RHDP-le ton  monte: « Notre fille Yao Patricia est notre candidate aux prochaines élections régionales dans le Lôh-Djiboua »-Rabet Gnahoré Gervais, président des chefs traditionnels de Lakota

5 min read
16 / 100

 

  • «Le président a désigné le ministre Amédé mais le candidat du peuple Dida, c’est Yao Patricia»

  • « Le parti peut décider mais nous aussi, pouvons dire au parti: voilà ce que nous pouvons faire »

RHDP-le ton  monte: "Notre fille Yao Patricia est notre candidate aux prochaines élections régionales dans le Lôh-Djiboua"-Rabet Gnahoré Gervais, président des chefs traditionnels de Lakota Ledebativoirien.netLa désignation par la direction du RHDP, du ministre Amédé Kouakou Koffi, député-maire de Divo et président de l’Association des cadres du Grand centre, comme candidat du parti présidentiel aux élections régionales de 2023 dans le Lôh-Djiboua  (sud de la Côte d’Ivoire), continue de déchaîner des passions.

Après avoir été à Abidjan rencontrer le Secrétaire Exécutif du RHDP, le ministre Ibrahim Cissé Bacongo, pour lui exprimer leur désapprobation suite au choix d’Amédé Kouakou, plusieurs dizaines de chefs de la région du Lôh-Djiboua, avec à leur tête Doutoh Rabet Gnahore Gervais, président du Collectif des chefs traditionnels du département de Lakota, ont remis le couvert, jeudi 29 décembre 2023 à Lakota.

RHDP-le ton  monte: "Notre fille Yao Patricia est notre candidate aux prochaines élections régionales dans le Lôh-Djiboua"-Rabet Gnahoré Gervais, président des chefs traditionnels de Lakota Ledebativoirien.netLors d’une grande rencontre d’explication qui a réuni les différents chefs des départements de Divo, Lakota et Guitry une position claire a été arrêtée pour les élections régionales de 2023 dans le Lôh-Djiboua. Ci-dessous, avec Ledebativoirien.net de larges extraits de l’allocution du chef Rabet Gnahore Gervais devant ses pairs.

 

Doutoh Rabet Gnahore Gervais, président du Collectif des chefs de Lakota: 

« (…) Nous avons un problème ici dans le Lôh-Djiboua. Les gens disent que je suis PPA-CI. Mais moi je ne sais même pas ce que ça veut dire PPA-CI. Moi je ne regarde pas le parti. Je regarde l’homme. Zakpa (NDLR: ex président élu du Conseil régional décédé en mai 2021) qui était notre chef, est décédé. Et le président de la République a demandé à une fille de faire ses funérailles. On a demandé à Yao Patricia de faire les funérailles de Zakpa. Et cette fille-là a fait les funérailles de Zakpa dignement.

LIRE:https://www.ledebativoirien.net/2021/07/divo-pourquoi-sylvie-yao-patricia-collaboratrice-de-dominique-ouattara-a-honore-le-ministre-zakpa-komenan/

RHDP-le ton  monte: "Notre fille Yao Patricia est notre candidate aux prochaines élections régionales dans le Lôh-Djiboua"-Rabet Gnahoré Gervais, président des chefs traditionnels de Lakota Ledebativoirien.netElle a fait les funérailles comme si c’était un homme. Et le Lôh-Djiboua l’en a remerciée. Nous ne décidons pas pour le RHDP ni à la place du Président de la République, mais on sait qui peut faire quoi. Le parti peut décider mais nous aussi, pouvons dire au parti: voilà ce que nous pouvons faire. Si Yao Patricia a organisé les funérailles d’un grand homme comme Zakpa, c’est qu’elle peut aussi diriger le Lôh-Djiboua.

Moi je ne regarde pas le parti. Je regarde l’homme. Donc nous avons décidé d’aller vers cette femme-là. J’ai demandé à mes collègues chefs. La femme qui est à Guitry et qui a organisé les funérailles de Zakpa, où est-elle ?  On m’a répondu qu’elle était à Abidjan. Nous sommes allés la voir. Elle dit : moi je ne suis pas prête. On lui a dit : tu n’es pas prête, mais quand nous sommes allés dans le bois sacré, c’est toi qu’on a trouvée là-bas (applaudissements dans la salle). Et avec toi, nous avons un petit à Lakota, qu’on appelle Kouyaté Abdoulaye. Est-ce que ces deux personnalités ne sont pas du RHDP ? Je pouvais aller chercher Lida Kouassi. Il a été ministre d’État. Je pouvais aller chercher professeur Zékré qui est aussi un haut cadre. Mais je dis que je suis allé chercher Yao Patricia.

RHDP-le ton  monte: "Notre fille Yao Patricia est notre candidate aux prochaines élections régionales dans le Lôh-Djiboua"-Rabet Gnahoré Gervais, président des chefs traditionnels de Lakota Ledebativoirien.netJe ne peux pas venir démentir car on était nombreux. Elle nous a dit qu’elle n’était pas prête et m’a bloqué quelque part. Elle m’a dit qu’on va mettre dans la main de Dieu. D’Abidjan, nous sommes répartis à Guitry avec une délégation de près de 100 chefs pour lui dire que nous étions venus renouveler notre demande. Elle nous a encore dit qu’elle n’était pas prête. On lui a dit : quand tu seras prête, tu vas nous dire (…) Mais on apprend que le président de la République, président du RHDP, a fait un choix provisoire dans les régions. Le président a désigné le ministre Amédé mais le candidat du peuple Dida, c’est Yao Patricia (applaudissements).

LIRE:https://www.ledebativoirien.net/2021/07/urgente-decrispation-un-grand-coup-du-defunt-zakpa-komenan-qui-reussit-a-reconcilier-lida-kouassi-et-kouyate-abdoulaye/

Moi, je ne suis pas contre le ministre Amédé. Lui et moi, on ne se connaît pas personnellement. Ceux qui me connaissent, c’est Kouyaté Abdoulaye,  c’est le maire Samy Merhy. Mais Amédé, on ne se connaît pas bien. Celle que je connais, qui est votre fille, qui est notre enfant à qui on peut dire: fais ça, c’est Yao Patricia. Je ne suis pas en train de faire sa campagne mais c’est elle que je suis allé chercher à Guitry pour prendre le Conseil régional du Lôh-Djiboua.

C’est elle que Zakpa nous a laissée. C’est une fille qui a de l’estime pour l’homme. Donc, chers chefs, Yao Patricia, je suis allé la chercher pour qu’elle brigue la région en votre nom (…) C’est nous, notre région. Ce n’est pas pour les politiciens. Vous êtes des chefs dignes. Notre région doit nous revenir.

RHDP-le ton  monte: "Notre fille Yao Patricia est notre candidate aux prochaines élections régionales dans le Lôh-Djiboua"-Rabet Gnahoré Gervais, président des chefs traditionnels de Lakota Ledebativoirien.netNotre fille est notre candidate. Notre fille Yao Patricia est notre candidate aux prochaines élections régionales dans le Lôh-Djiboua.  C’est ce que je voulais vous dire et écouter vos avis…», Doutoh Rabet Gnahore Gervais, président du Collectif des chefs traditionnels du département de Lakota.

Cette affaire de désignation par la direction du RHDP à  Abidjan du ministre Amédé Kouakou Koffi, aux élections régionales de 2023 n’a pas encore fini de s’écrire…dans le Lôh-Djiboua. Le président de l’Association des Cadres du Grand Centre en difficultés à Divo?

Ledebativoirien.net

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur