincèrement de remercier le parrain, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Adama Diawara, «pour avoir répondu favorablement à leur demande de parrainage. Et effectuant le déplacement lui-même en ce jour malgré son emploi du temps très chargé».

Le porte-parole des chefs, nanan Diby Lucien, lui aussi chef baoulé remerciant à son tour le ministre Adama Diawara a profité de la présence de l’illustre invité pour quelques doléances : «Un siège pour la chefferie de Yopougon, une assurance maladie pour les chefs qui sont tous ou presque tous septuagénaire donc ayant une sante très fragile, n’étant plus en activité. Ils éprouvent énormément de mal à faire face à leurs soins médicaux ». Le porte-parole souhaite enfin que le ministre aide leurs progénitures ayant des diplômes et encore au chômage à obtenir de l’emploi.

DIAWARA ADAMA A YOPOUGON POUR PAQUINOU21Prenant la parole le parrain, le ministre de l’enseignement supérieur le professeur Adama Diawara après avoir remercié les chefs traditionnels et la présentation de la délégation qui l’accompagne, a tenu à saluer l’esprit de solidarité du chef central des baoulés. Car cette rencontre initialement prévue uniquement pour la communauté baoulé, le chef central a voulu associer toutes les autres communautés ethniques vivant à Yopougon. «Une belle rencontre, si bien qu’on se retrouve avec 14 autres chefs de communauté a cette fête ».

Le parrain a salué cette grandeur d’esprit du chef central : « C’est ça, l’esprit de la fraternité et du vivre ensemble que prône le président de la république Alassane Ouattara », a indiqué le ministre. Il n’a pas  manqué d’égrainer les réalisations du président Alassane Ouattara, depuis son accession à la magistrature suprême : routes,  universités,  écoles, adduction en eau potables… etc. de nombreuses réalisations  pour  le bonheur des  populations.

Ledebativoirien.net

Serge Alain Kalou

© 2022, redaction. All rights reserved.

Du même auteur