Procès décès de Dylan Auzilleau: Dr Hussein CHALHOUB et Dr Christian DELMOTTE déclarés Non coupables d’homicide involontaire-le père Auzilleau fait appel

4 min read
66 / 100

Dylan Auzilleau-sentiment  mitigé de la mère du défunt : «Je ne crois pas en la justice  humaine »

Côte d’Ivoire-procès décès de Dylan Auzilleau: Dr Hussein CHALHOUB et Dr Christian DELMOTTE déclarés Non coupables d’homicide involontaire ledebativoirien.net

Dylan Auzilleau repose désormais en paix! Le Tribunal de  Première Instance d’Abidjan-Plateau a vidé le délibéré du procès autour de la mort du jeune franco-ivoirien Dylan Cédric Azilleau, ce vendredi 21 juillet 2023. Les deux  médecins au banc d’accusés sont déclarés  non coupables et, pour cause.

Attendu que le mardi 18 Octobre 2022, à 11 heures 30 minutes, le décès de Dylan Cédric Auzilleau a été constaté au domicile familial, que ce décès brusque paraissait assez suspect pour son père Camille Benoit Auzilleau, et ce, suite une biopsie hépatite de son foie, la veille, le 17 octobre 2022. Constitué  partie civil, il attendait voir les deux  médecins condamnés pour ‘’homicide  involontaire’’.

Eh ben, le tribunal a tranché: «Le tribunal vu la Constitution….statuant publiquement, contradictoirement en matière civile et en premier ressort déclare: le Docteur Hussein CHALHOUB du Centre Médical Chardy Abidjan-Plateau et le Docteur Christian DELMOTTE de la Polyclinique GMP, non coupables des faits d’homicide involontaire, pour délit non établi…». Ainsi jugé en prémier ressort.

Côte d’Ivoire-procès décès de Dylan Auzilleau: Dr Hussein CHALHOUB et Dr Christian DELMOTTE déclarés Non coupables d’homicide involontaire ledebativoirien.netEn l’absence du père, la mère du défunt présente  à  l’audience a déclaré au terme à l’énoncé du verdict avoir un sentiment  mitigé : «Je n’ai pas la colère contre la justice, parce que ce n’est pas ce qui va me redonner  mon enfant. J’aurais voulu que le tribunal retienne cela  comme  une erreur médicale au minimum. Mais si ce procès. Moi je suis venue, je suis  à  Abidjan pour faire le deuil mon fils, je n’ai pas pu prendre part aux audiences  précédentes. C’est un sentiment  mitigé qui m’anime.

Je n’avais pas la même approche avec ceux qui croyaient qu’il fallait ce procès. Mais si cela peut permettre que cette pratique médicale puisse se faire dans  les normes, ce serait quelque chose de gagner. J’ai un sentiment mitigéJe ne crois pas en la justice  humaine. Je pense  que notre fils a besoin de  paix là où il est », explique la mère du défunt entourée des autres frères et la grande famille…

Le jeune Franco-ivoirien Dylan Cédric AUZILLEAU, a été reçu en consultation au Centre Médical Chardy, Abidjan-Plateau avenue Chardy, le 20 septembre 2022 par le Docteur (généraliste) Hussein CHALHOUB. Il le recommande pour une biopsie de son foie qui sera réalisée, le 17 octobre 2022 à la Polyclinique GMP par Docteur (radiologue) Christian DELMOTTE, Radiologue. Le lendemain de l’opération, comme  l’indique le Rapport de l’Autopsie  médico-légale, il est retrouvé sans vie dans son lit.

Côte d’Ivoire-procès décès de Dylan Auzilleau: Dr Hussein CHALHOUB et Dr Christian DELMOTTE déclarés Non coupables d’homicide involontaire ledebativoirien.netRequis en date du 19 octobre 2022 par la Direction de la Police Criminelle, au fin de déterminer les causes de la mort Dylan Cédric AUZILLEAU ainsi que les circonstances de sa mort et dresser un rapport d’ensemble détaillé des opérations et conclusions, les Professeurs titulaires, de Médecine Légiste et Réparation Juridique du Dommage Corporel, UFR Sciences Médicale d’Abidjan, Université Félix Houphouët-Boigny, Hélène YAPO ETTE et BOTTI Koffi, concluent  que :

«L’autopsie médico-légal a permis de retenir comme cause de mort, une spoliation sanguine due à un hémorragie intra-abdominale (hémopéritoine) de grande abondance, environ 2 litres, provoquée par une perforation de l’aorte abdominale consécutive à un ponction biopsie hépatique transpariétale…».

Mais,  le tribunal a jugé ces faits et autres déclarations insuffisantes et que les faits d’homicide involontaire contre les deux médecins, CHALHOUB et DELMOTTE ne sont pas établis. Ils sont  non coupables. Ils sont  libres. Mais le Père Camille Bénoit Auzilleau annonce qu’il  fait appel de la décision du tribunal.

Ledebativoirien.net

H. Makré

© 2023 – 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur