PDCI Rda à Yamoussoukro-Augustin Thiam serait-il à la base de destruction du parti d’Houphouët ?  Ses précisions

3 min read
63 / 100

Le ministre gouverneur Augustin Thiam ou Nanan Boigny N’Dri III, Chef du canton des Akoué, a fait une déclaration dont ledebativoirien a reçu copie, pour répondre à ses détracteurs qui l’accusent de détruire l’image de la famille Thiam et le  parti PDCI RDA. Il dément tout et donne des précisions.

Le ministre gouverneur Augustin Thiam ou Nanan Boigny N'Dri III, Chef du canton des Akoué, a fait une déclaration LEDEBATIVOIRIEN.NET

Le ministre gouverneur Augustin Thiam a déclaré  qu’il n’a rien contre le parti de son grand père Félix Houphouët-Boigny, le PDCI RDA (Parti Démocratique Côte Ivoire-Rassemblement Démocratique Africain.

Il justifie que c’est le Chef du canton des Akoué qui porte plainte contre un usurpateur et un faussaire, Dahouet Augustin.

« Cette plainte que j’ai portée au tribunal de Toumodi contre Dahouet Augustin n’enttache guère l’honorabilité des familles Boigny et Thiam ni l’image du PDCI RDA encore moins le RHDP. Monsieur Dahouet Augustin n’est qu’un faussaire et usurpateur tous ces actes et agissements n’engagent que lui seul et non les familles Boigny et Thiam ».  déclare Le chef central des Akoué Augustin Thiam, Nanan Boigny N’Dri III, l’héritier du père fondateur de la nation ivoirienne.

Répondant à ses détracteurs qui l’accusent de destruction d’image de la famille Thiam, a déclaré : « Je viens d’apprendre par les réseaux sociaux que j’ai l’intention de détruire  l’image de la famille Thiam et au PDCI RDA. Je tiens à préciser que je n’ai aucun problème de quelle que nature que ce soit avec mon petit frère Tidiane Thiam. Depuis  22 ans maintenant, par les différentes charges que j’assume, je tiens haut le flambeau de la famille Thiam à Yamoussoukro et j’ai la lourde responsabilité de défendre le pays baoulé » a-t-il clamé.

Le ministre gouverneur Augustin Thiam ou Nanan Boigny N'Dri III, Chef du canton des Akoué, a fait une déclaration LEDEBATIVOIRIEN.NET

Il a ensuite révélé les raisons sa plaine. « La plainte est portée contre Dahouet Augustin pour faux et usage de faux, la rébellion contre l’autorité judiciaire et usurpation, de titre et d’identité », a t-il relaté. Avant de rappeler les responsabilités qui l’incombent en Côte d’Ivoire en général et particulièrement dans la grande famille des Boigny à Yamoussoukro.

« Moi, ministre gouverneur du district autonome de Yamoussoukro, Chef du canton des Akoué, fais  savoir que je n’ai rien à voir avec la politique. Je dis bien cet acte n’a aucun caractère, ni aucune intention politique. Je suis membre d’une grande famille,  les Boigny  de Yamoussoukro. J’en assume les responsabilités, comme les autres l’ont fait avant moi et comme les autres le feront après moi »,  a-t-il signalé.

Nanan Boigny N’Dri III a aussi insisté qu’il demeure le seul et l’unique Chef du canton des Akoué. « Je détiens mon arrêté 075/PY/CAB du 26 octobre 2014 faisant de moi le Chef du canton des Akoué de Yamoussoukro. Je siège à la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire (CNRTCI) à ce titre ».

Le ministre gouverneur Augustin Thiam ou Nanan Boigny N'Dri III, Chef du canton des Akoué, a fait une déclaration LEDEBATIVOIRIEN.NET

D’après lui, la généalogie de monsieur Dahouet Augustin ne lui donne aucun droit de lutter la chefferie à Yamoussoukro.

« Il faut préciser qu’en pays baoulé votre village est le village de votre mère conformément à la tradition. Monsieur Dahouet Augustin a sa mère qui est originaire de Morofe et  son père de Tiebissou- Yaakro. Dans la généalogie de monsieur Dahouet Augustin, c’est la mère de son grand père matériel qui est de Yamoussoukro »,  a-t-il martelé.

Ledebativoirien.net

HORTY Ziga

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur