Côte d’Ivoire-Région du Béré-l’engagement du ministre Gouverneur Moussa Dosso: «Il nous faut encore investir davantage dans l’éducation et la santé »le

6 min read
70 / 100

 

Moussa Dosso : « Je félicite le président Dogomo Kanaté et son Conseil pour cette performance…» 

    Côte d’Ivoire-Région du Béré-l’engagement du ministre Gouverneur Moussa Dosso: «Il nous faut encore investir davantage dans l'éducation et la santé »le   ledebativoirien.netMoussa Dosso, ministre Gouverneur du district du Woroba, pour le compte du Conseil régional du Béré, à l’inauguration de nouveaux bâtiments scolaires au Collège Moderne de Samorosso a pris de grands engagements, le weekend dernier: «Il nous faut encore investir davantage dans l’éducation et la santé. Pour les hôpitaux généraux de Mankono, de Séguéla et de Touba, il faut un véritable plan de réhabilitation», lance-t-il.

Le ministre Gouverneur du District Autonome du Woroba, Moussa Dosso a ainsi sillonné différentes localités du département de Mankono du samedi 27 mai au mardi 29 mai 2023. Et ce, pour l’inauguration de nouveaux bâtiments scolaires dans le Collège Moderne de Samorosso et le parrainage de la journée d’excellence dudit établissement.

Au lendemain d’une entrée triomphale dans la région du Béré, il s’est rendu le dimanche 28 mai 2023 dans le canton Kagnéné, sous-préfecture de Mankono, pour inaugurer un bâtiment de 4 salles de classe et un bâtiment spécialisé de travaux dirigés en sciences physiques et chimie dans le Collège Moderne de Samorosso.

D’un coût global de 46 123 252 FCFA, les deux infrastructures scolaires ont été construites par le Conseil régional du Béré dirigé par le sénateur Dogomo Kanaté. Les cadres et les populations du Kagnéné sont sortis massivement pour prendre part à la cérémonie de réception desdits bâtiments. Également, le Collège Moderne de Samorosso a saisi cette occasion pour célébrer sa journée d’excellence.

Côte d’Ivoire-Région du Béré-l’engagement du ministre Gouverneur Moussa Dosso: «Il nous faut encore investir davantage dans l'éducation et la santé »le   ledebativoirien.net«C’est une joie immense pour le canton Kagnéné, en son temps, il n’y avait pas de Collège à Samorosso. Nous, par exemple, avons fait ici, à Samorosso, que l’école primaire. Et en sixième, nous avons été directement orientés à Tengrela. Nous avons un président de Conseil régional, en la personne du venérable Dogomo Kanaté qui est à l’écoute de la population. Quand nous sommes allés le voir pour de nouveaux bâtiments au Collège Moderne, il nous a ouvert les bras. Et aujourd’hui, nous sommes à la réception de ces bâtiments. À l’occasion de cette journée d’excellence, nous sommes fiers des résultats de nos élèves », s’est réjouis Kandé Issa, président de la Mutuelle de développement « Fassobromalah » de Samorosso

Konaté Aboubacar, principal au Collège Moderne de Tomono, au nom du Directeur Régional de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation de Mankono, a exprimé la gratitude du personnel enseignant et d’encadrement de ladite DRENA au Conseil régional du Béré d’une part et au ministre Gouverneur Moussa Dosso d’autre pour avoir mis à la disposition ces nouveaux bâtiments au Collège Moderne de Samorosso et également accepté de parrainer la journée d’excellence dudit Collège. Il a salué tous les efforts consentis par le Conseil régional pour l’éducation dans la région du Béré.

À sa suite, le président du Conseil régional du Béré, Dogomo Kanaté, a rassuré les populations du canton Kagnéné sur l’engagement du Conseil à poursuivre les projets d’amélioration des conditions d’étude des élèves de la région du Béré en général et celles du Collège Moderne de Samorosso en particulier.

Côte d’Ivoire-Région du Béré-l’engagement du ministre Gouverneur Moussa Dosso: «Il nous faut encore investir davantage dans l'éducation et la santé »le   ledebativoirien.netQuant au Ministre Gouverneur Moussa Dosso, parrain de la double cérémonie de remise de clefs des nouveaux bâtiments scolaires et de la journée d’excellence du Collège Moderne de Samorosso, il a constaté que les problématiques du développement dans la région du Béré reste encore insatisfaite nonobstant les efforts de 5 ans de mandature de l’actuel Conseil régional porté par sa personne avant sa nomination en qualité de ministre Gouverneur du District Autonome du Woroba.

C’est le lieu de préciser que le Conseil régional du Béré, sous Moussa Dosso et ensuite dirigé par Dogomo Kanaté, affiche un bilan nettement au-dessus des précédents présidents de Conseil général et de Conseil régional. Pour Moussa Dosso, c’est une priorité pour lui d’apporter le développement partout dans la région du Béré comme le souhaite le Chef de l’État, Alassane Ouattara à travers le programme « Côte d’Ivoire Solidaire ».

Ce qui justifie d’ailleurs son choix aux régionales prochaines dans le Béré par le Président de la République par ailleurs président du RHDP. Mais bien avant, le ministre Gouverneur Moussa Dosso a félicité les élèves, le personnel enseignant et d’encadrement du Collège et les populations du canton Kagnéné pour l’intérêt accordé à l’éducation.

Côte d’Ivoire-Région du Béré-l’engagement du ministre Gouverneur Moussa Dosso: «Il nous faut encore investir davantage dans l'éducation et la santé »le   ledebativoirien.net « La chose de l’éducation, je suis convaincu, est la mieux partagée par tous ceux, qui, depuis ce matin, sont là. En 2018 dans notre projet de campagne pour le Conseil régional, nous avions 4 points pour la région du Béré. Il y avait l’éducation en première position, ensuite la santé, l’emploi des jeunes et les infrastructures. Dans les infrastructures, il fallait entendre l’eau, l’électricité et le reprofilage des routes. Et les 4 points sur lesquels nous avons été élus en 2018, je puis vous dire que les problématiques sont identiques.

Bien que l’Etat et le Conseil régional aient fait des plusieurs travaux de réalisation d’infrastructures, sincèrement, de mon côté, les choses n’ont pas changé. Les mêmes problématiques qui se posaient, il y a cinq ans, les mêmes problématiques également se posent maintenant. C’est pourquoi, je vais repartir avec les mêmes thématiques pour les élections régionales de 2023. Oui ! Il nous faudra aller faire davantage dans l’éducation, il nous faut encore investir dans la santé.

Pour les hôpitaux généraux de Mankono, de Séguéla et de Touba, il nous faut un véritable plan de réhabilitation de ces infrastructures en y introduisant des spécialités à l’effet d’éviter d’emprunter à chaque fois les routes de Bouaké ou Abidjan avec tous les risques que cela comporte. Et la question de l’éducation est encore là.

Côte d’Ivoire-Région du Béré-l’engagement du ministre Gouverneur Moussa Dosso: «Il nous faut encore investir davantage dans l'éducation et la santé »le   ledebativoirien.netC’est pourquoi, le Conseil régional a pris l’engagement, l’année dernière, de doter davantage le Collège Moderne de Samorosso d’un bâtiment de 4 salles de classe et un autre spécialisé pour les travaux dirigés de sciences physiques et de chimie.

Je félicite le président Dogomo Kanaté et son Conseil pour cette performance. Ici encore, je prends l’engagement de construire deux autres bâtiments scolaires au sein du Collège Moderne de Samorosso. Et tous ces points que j’ai évoqué dans mon projet de société, j’ai été les chercher dans le « Vivre ensemble » du Président Alassane Ouattara », a expliqué Moussa Dosso dans  une ferveur totale. Une ambiance aux couleurs des joutes électorales, du 2 septembre prochain.

Ledebativoirien.net

H.KARA, Envoyé spécial

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur