Modeste à Grand-Bassam : le chef intérimaire de Konnin Simon présenté aux populations

3 min read
63 / 100

Konnin Simon, fils de la famille Konney a été présenté le 16 mars à Modeste  aux populations comme étant le chef intérimaire dudit village en remplacement du chef Ahoua Konney Simon.

grand basam

Cette cérémonie de présentation du chef intérimaire a été présidée par Kouao Ahoua Konney Barthélemy, le chef de la famille Konney. Selon lui, la désignation d’un chef intérimaire en remplacement du chef du village se justifie par le fait que celui-ci (le chef) a violé le protocole d’accord qu’il a lui-même signé.

En effet, en décembre 2022, afin de mettre fin aux mésententes persistantes entre les populations de Modeste et leur chef, le sous-préfet de Grand-Bassam a proposé aux différentes parties un accord. Dans cet accord si Ahoua Konney Simon demeurait toujours le chef du village, les questions relatives au foncier rural étaient l’affaire de son frère cadet, Konney Niamké Jonas.

Mais cet accord, le chef du village Ahoua Konney Simon va le déchirer le 16 février 2024. En effet ce jour-là, lors d’une conférence de presse à son domicile Ahoua Konney Simon qui s’est réjoui de sa victoire judiciaire face au roi de Moossou a demandé aux personnes morales ou physiques ayant acquis des terres par le biais de ce dernier, de prendre  attache avec ‘’ le grand conseil’’ ou le cabinet d’avocats qu’il a commis afin de plancher sur leur cas.

Cette initiative de vouloir confier le problème foncier à des tierces personnes outre Konney Niamké Jonas a été considéré comme une violation des principes de l’accord de décembre 2022. C’est la raison pour laquelle comme une réponse du berger à la bergère, les populations de Modeste ont vivement réagi à cette déclaration en se rendant le 20 février à la sous-préfecture de Grand-Bassam pour dénoncer l’attitude de leur chef.

Modeste à Grand-Bassam : le chef intérimaire de Konnin Simon présenté aux populations ledebativoirien.net

Au cours de cette rencontre avec le sous-préfet, ils lui ont signifié ne plus reconnaître Ahoua Konney Simon comme leur chef et ont promis d’installer un chef intérimaire à sa place.

La cérémonie du samedi 16 mars s’inscrit dans la continuité des démarches qu’ils ont entreprises auprès des autorités, explique le chef de famille. Qui n’a pas manqué de relever d’autres impairs commis par Ahoua Konney Simon, dont la vente des terrains villageois qui constitue une véritable gangrène entachant les relations entre l’ancien chef et la population.

  Même s’il jouit toujours de son arrêté de nomination, pour les populations de Modeste, le chef ‘’déchu’’ par sa population ne bénéficie plus de l’aval de l’administration. La preuve en est que pour la première session du conseil de la sous-préfecture qui se tiendra le 20 mars c’est Konnin Simon le chef intérimaire qui a été invité à y participer et non le chef ‘’déchu’’.      

Ledebativoirien.net

Ahoussi Aka

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur