Côte d’Ivoire-Ouéllé et l’exploitation minière : SOMINA félicitée par les leaders de communautés pour ses actions sociales

4 min read
70 / 100

 

Ouéllé -La Société Minière de la Nawa (SOMINA) qui a déposé ses bagages dans la commune de Ouéllé depuis mars 2022, une ville située au nord de Daoukro sur l’axe Daoukro-Bouaké, reçoit les félicitations des populations. Lancé il y a un an, le projet d’exploitation minière de la localité piloté par la Société Minière de la Nawa a vite fait oublier les craintes des communautés locales. Contrairement à de nombreuses sociétés minières en Côte d’Ivoire, la Somina a pris toutes les mesures et dispositions face aux attentes de la population impactée, au plan financier et environnemental.

Côte d’Ivoirie-Ouéllé et l’exploitation minière : les ses actions sociales de la SOMINA saluées par les leaders de communautés ledebativoirien.netL’installation dans cette localité située à 24 kilomètre de Daoukro a  été une aubaine et un grand bonheur pour la population épargnée des impacts de l’exploitation. Les jeunes et les chefs coutumiers du village et des localités environnantes ne tarissent d’éloge à l’égard des actions bienfaisantes de ladite société. Elle ne ménage aucun effort pour améliorer les conditions de vie des habitants impactés par ledit projet minier.

Avant le lancement du projet la société a engagé une étude de faisabilité tout en  identifiant les problèmes susceptibles de freiner son aboutissement ainsi que les difficultés auxquelles les populations sont confrontées. Pour l’exploitation de cette ressource minière, la société semi-industrielle s’est appuyée sur la main d’œuvre locale. A titre d’illustration, de nombreux jeunes vaillants, soit plus de 200 d’entre qui vivaient dans le dénouement total puisque frappés par l’oisiveté  ont été employés par la société pour les travaux d’exploitation avec un revenu salarial mensuel compris entre 100.000 et 300.000 F CFA. Avec une trentaine d’employées issues de la localité de Sika-Komenankro.

Côte d’Ivoirie-Ouéllé et l’exploitation minière : les ses actions sociales de la SOMINA saluées par les leaders de communautés ledebativoirien.netPlusieurs localités de la commune bénéficient de l’adduction d’eau potable. Les personnes impactées par les activités de la société ont été dédommagées à la grande satisfaction des populations. Les conditions et le cadre de vie des chefs coutumiers ont connu une nette amélioration. La maison du roi et le chef de village de Kodiakro, en l’occurrence Kra Kouassi sont en construction.

Pour faciliter la circulation des biens et des produits locaux, la société a procédé à la réhabilitation des pistes rurales. Le chef du village de Ouéllé Bayassou Koffi Kan Denis, le président des jeunes du village de Bayassou N’Guessan Raymond ont, saisi l’occasion pour féliciter et exprimer leur reconnaissances à l’endroit des actions réalisées par les responsables de la société industrielle.

LIRE AUSSI:https://www.ledebativoirien.net/2022/11/urgent-cote-divoire-en-detention-depuis-2019-un-projet-de-cohesion-autour-de-konan-yao-hubert-a-djekanou/

Tout semble aller  pour  le mieux pour  les deux parties avec la mise d’un comité local de suivi du développement des projets d’exploitation semi-industrielle d’or de la Société minière de la Nawa (SOMINA-sarl), notamment dans les villages de Ouellé -Bayassou, Kodiakro, Kodi et Sika-Komenankro. Et ce, pour favoriser l’implication de la communauté locale dans l’ensemble du projet d’exploitation minière.

Côte d’Ivoirie-Ouéllé et l’exploitation minière : les ses actions sociales de la SOMINA saluées par les leaders de communautés ledebativoirien.netL’entreprise SOMINA-Sarl est implantée à Angamankro  dans le département de M’bahiakro, depuis 2018. Elle y exploite deux parcelles de 197 hectares.

Elle détient deux permis pour la recherche et pour l’exploitation de l’or dans les villages de Ouellé. C’est en mars 2022 qu’elle a été a été présentée aux populations. Cette société semble ne ménager aucun effort dans le cadre de la préservation et la protection contre la dégradation de la biodiversité et tenir ses engagements vis-à-vis des communautés des localités où elle est installée. Un exemple !

Ledebativoirien.net

© 2022 – 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur