Abidjan-éclairage autour de la tension à Brassivoire: la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques Me Bintou Koné Appia explique les engagements…

8 min read
78 / 100

 

«Brassivoire s’engage à mener ce plan (de licenciement) dans la transparence et le respect de leurs droits» Bintou K. Appia

 

Abidjan-éclairage autour de la tension à Brassivoire: la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques Bintou K. APPIA explique les engagements… ledebativoirien.net La situation évolue-t-elle à Brassivoire? Le Synt-Brasserie, qui porte la voix de tout le personnel sans exception a décidé d’un mouvement de colère déclenché dès l’annonce du licenciement de 25 travailleurs à partir du 2 janvier 2023. Une rencontre s’est ténue entre travailleurs et  direction générale, le mardi 27 décembre 2022 ;  et le mercredi 28 décembre avec les Inspecteurs du Travail  à l’usine PK 24 de Heineken Côte d’Ivoire pour désamorcer la grève!

La direction générale œuvre donc à l’observation, à la décrispation à Brassisoire. Pour appréhender la situation, la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques, Me Bintou Koné APPIA, a répondu à Ledebativoirien.net. Suivez son éclairage.

 

Ledebativoirien (LDI) : …Quelles sont les raisons d’une mesure de licenciement cette fin d’année ?

Abidjan-éclairage autour de la tension à Brassivoire: la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques Bintou K. APPIA explique les engagements… ledebativoirien.net   Mme Bintou K. APPIA (Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques -Brassivoire): Depuis sa création en 2015, Brassivoire est devenue un acteur reconnu du marché brassicole ivoirien grâce à son offre innovante et créative directement inspirée de la culture et du terroir ivoiriens. Nous souhaitons continuer à être un membre dynamique de la communauté économique ivoirienne en contribuant au renouveau et au développement du marché brassicole ivoirien.

Les conséquences de la pandémie de la COVID-19 avec les effets combinés de la crise économique mondiale ont entrainé une augmentation sans précédent du coût des matières premières et de la logistique. Ils ont également entraîné une baisse du pouvoir d’achat des consommateurs ivoiriens avec pour conséquence la chute du marché de la bière depuis janvier 2022. 

Brassivoire a déjà mis en œuvre plusieurs plans pour redynamiser ses activités, notamment les actions visant à réduire les coûts opérationnelles et structurelles. Toutefois, le contexte actuel exige des efforts supplémentaires pour relever les défis du marché, atteindre nos objectifs et être plus agile.

Nous avons besoin de nous réorganiser et de travailler différemment et Brassivoire est contrainte de procéder à une restructuration qui nécessite une réduction de ses effectifs.

Abidjan-éclairage autour de la tension à Brassivoire: la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques Bintou K. APPIA explique les engagements… ledebativoirien.netBrassivoire s’engage à mener ce plan dans la transparence et le respect de toutes les parties prenantes et de leurs droits. Nous accompagnerons les salariés impactés par la réorganisation en leur proposant des indemnités de licenciements qui vont au-delà des droits requis par le Droit du Travail et la Convention Collective.

Jusqu’à ce jour, Brassivoire a suivi et continue de suivre la procédure de licenciement économique prévue par la législation en vigueur et s’attache à tenir les collaborateurs informés lors des étapes importantes de cette restructuration. 

LIRE:https://www.ledebativoirien.net/2022/12/urgente-crise-sociale-a-heineken-cote-divoire-brasivoire-menacee-de-fermer-avec-des-licenciements-en-cascades-syndicat-et-direction-face-a-face-sempoignent/

LDI : Est-ce vrai que Brassivoire procède en ce moment à des recrutements alors qu’elle lance un licenciement…?

Bintou K. APPIA: Les recrutements sont pour l’instant suspendus. Nous avons relocalisé une partie de nos opérations logistiques dans un entrepôt en zone industrielle de Yopougon dans le but, justement, de nous adapter aux réalités actuelles de l’entreprise et de lui permettre de se développer à long terme, pour continuer à participer au développement et à la croissance de la Côte d’Ivoire.

Abidjan-éclairage autour de la tension à Brassivoire: la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques Bintou K. APPIA explique les engagements… ledebativoirien.netCette relocalisation s’inscrit dans la droite ligne de notre plan de réduction de coût qui nous permettra d’amoindrir considérablement nos charges fixes. Nous mettons en place de nouvelles organisations notamment pour nos activités logistiques, marketing et commerciale afin d’être plus agiles pour répondre aux exigences du marché actuel.

Notre plan de développement en Côte d’Ivoire est mis à jour de façon régulière. Nos actions sont donc dictées par la situation économique locale actuelle et les perspectives à termes.

 

LDI : Combien représente dans le portefeuille de Brassivoire, en termes financiers, l’enveloppe des 25 ouvriers sur la liste des candidats au licenciement?

