Yamoussoukro et Rupture de jeûne: Souleymane Diarrassouba invite les jeunes à changer de comportement pour leur stabilité sociale

4 min read
59 / 100

Souleymane Diarrassouba, ministre du commerce, de l’Industrie et de la Protection des PME a procédé samedi 1er Avril 2023,  à une cérémonie de rupture collective du jeûne, qui a été, un moment de partage et de générosité avec les musulmans à la Grande mosquée de la paix à Yamoussoukro. Ainsi, a-t-il invité les jeunes à changer de comportement pendant et après ce mois de Ramadan, afin d’éradiquer  les fléaux qui impactent la jeunesse ivoirienne.

Et, également profiter de cette occasion pour dire à nos enfants, nos jeunes de profiter de ce mois de ramadan pour se rapprocher du Seigneur et également de garder de bons comportements après le mois du ramadan. Parce que nous constatons aujourd’hui qu’il y a trop de fléaux qui impactent malheureusement négativement notre jeunesse, la relève de demain, ce sont eux. Il est important qu’ils puissent épouser les valeurs qui sont nobles, les valeurs du Saint Coran » a-t-il exhorté.

Pour lui le mois de ramadan est très important où on prie pour que toutes les prières et tous les  vœux  soient exaucés  »qu’Allah puisse nous pardonner également tous nos péchés et que tous les enseignements que nous tirerons de ce mois, toutes les valeurs, c’est de continuer après le mois de ramadan à garder ces valeurs.

Il a fait comprendre que la religion rassemble les chrétiens et les musulmans autour de la prière et surtout les moments de carême. ‘‘ C’est un mois, pour pouvoir se réguler lui-même, pour se rapprocher de son Seigneur et également un mois de partage et de générosité. Il y a à peine un mois, le 22 février que nos frères chrétiens ont entamé le mois de carême de 40 jours dont le point d’orgue sera le week-end prochain avec la fête pascale et la communauté musulmane aussi a commencé il y a quelques temps son jeûne.

Tout ceci, ce sont des signes du Seigneur qui montrent que nous sommes tous des enfants d’Abraham, qui montrent que nous prions le même Dieu ! Ceci montre que les religions, c’est comme cela s’est toujours fait en Côte d’Ivoire, ils doivent continuer d’être ensemble, de communier et continuer d’entretenir cette relation fraternelle entre les populations quelque soient les obédiences religieuses vivant en Côte d’Ivoire ».

Souleymane Diarrassouba a, autour de cette rupture collective de jeûne remercié particulièrement le Ministre gouverneur Augustin Thiam pour son implication effective. Il a tenu aussi à exprimer sa satisfaction face à la présence des musulmans et non musulmans à cette cérémonie du partage et de générosité.

Et le  ministre gouverneur Augustin Thiam, de  faire savoir que c’est grâce à la charité et à la générosité du président Félix Houphouët-Boigny et de Sa Majesté le Roi Hassan II que  cette mosquée de la paix a été conçue.  »C’est grâce à la charité et à la générosité de Sa Majesté le Roi Mohamed VI et du président Alassane Ouattara que nous avons aujourd’hui cette belle mosquée rénovée. Souleymane et moi, nous ne sommes que des instruments dans la main du président Ouattara. On donne à celui qui demande et on ouvre à celui qui frappe. Vous avez voulu que votre mosquée soit rénovée, vous l’avez exprimé, Dieu l’a exaucé. Moi, je vous demande simplement de continuer à prier pour nos bienfaiteurs », a-t-il indiqué

Ledebativoirien.net

Horty Ziga

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur