Abidjan: le jeune DOURÉ YAO,  un des prisonniers de la crise du village d’Adjamé-Bingerville à rendu l’âme en détention

3 min read
68 / 100

 

L’enfant DOURÉ YAO ANSELME ne soufflera plus jamais l’air de la liberté. Hélas ! Il ne reverra plus jamais les siens qu’il a quittés le 1er  avril 2022 pour la prison,  pour  une choquante histoire de chefferie à  Adjamé-Bingerville.

Urgent-MACA-deuil: le jeune DOURÉ YAO  un des prisonniers de la crise du village d’Adjamé-Bingerville décédé en détentionLEDEBATIVOIRIEN.NETFaute de soins, il est décédé dans la nuit du mardi 28 février au mercredi 1er  mars 2023, à l’infirmerie de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). Après 11 mois de détention, à en croire une source carcérale. Le village le choc est en totale ébullition.  

Le corps de ce jeune qui était  plein de vie, a été transféré, de la prison, à la morgue de Yopougon Kilomètre 17, indique la même source pénitentiaire. Sa famille s’organise pour le transfert de la dépouille à la morgue de Bingerville, proche de sa famille. C’est la consternation totale, en ce moment, au village.

DOURÉ YAO ANSELME fait partie d’un groupe de sept (7) jeunes arrêtés le 1er  avril 2022 à la faveur de la crise de chefferie d’Adjamé-Bingerville qui a conduit à un affrontement entre les populations du village et les forces militaires.

Urgent-MACA-deuil: le jeune DOURÉ YAO  un des prisonniers de la crise du village d’Adjamé-Bingerville décédé en détentionLEDEBATIVOIRIEN.NETDans le cadre de cette crise, trois (3) autres jeunes ont été arrêtés le 19 novembre portant à dix (10), le nombre de détenus issus du village d’Adjamé-Bingerville. Le dernier en date, est le Chef Mobio Aboussou Guy Georges, arrêté le 28 octobre 2022.

Jeune garçon timide et réservé, l’arrestation  de DOURÉ YAO ANSELME avait suscité le désarroi au sein du village et de sa famille biologique. Le jeune homme de 25 ans révolus, n’ayant certainement pu supporter ses conditions d’incarcération, a très vite vu son état de santé se dégrader, conduisant son avocat à réclamer sa libération provisoire afin d’être soumis à des soins plus appropriés. Hélas, la demande a été rejetée.

LIRE:https://www.ledebativoirien.net/2022/04/urgent-crise-de-chefferie-1-mort-et-plusieurs-blesses-a-adjame-bingerville-suite-a-un-affrontement-entre-la-gendarmerie-et-les-populations/

Urgent-MACA-deuil: le jeune DOURÉ YAO  un des prisonniers de la crise du village d’Adjamé-Bingerville décédé en détentionLEDEBATIVOIRIEN.NETCe décès intervient malheureusement alors qu’une médiation, pour le règlement du conflit est entamée, début du mois de février, par le Sénateur Agbahi Félicien, entre les parties en conflit. Ces onze (11) personnes en détention depuis plusieurs mois sans jugement, ont été arrêtées sur plainte de M. Awaka Ghislain, dont la désignation par l’administration en qualité de chef du village d’Adjamé-Bingerville a été source de contestation et de soulèvement dans le village.

C’est le deuxième décès, après celui de Dame Danho Yvette suite à des affrontements entre les forces de sécurité et les populations le 31 mars 2022, qui ont également fait plusieurs blessés. Le  pire est  à  craindre si l’administration ne revoie pas sa copie et son regard sur  la gestion de  la crise à Adjamé-Bingerville.

Ledebativoirien.net

L.S.

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur