Côte d’Ivoire-inédite planification du détournement de 4.658 milliards de FCFA : l’audition effroyable de Dame Awa N’diaye épouse M’baye- révélatrice du scandale

5 min read
60 / 100

 

détournement de 4.658 milliards-Cette audition fait suite aux derniers termes relatifs à celle de YACE Léonce Daniel DJECKET suivant lesquels dans  le scandale des déchets toxiques:

Côte d’Ivoire-inédite planification du détournement de 4.658 milliards de FCFA : l'audition effroyable de Dame Awa N'diaye épouse M'baye- révélatrice du scandale ledebativoirien.net« Sur requête de la CNDVT-CI, il a été ordonné la suspension provisoire de l’ordonnance de séquestre.

   Cette mesure ayant été prise, la Direction Générale de la SGBCI a donné son accord pour le virement de la somme de 4. 658. 000. 000 CFA sur le compte de la CNDVT-CI à ACCESS BANK le 24/03/2010. Il a indiqué que toutes les parties (CNDVT-CI, LEIGH DAY & CO et KSK) ont été informées de ce virement. Il en veut pour preuve, la décharge de l’acte de notification-commandement du 23/03/2010 dont le cabinet KSK a reçu copie et qu’il a produit à la Police Economique »

Rapport d’audition

L’Officier chargé de l’enquête: « A ce stade de notre enquête, nouS avons adressé une réquisition à ACCESS BANK CÔTE D’IVOIRE, à l’effet de nous communiquer : L’identité des titulaires du compte de la CNDVTCI qui a reçu virement de la somme de 4. 658. 000. 000 F CFA.

Le relevé des opérations effectuées sur ledit compte et en identifier les bénéficiaires. La réponse à notre réquisition nous a permis de faire les constats suivants : Les retraits irréguliers des sommes importantes ont été opérés sur ce compte notamment vers un autre compte au sein de la même banque dont le titulaire est dame AWA N’DIAYE épouse M’BAYE.

Côte d’Ivoire-inédite planification du détournement de 4.658 milliards de FCFA : l'audition effroyable de Dame Awa N'diaye épouse M'baye- révélatrice du scandale ledebativoirien.netUn virement de 600. 000. 000 F CFA sur le compte de la MLBA CONSULTING à la Banque Atlantique Côte d’Ivoire (BACI). Il a été mis en évidence que les nommés N’DRAMAN AMAN SERGES, KAMBIRE KOUNSEO, DIALLO MOCTAR et LAÏKONE BOUREIMA ont effectué des retraits des montants considérables sur le compte de la CNDVT-CI.

Nous avons adressé une réquisition à ACCESS BANK, à l’effet de nous communiquer copie du relevé de dame AWA N’DIAYE épouse M’BAYE. A l’analyse dudit relevé, nous avons constaté sensiblement aux mêmes dates que les retraits effectués du compte de la CNDVT-CI, des versements ont été faits par les nommés N’DRAMAN AMAN SERGES, KAMBIRE KOUNSEO, DIALLO MOCTAR et LAÏKONE BOUREIMA sur le compte de dame AWA N’DIAYE épouse M’BAYE.

Voici comment de faramineuses sommes d’argent ont été transférées irrégulièrement et à dessein par l’ex-SGBCI déchets toxiques ledebativoirien.netInterrogée « Dame AWA N’DIAYE épouse M’BAYE, Directeur Général de la West African International Trading dite société A.I.T. a déclaré avoir fait la connaissance du nommé KONE Cheick Oumar, responsable du Cabinet Juridique KONECO dans le cadre de ses démêlées judiciaires avec la Banque Atlantique Côte d’Ivoire (BACI).

Elle a ajouté que c’est lors d’une de ses visites au Cabinet KONECO qu’elle a rencontré le nommé GOHOUROU ZIALLO CLAUDE FRANCOIS, le Président de la Coordination Nationale des Victimes des Déchets Toxiques de Côte d’Ivoire (CNDVT-CI).

Elle a n’en profité pour lui parler de ses voisins, victimes des déchets toxiques. Interpellée sur ses versements d’un montant total de deux milliards quatre cent quarante-cinq millions de francs CFA (2. 445.000.000 F CFA) effectué sur son compte à ACCESS BANK CÔTE D’IVOIRE, dame AWA N’DIAYE épouse M’BAYE a expliqué que cet argent lui a été prêté par le nommé KONE CHEICK OUMAR pour ses activités.

Des personnes qui ont effectué les versements, notamment les nommés KAMBIRE KOUNSEO, DIALLO MOCTAR et LAÏKONE BOUREIMA, elle a soutenu ne connaître que le nommé N’DRAMAN AMAN SERGES qui est son comptable.

Côte d’Ivoire-inédite planification du détournement de 4.658 milliards de FCFA : l'audition effroyable de Dame Awa N'diaye épouse M'baye- révélatrice du scandale ledebativoirien.netCes individus avaient été chargés par le nommé KONE CHEICK OUMAR d’effectuer des retraits du compte de la CNDVT-CI pour reverser les montants retirés sur son compte.

Elle a soutenu qu’elle ignorait que cet argent provenait du compte de la Coordination Nationale des Victimes des Déchets Toxiques de Côte d’Ivoire (CNDVT-CI). Elle a estimé qu’elle a été utilisée par le nommé KONE CHEICK OUMAR pour détourner l’argent des victimes des déchets toxiques. Elle a soutenu qu’elle pensait que cet argent était la propriété de KONE CHEICK OUMAR ».

Interrogée à nouveau La nommée AWA N’DIAYE épouse M’BAYE déclare : « Tous les montants déposés sur son compte et qui s’élèvent à deux milliards six cent vingt-neuf millions cent dix-huit mille cent quarante-six CFA (2. 629. 118. 146) F CFA ont été utilisés au seul profit du nommé KONE CHEICK OUMAR et ses entreprises…. ».

Condamnée à 20 ans fermes de prison aux côtés de Claude François Gohourou, Koné Cheick Oumar et d’autres, elles est comme tous ces condamnés en liberté totale.

Tous les chèques qu’elle a libellés et dont elle a fourni copie portent son nom ou les noms de ses sociétés. Elle a soutenu n’avoir bénéficié que d’un million six cent mille francs CFA (1. 600. 000 F CFA) », dévoile l’audition de dame N N’DIAYE épouse M’BAYE.

Côte d’Ivoire-inédite planification du détournement de 4.658 milliards de FCFA : l'audition effroyable de Dame Awa N'diaye épouse M'baye- révélatrice du scandale ledebativoirien.netLa suite de ce scandale financier sans précèdent, de ce détournement spectaculaire avec la déclaration de monsieur Koné Cheick Oumar.

Et pourtant, toutes ces personnes condamnées à 20 ans de prison ferme pour abus de confiance, complicité d’abus de confiance et blanchiment de capitaux portant sur les 4.658 milliards de FCFA destinés à l’indemnisation des victimes des déchets toxiques par la justice ivoirienne depuis le 27 juillet 2016 sont curieusement encore en liberté.

Cependant, ce sont les pauvres victimes qui manifestent pacifiquement pour réclamer justice qui sont de façon surprenante jetées comme des malpropres en prison par la même justice. Ces magistrats auraient-il quelque chose à avoir dans ledit détournement? Quel état de droit et à quand la fin de cette injustice sans nom ?

LEDEBATIVOIRIEN.NET

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur