Le  diocèse  de Yopougon célèbre Saint André-l’Abbé Boniface Baoulé Séké : «Ne pas avoir peur, suivre le  Christ jusqu’au bout, jusqu’à la souffrance, jusqu’à la mort…» 

5 min read
15 / 100

 

Les paroissiens de l’Eglise catholique, cathédrale saint André dans  le diocèse de Yopougon viennent de vivre coup sur coup trois évènements en cette  nouvelle année pastorale 2022-2023. Le dernier célébré le 30 novembre 2022  place effectivement ladite paroisse sous  la protection de son saint Patron,Le diocèse de Yopougon célèbre Saint André-l’Abbé Boniface Baoulé Séké : «Nous ne devons pas avoir peur, suivre le Christ jusqu’au bout, jusqu’à la souffrance, jusqu’à la mort…comme Saint André » LEDEBATIVOIRIEN.NET

André, l’apôtre qui fut le premier  à suivre Jésus, jusqu’à la croix. Les  paroissiens  sont  appelés  par  le révérend  père Boniface Baoulé Séké, Curé, à  «…suivre le  Christ jusqu’au bout, jusqu’à la souffrance, jusqu’à la mort…». 

    Déjà le 13 novembre 2022 ; les fidèles  de  la cathédrale Saint André de Yopougon participaient  aux côtés de leur évêque Jean Salomon Lézoutié,  à l’installation par celui-ci, de leurs deux curés, le   Modérateur monseigneur Donatien Nguessali Low (vicaire général du diocèse) et le  révérend  Père, Boniface Baoulé Séké,  curé à charge  in-solidum.

Le  diocèse  de Yopougon célèbre Saint André-l’Abbé Boniface Baoulé Séké : «Nous ne devons  pas avoir peur, suivre le  Christ jusqu’au bout, jusqu’à la souffrance, jusqu’à la mort…comme Saint André »  LEDEBATIVOIRIEN.NETLe 20 novembre, suivant, ils effectuaient  la rentrée pastorale de la paroisse cathédrale. Et le mercredi 30  novembre, ces fidèles ont été invités par l’Eglise à  célébrer  la solennité de  leur saint patron, l’apôtre André.

Ils étaient  encore réunis  autour de  leur Evêque Jean Salomon Lézoutié. C’est dire que  la cathédrale Saint André  du diocèse de  Yopougon est véritablement entrée dans la nouvelle année  pastorale. Des événements suivis  par Ledebativoirien.net.

Au terme de cette grande cérémonie, le  révérend  Père, Boniface Baoulé Séké,  curé à charge  in-solidum, donne le sens d’une telle célébration qui engage tous les fidèles. «L’évêque l’a dit : célébrer  un saint patron est toujours  très  important  pour  un individu et  même  pour  une  paroisse. Et  nous avons  la chance de  porter  le  nom d’un grand saint,  un apôtre. Un des  premiers  qui n’a pas voulu suivre  le Christ  tout seul. Qui a voulu associer ses frères, ses amis, ses cousins.

Le diocèse de Yopougon célèbre Saint André-l’Abbé Boniface Baoulé Séké : «Nous ne devons pas avoir peur, suivre le Christ jusqu’au bout, jusqu’à la souffrance, jusqu’à la mort…comme Saint André » LEDEBATIVOIRIEN.NETC’est  un grand  homme que  l’Eglise nous donne de célébrer aujourd’hui. C’est pourquoi  nous avons  voulu que  l’évêque soit avec  nous pour partager son expérience et  nous donner des  orientations. Nous sommes  la cathédrale et l’évêque est  le  premier pasteur de  notre Église. C’est une occasion que  l’Eglise nous donne de regarder ce grand homme, de voir ce qu’il est auprès du Christ. Ce qu’il a fait avec  le Christ et de  l’imiter », explique le curé Boniface Baoulé Séké. Puis de relever la particularité du saint Apôtre, André.

«Il a été un des premiers  à  être appelé  par le Christ et il a couru tout de suite  pour  informer son frère Simon et  par la suite,  les autres qui se sont associés à la  mission du  Christ. C’est  un des premiers évangélisateurs. Il découvre le Christ,  il ne le garde  pas  pour  lui seul,  mais  il le partage avec  les autres. Et  pour  nous, c’est un caractère très important dans  la vie de ce saint. Ayant suivi le Christ jusqu’au bout, il est passé  par la croix comme  le Christ.

Le diocèse de Yopougon célèbre Saint André-l’Abbé Boniface Baoulé Séké : «Nous ne devons pas avoir peur, suivre le Christ jusqu’au bout, jusqu’à la souffrance, jusqu’à la mort…comme Saint André » LEDEBATIVOIRIEN.NETC’est  un deuxième caractère que  nous en tant  paroissiens de la cathédrale saint André  pouvons  relever et imiter », précise  le cure  in-solidum avant de livrer les orientations de l’évêque du  diocèse à partir  de cette solennité de  Sain André.

«L’évêque dit que les deux frères, André et Simon  ont  un caractère fort,  un zèle  pour  le Christ qui va jusqu’au bout. Ce ne sont pas des gens qui sont froids, mais ce sont des gens chauds. Très souvent, le Christ aime  ceux qui sont chauds. Ceux qui sont capables de s’engager pour  lui, jusqu’au bout, jusqu’à la mort, jusqu’à la croix».

LIRE AUSI:https://www.ledebativoirien.net/2022/11/religion-cathedrale-st-andre-les-fideles-embarquent-dans-la-vision-du-clerge/

Au regard de  la vie de ce saint apôtre, le  révérend  Père, Boniface Baoulé Séké,  curé à charge  in-solidum indique en l’endroit des fidèles  paroissiens de la cathédrale que : «Saint André est  un saint  important qui nous invite  à le  suivre,  à la suite du  christ jusqu’au bout, jusqu’à la souffrance, jusqu’à la mort, jusqu’à la croix. Le diocèse de Yopougon célèbre Saint André-l’Abbé Boniface Baoulé Séké : «Nous ne devons pas avoir peur, suivre le Christ jusqu’au bout, jusqu’à la souffrance, jusqu’à la mort…comme Saint André » LEDEBATIVOIRIEN.NETNous ne devons  pas avoir peur de suivre  le Christ. À la suite du christ,  il y a beaucoup de  joie et des difficultés et  nous ne devons  pas avoir  peur d’affronter ces difficultés…».

Les fidèles témoins de vivre tous ces évènements qui se déroulent sur  leur  paroisse, avec la protection de  leur saint  patron André, s’engagement  à relever le défi de la couverture de la nouvelle cathédrale. Elle qui devra abriter les festivités de la célébration du  jubilé d’OR, les 50  ans  de  la cathédrale du diocèse de Yopougon. Ils iront jusqu’au bout…

Ledebativoirien.net

H. MAKRE

© 2022, redaction. All rights reserved.

Du même auteur