Région du Tchologo-Kong parole du 1er adjoint au Maire: «Lorsque quelqu’un vous rase la tête, le moins à faire, c’est de caressée la tête afin qu’il sache qu’il a fait œuvre utile», Bamoussa Ouattara

4 min read
65 / 100

 

Tchologo-Kong -La deuxième session du conseil municipal de Kong tenue, le  29 avril 2023, restera qui restera  inoubliable, puisque  mettant en avant  un grand bâtisseur. Mais dès  l’entame et à la surprise générale, le maire  Bamoussa pose un préalable. Ledebativoirien au terme de la rencontre a tendu son micro à Bamoussa Ouattara, 1er  adjoint au maire de Kong, avec  avis  favorable du maire Abdrahamane Tiémoko Berthé.  Suivez les raisons de son acte…

Kong-Région du Tchologo : Standing ovation pour le maire Abdrahamane Tiemoko Berthé à la session du conseil municipal Ledebativoirien.net

 

Ledebativoirien.net : Monsieur le Maire, quelle est la portée du préalable à l’entame de la session du conseil municipal ?

Bamoussa Ouattara : Le préalable que nous avons posé est un acte de reconnaissance. En effet,  depuis cinq ans, le maire Abdrahamane Tiemoko Berthé nous a porté à un niveau de développement très apprécié des populations de notre commune. C’est avec une joie indicible que le 19 avril dernier, nous avons appris que la haute direction du parti, avec à sa tête le président Alassane Ouattara et le ministre d’état,  ministre de la défense qui est notre leader politique incontesté ont porté leur choix sur le maire Berthé pour rempiler pour un second mandat.

Vu ce qu’il a abattu comme travail, il était important pour nous de saluer à sa juste dimension ceux qui ont pris cette importante décision. Chez nous on dit que lorsque quelqu’un vous rase la tête, le moins que vous puissiez faire c’est de caressée la tête afin que la personne sache qu’elle a fait œuvre utile. Il nous fallait marquer d’un sceau indélébile notre satisfaction.  Raison pour laquelle nous avons porté ce préalable afin qu’on félicite le maire Abdrahamane Tiemoko Berthé non seulement pour son bilan exceptionnel, mais  pour son choix car nous demeurons persuadé qu’avec lui, Kong ira encore plus loin dans le concert des communes.

Région du Tchologo-Kong parole du  1er  adjoint au Maire: «Lorsque quelqu'un vous rase la tête, le moins à faire, c'est de caressée la tête afin qu’il sache qu'il a fait œuvre utile», Bamoussa Ouattara Ledebativoirien.netEt que le social serait des plus hardi et les infrastructures encore plus développées comme le prône le numéro un ivoirien son excellence le président Alassane Ouattara. C’est un secret de polichinelle,  le maire Berthé c’est quelqu’un de très généreux et ses actes de générosité, tout le monde en bénéficie. Raison pour laquelle chez nous on l’appelle affectueusement Berthé le bon. Lorsque le kongois dit que vous êtes bon, c’est que vous l’êtes vraiment parce qu’à Kong, on ne sait pas flatter. Si vous ne faites pas, on ne dit pas.

 

LDI: Sauf cas de force majeure, vous rempilerez à la magistrature municipale au soir du 02 septembre prochain, comment appréhendez-vous cela ?

Nous sommes en mission. Nous le sommes au nom du ministre d’état Téné Birahima Ouattara et du président Ouattara pour apporter un mieux-être à nos vaillantes populations. Nous estimons que lors de la mandature finissante, beaucoup d’infrastructures ont été portées sur les fonts  baptismaux. Au cours de la seconde,  il faille aller au-delà des infrastructures. Il faille que nous allions dans les poches des populations afin qu’elles ressentent effectivement la croissance,  la redistribution de la richesse.

C’est cela la solidarité. On a beau avoir des infrastructures, on a beau avoir tout qu’on veut, lorsqu’à la fin de la journée on n’a engrangé le moindre grain de riz, on devient quelqu’un de malheureux. Et le sentiment d’amertume va crescendo. Nous mettrons un point d’honneur sur le social afin que la richesse créée soit partagée.

 

LDI: un appel à l’attention des populations, vos nombreux électeurs?

Région du Tchologo-Kong parole du  1er  adjoint au Maire: «Lorsque quelqu'un vous rase la tête, le moins à faire, c'est de caressée la tête afin qu’il sache qu'il a fait œuvre utile», Bamoussa Ouattara Ledebativoirien.netBM: Aux braves populations de Kong, nous voulons dire ceci: la mairie et le conseil municipal travaillent pour vous. Nous pouvons prendre parfois des décisions difficiles mais qu’elles sachent que c’est dans leur intérêt. C’est comme l’image d’un enfant dont le père veut soigner la plaie. L’enfant pleure mais le père sait que tant qu’il n’a pas aseptisé la plaie, cette dernière ne peut guérir. C’est vrai que ça fait mal mais on ne peut aller contre nos populations. La mère poule ne peut donner du poison à ses poussins.

Lorsque nous posons un acte, c’est toujours dans l’intérêt des populations. Je profite pour lancer un appel du pied par rapport au nouveau marché central. Il a coûté la bagatelle de 500 millions. Un marché inégalé dans le septentrion de la Côte d’Ivoire. Que les populations se l’approprient le plus tôt possible. Que les populations continuent de nous soutenir car la finalité de notre action, c’est leur bonheur. Je vous remercie d’avoir effectué le déplacement jusqu’ici.

Ledebativoirien.net

par Sam Sidibé

 

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur