Côte d’Ivoire-Sinfra lance la Mutuelle pour Bâtir Koumoudji : d’importants plans stratégiques de développement annoncés par Evariste Niango (président)

7 min read
67 / 100

 

Sinfra-Le président de la Mutuelle pour Bâtir Koumoudji-Mubak, Evariste Niango a révélé les plans stratégiques de ses actions pour la modernisation de son village Koumoudji.

Côte d’Ivoire-Sinfra : la Mutuelle pour Bâtir Koumoudji annonce des plans stratégiques de développement avec Evariste Niango LEDEBATIVOIRIEN.BETC’est l’un des neuf (9) villages de la tribu Nanan dans la sous-préfecture de Kononfla, département de Sinfra, au centre-ouest de la Cote d’Ivoire.  C’était au cours d’un giga événement de la présentation officielle de la dite mutuelle, tenu du 28 au 30 juillet 2023 à l’école primaire publique du village qu’il les a dévoilés.

L’objectif premier pour les membres de cette mutuelle est de se rassembler et se consolider autour du développement de la localité avec l’insertion de la jeunesse dans la vie active, l’autonomisation des femmes, appui financier aux coopératives agricoles et faciliter l’achat et la libre circulation des produits agricoles.

La Mutuelle pour Bâtir Koumoudji-Mubak, avec à sa tête Evariste Niango a été accueillie triomphalement en fanfare par les villageois venus des campements et des 9 villages de la tribu Nanan et des mutuelles sœurs de la sous-préfecture de Kononfla. Il s’agit pour eux d’unir les filles et fils de Koumoudji autour de la rénovation du développement. L’événement a d’abord été entamé par une série de prière ; chrétienne, musulmane et traditionnelle.

Côte d’Ivoire-Sinfra : la Mutuelle pour Bâtir Koumoudji annonce des plans stratégiques de développement avec Evariste Niango LEDEBATIVOIRIEN.BETLa culture et tradition Gouro ont ensuite été mises en scène, montrant  l’importance du moment. Au son du tam-tam parleur rythmé par la cadence de la danse traditionnelle Gouligaleh, une démonstration guerrière a été exécutée par les inités. Cette danse met en exergue la ténacité, la bravoure, la puissance du peuple Gouro. Les danseurs sont maquillés imbibés du charbon de bois, de la tête aux pieds et habillés en guérilla de cache sexe en raphia, couronnés par des lianes et feuilles mortes. Ils étaient armés de morceaux de vieilles lances et des bouts de couteaux à double tranchants. Ils gesticulaient, serpentant prudemment pour éviter ou viser leurs adversaires. Simplement  impressionnant !

Ces phases préliminaires de l’événement ont été achevées par l’historique de la fondation du village Koumoudji et la prononciation des noms des ancêtres du peuple Koumoudji de génération en génération, sous les acclamations chaleureuses des spectateurs. Émerveillé et convaincu de la forte mobilisation des villageois et de la réussite de l’événement, Niango Evariste, lui-même fils de Koumoudji a vivement remercié ses parents et les autorités politiques et administratives qui l’accompagnaient.

Il a ainsi présenté officiellement et solennellement la Mutuelle pour Bâtir Koumoudji Mubak à ses parents sous un hourra d’applaudissements et d’encouragement. Ladite mutuelle est pour lui, une source de motivation et un véritable moteur de développement de son village. Il a ensuite étalé les plans stratégiques de ses actions pour la modernisation du village.

la vision du président pour Koumoudji

Côte d’Ivoire-Sinfra : la Mutuelle pour Bâtir Koumoudji annonce des plans stratégiques de développement avec Evariste Niango LEDEBATIVOIRIEN.BET

Sa vision, c’est de promouvoir la dignité humaine avec l’autorisation de la femme, appui financier aux jeunes femmes vivrières, réhabiliter les voies, réhabiliter cette école légendaire qui a forgé les cadres du village, baptiser les sites culturels, touristiques, éducatifs, sanitaires et sportifs aux noms des pères fondateurs du village et des premiers cadres pionniers du développement. «C’est une nouvelle vision pour bâtir un Koumoudji nouveau, la promotion de la dignité humaine au village Koumoudji en particulier et en général de la Sous-préfecture de Kononfla. Pour cela quatre axes majeurs guideront l’action de la mutuelle. Il s’agit d’investir dans le capital humain, bâtir un village moderne et exemplaire, développer le volet social,  promouvoir l’économie culturelle et sportive »,  a-t-il annoncé.

Selon lui, MUBAK incarne l’espoir d’un avenir radieux pour Koumoudji et la région de la Marahoué. Elle s’affirme comme un modèle de développement,  se présentant comme un acteur incontournable pour le rayonnement de la communauté et la construction d’un avenir prometteur. Projets qu’il a soumis au président du conseil régional de la Marahoué Zamble Bi Zahoury Zéphyrin, parrain de l’événement, afin que celui-ci les appuie pour atteindre les objectifs qu’ils se sont assignés. Poursuivant il a révélé les actions de Mubak déjà en vigueur.

« En seulement quatre mois d’existence, la mutuelle a réalisé un recensement des salariés, travailleurs, jeunes en activité, élèves et étudiants en fin de formation ou en recherche d’emploi. Ce recensement a permis de constituer une bourse de compétences avec plus de trois cents jeunes recensés, ouvrant ainsi la voie à un programme d’encadrement et de formation pour faciliter leur insertion socioprofessionnelle » a-t-il soutenu.

Côte d’Ivoire-Sinfra : la Mutuelle pour Bâtir Koumoudji annonce des plans stratégiques de développement avec Evariste Niango LEDEBATIVOIRIEN.BETEt d’ajouter : « La MUBAK a également créé l’Association Villageoise d’Épargne et de Crédit (AVEC) dans le cadre de l’autonomisation des femmes, une initiative novatrice inspirée de la tontine africaine pour lutter contre la pauvreté. Le volet éducatif est également pris en compte avec la récompense des meilleurs élèves des écoles primaires de Koumoudji par des kits scolaires, célébrant le mérite et encourageant l’excellence dans les secteurs clés tels que l’éducation, l’agriculture et le sport.

La mutuelle a également apporté son soutien financier aux mutualistes pour divers événements, démontrant ainsi sa volonté de contribuer activement à l’amélioration des conditions de vie de la communauté. Parallèlement, elle a créé l’académie de football CANAAN FC pour encourager la pratique sportive et promouvoir la jeunesse talentueuse de Koumoudji ».

Les appuis  de la MUBAKi

Le ministre Lia Bi Douayoua présent et se réjouissant d’un tel évènement et d’une telle initiative sociétale a pour sa part reconnu les mérites du président Evariste Niango et sa mutuelle. Ce jeune cadre de sa sous-préfecture est pour lui, une valeur sûre qui pourrait poursuivre les actions du développement. Vantant ainsi les qualités du village Koumoudji, il a évoqué aussi la pureté de l’éducation et la valeur de l’école de Koumoudji qui fait partie des excellences en Côte d’Ivoire.  « Evariste est le type de jeune cadre que nous désirons avoir à nos côtés. Il représente les valeurs que nous cherchons à promouvoir chez notre jeunesse, ce qui est une source d’encouragement pour l’avenir de notre pays, » a-t-il manifesté.

Côte d’Ivoire-Sinfra : la Mutuelle pour Bâtir Koumoudji annonce des plans stratégiques de développement avec Evariste Niango LEDEBATIVOIRIEN.BETZamblé Bi Zahoury Zéphirin, Président du Conseil régional de la Marahoué, parrain de la cérémonie a quant à lui promis soutenir les projets de développement de Mubak, à  commencer par  la réhabilitation de l’école primaire de Koumoudji. Une priorité pour lui, c’est l’éducation. Il a ainsi fait cas des machines et d’autres engins pour le reprofilage des voies et le développement intégral de la Marahoue. Il a affirmé être motivé et engagé pour le bien-être social de la population de la Marahoué. « La réhabilitation de votre école est une des premières priorités que j’ai identifiées. L’éducation est essentielle pour le progrès, et je m’engage à mobiliser les ressources nécessaires pour réaliser cette réhabilitation rapidement» a-t-il promis

La présentation officielle de la mutuelle pour bâtir Koumoudji Mubak a commencé le 28 juillet 2023 par l’accueil et hébergement des invités, le 29 juillet la cérémonie de la présentation officielle de Mubak suivie d’un bal poussière jusqu’au petit matin du dimanche 30 juillet 2023. L’événement été sanctionné par le défilé de plusieurs associations de femmes et d’autres mutuelles sœurs de la sous-préfecture de Kononfla, la remise de dons aux meilleurs élèves de l’EPP Koumoudji, un match de football ainsi que différentes prestations des artistes tradi modernes Gouro, dont Bi Pomi Junior, Fabrice Zoma et bien d’autres.

Ledebativoirien.net

Horty Ziga-Envoyée spéciale

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur