Scandale Abidjan-affaire 700 millions FCFA pour 17 salons de coiffure : qui des jeunes ministres RHDP  Sidi Touré et Mamadou Touré a goupillé un grotesque deal avec Charles Kougnon ?

3 min read
54 / 100

Le  Président Alassane  Ouattara et le Premier Ministres Patrick Achi, ne savent  pas encore si cette affaire est digne du gouvernement qui vient d’arracher  une trêve social aux syndicats ivoiriens. Avec de gros efforts fournis pour maitriser l’inflation sociale. Les deux dirigeants du pays, face  à leurs postes téléviseurs respectifs, Touré Mamadou affaire 700 million scandale ledebativoirien.netils ont écouté le jeune  ministre Mamadou Touré sur un plateau télé ivoirien,

le jeudi 7 juillet 2022, déclarer qu’un entrepreneur et propriétaire des salons de coiffure Class’C répondant au nom de Charles Kougnon refuserait de rembourser un prêt de 700 millions de FCA octroyé par l’Agence Emploi Jeune pour le financement de son projet. Impensable !

Et ce, pour générer 500 emplois en faveur des jeunes. Alors, partant de la date de mise à disponibilité des 17 salons dudit projet, qui de Sidi Touré ou de Mamadou Touré a monté ce grotesque deal avec le débiteur de l’Agence Emploi Jeune ? Lorsque nous prenons la liste des ministres de la jeunesse sous Alassane Ouattara, nous notons que, Alain Lobognon a servi du 1er  juin 2011 au 13 mai 2015; TOURE MAMADOU12Sidi Tiémoko Touré a dirigé en deux temps le département ministériel de la jeunesse, d’abord, du 13 mai 2015 au 6 janvier 2016 et ensuite du 12 janvier 2016 au 4 juillet 2018. Quant à Mamadou Touré qui vient quérir la dette de 700 millions de francs CFA de l’Agence Emploi Jeune, aujourd’hui, à la télé, il est le dernier nommé à ce poste depuis le 10 juillet 2018.

Or, le porte-parole du RHDP affirmait le 15 janvier 2019 sur l’une de ses pages officielles sur les réseaux sociaux que Charles Kougnon a reçu effectivement 700 millions de francs CFA de l’Agence Emploi Jeune pour l’installation d’un réseau de 17 salons de coiffure et esthétique aux fins d’employer 500 jeunes. Et que depuis décembre 2017, lesdits salons sont disponibles.

Alors, qui de Sidi Touré ou de Mamadou Touré a ficelé ce grotesque montage financier qui suscite, aujourd’hui, le doute dans l’esprit des ivoiriens ? Quelle était la motivation réelle qui a fait sortir 700 millions de francs CFA des caisses de l’État de Côte d’Ivoire pour 17 petits salons ? Quel est le fondement réel de cette créance de 700 millions de francs CFA réclamée par Mamadou Touré sur une chaîne de télévision ivoirienne ?

TOURE MAMADOU1Et les jeunes agriculteurs, que le gouvernement ivoirien motive, depuis, en affirmant que le développement de ce pays repose sur l’agriculture, attendent désespérément leurs financements. Quelle suite donnera le  Premier ministre Patrick Achi à cette affaire  d’un goût amer pour  les  populations.

H.KARA

Ledebativoirien.net

© 2022 – 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur