Abidjan : l’orpaillage clandestin au centre d’une soutenance de thèse à l’Infas avec la mention très bien pour Kadjale Gbané

1 min read
9 / 100

 

« Analyse des mesures publiques de lutte contre l’orpaillage clandestine »: tel est le thème du mémoire de fin de cycle de formation en administration sociale de l’impétrant  Kadjale Gbané.

l’orpaillage clandestin au centre d’une soutenance de thèse à l'Infas avec la mention très bien pour Kadjale Gbané ledebativoirien.netL’impétrant a démontré avec force arguments qu’il est possible de mettre un frein à ce phénomène qui gangrène l’économie nationale. Pour M. Gbané, il faut prendre des mesures coercitives contre les scélérats qu’il a qualifié de bourreaux de l’économie ivoirienne et il n’a pas tort.

En gros, selon l’impétrant, les non nationaux sont les plus nombreux sur le terrain. Il a fait un diagnostic profond de la situation. C’est à juste titre qu’in fine, il a obtenu la mention très bien du jury composé du directeur de mémoire Daniel Tra Bi, l’assesseur Claude Tia et le président, le docteur François Allah Kouakou qui n’ont eu de cesse de féliciter vivement L’impétrant.

ledebativoirien.net

Sam I. Sidibé

© 2022, redaction. All rights reserved.

Du même auteur