Mme Bintou K. APPIA: Brassivoire s’engage à mener ce plan dans la transparence et le respect de toutes les parties prenantes et de leurs droits. Nous accompagnerons les salariés impactés par la réorganisation en leur proposant des indemnités de licenciements qui vont au-delà des droits requis par le droit du travail et la convention collective. Vous comprendrez que pour des raisons évidentes de confidentialité, nous ne pouvons pas communiquer les données financières de l’entreprise.

 

LDI: La décision de ce licenciement massif a-t-elle obéit à la procédure en vigueur en Côte d’Ivoire…?

Mme Bintou K. APPIA: Brassivoire a à cœur de conduire cette réorganisation dans la transparence et dans le respect de toutes les parties prenantes et de leurs droits. Nous avons adopté la procédure pour licenciement économique dont les étapes sont clairement réglementées par la loi.

Conformément à la législation en vigueur sur les licenciements pour motif économique, nous avons informé les représentants du personnel, le personnel ainsi que toutes les autorités indiquées par la procédure sur les raisons et les enjeux de cette organisation.

 Abidjan-éclairage autour de la tension à Brassivoire: la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques Bintou K. APPIA explique les engagements… ledebativoirien.net

LDI: Brassivoire a-t-elle déposé un bilan négatif au titre de l’année 2022, quand les travailleurs annoncent qu’elle a procédé à un partage de Bonus au titre de 2021?

Mme Bintou K. APPIA : Brassivoire s’engage à offrir à tous ses collaborateurs de bonnes conditions de travail et à promouvoir le dialogue et la performance au sein de l’entreprise. Nos actions sont conduites dans le respect de la législation Ivoirienne et de la politique interne à Brassivoire. C’est pourquoi, Brassivoire, a tenu, à travers le bonus octroyé aux employés, à encourager les efforts de ceux qui ont donné le meilleur d’eux même afin d’aider l’entreprise à faire face aux challenges du marché, malgré le contexte économique difficile. Le dépôt de bilan auprès des institutions requises ne peut se faire tant que l’exercice n’est pas clos.

LIRE:https://www.ledebativoirien.net/2022/12/abidjan-rencontre-durgence-a-brassivoire-les-travailleurs-bandeaux-rouges-sur-la-tete-ce-mardi-27-decembre-ont-parle-avec-le-directeur-general/

LDI : Est-ce possible, en l’espace de quelques mois, d’annoncer une faillite après cette faste période en moins d’un an selon les travailleurs?

Abidjan-éclairage autour de la tension à Brassivoire: la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques Bintou K. APPIA explique les engagements… ledebativoirien.netMme Bintou K. APPIA: La crise de la COVID-19, qui a eu un impact significatif sur les activités industrielles et commerciales mondiales, ne date pas d’aujourd’hui ; à l’instar de nombreux autres entreprises, Brassivoire n’a pas échappée à cette situation.

A cela s’est rajouté le contexte économique actuel difficile, notamment l’augmentation importante des coûts des matières premières, de l’énergie, du transport ainsi que le déclin du marché brassicole.

Il n’est pas possible de considérer ces dernières années comme une période faste. Brassivoire a étudié plusieurs scénarios pour redynamiser ses activités et améliorer sa rentabilité, mais elles n’ont pas été suffisantes pour réduire ses coûts opérationnels et structurels. Le contexte actuel exige donc des efforts supplémentaires pour relever les challenges du marché.

Abidjan-éclairage autour de la tension à Brassivoire: la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques Bintou K. APPIA explique les engagements… ledebativoirien.netAujourd’hui, elle n’a pas d’autre choix que de se réorganiser et de travailler différemment pour atteindre ses ambitions, d’où la restructuration envisagée. Par ailleurs, il convient de préciser que nous n’avons pas déclaré faillite, nous avons justement entamé le processus de restructuration de l’entreprise en vue de pouvoir la préserver et relancer ses activités.

 

LDI : Est-il vrai que le nouveau Directeur Général M. Protus Tache remet en cause tous les acquis sous l’ancien DG ?

Mme Bintou K. APPIA: Dès sa prise de fonction en juillet 2022, le nouveau DG, Protus TACHE n’a eu de cesse de confirmer que la mission et la vision de Brassivoire ne changent pas, car en droite ligne avec nos ambitions. Notre plan de développement en Côte d’Ivoire est mis à jour de façon régulière. Nos actions sont donc dictées par la situation économique locale actuelle et les perspectives à termes.

Abidjan-éclairage autour de la tension à Brassivoire: la Directrice des Affaires Institutionnelles et Juridiques Bintou K. APPIA explique les engagements… ledebativoirien.netAujourd’hui, Brassivoire a besoin de s’adapter au nouvel environnement actuel impacté par la crise mondial et l’inflation. C’est la raison fondamentale des ajustements dans notre organisation afin que nous soyons plus agiles et plus efficients pour relever les défis du moment.

Notre devoir est de nous adapter pour permettre à l’entreprise de se développer à long terme et ainsi de participer au développement et à la croissance de la Côte d’Ivoire ».

Ledébativoirien.net

Recueillis par HERVE MAKRE

© 2022 – 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur