Côte d’Ivoire-Worodougou : l’ONG Fondation Cœur Vert a réussi le défi de planter 60.700 arbres à Kani

4 min read
67 / 100

Worodougou-C’est  une vraie forêt en construction avec l’ONG « Fondation Cœur Vert » qui a réussi à planter 60.700 essences naturelles au cours d’un Camp International de Reboisement , qui s’est déroulé du 12 au 19 août 2023 dans le département de Kani.

Côte d’Ivoire-Worodougou : l’ONG Fondation Cœur Vert a réussi le défi de planter 60.700 arbres à Kani LEDEBATIVOIRIEN.NET

Cette révélation a été rendue publique dans le rapport de fin de camp établi par le premier vice-président de la Fondation Ody-Marc Duclos, lors de la cérémonie de clôture dudit Camp.

ong fert2

L’objectif du camp qui est à sa 16ème édition, était de mettre en terre 60 000 plants d’essence naturelle en vue de contribuer à la reconstitution du couvert forestier du département voire de la Côte d’Ivoire. Avec ce chiffre obtenu au cours de l’opération, l’objectif de cette année est atteint, a affirmé M Ody.

Il a souligné la volonté de l’ONG « Fondation Cœur Vert » de continuer dans ce sens en prenant une part active dans le projet gouvernemental de mettre en place une ceinture d’arbres au nord à travers le projet « muraille verte, au nord de la Côte d’Ivoire » qui doit traverser 11 régions du pays pour reconstituer le couvert forestier national fortement détruit par l’ensemble des activités humaines.

Le préfet du département de Kani, Boni Kouakou Adolphe a, au nom du ministre des Eaux et Forêts,

ong fert

M. Laurent Tchagba, exprimé sa gratitude à la Fondation Cœur Vert pour l’initiative d’organiser un camp international de reboisement. Il s’est engagé à garantir un suivi des essences semées. Le camp était placé sous le parrainage du ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana. Président du Conseil Régional du Worodougou dont le représentant a salué l’esprit de service des bénévoles de la Fondation Cœur Vert.

 Le premier vice-président de la Fondation Ody-Marc Duclos a exprimé sa gratitude aux autorités de kani qui ont œuvré à la réussite de cette activité par leur soutien total. Il a adressé ses remerciements aux vaillantes populations de Kani et aux agents des eaux et forêts pour leur grande contribution. Il a relevé en substance « ce résultat a surtout été possible grâce au travail sérieux des bénévoles venus de plusieurs pays avec le concours important des agents des Eaux et Forêts et des populations Kani. »

ong fert23

S’adressant aux jeunes, il a expliqué que « l’un des objectifs du Camp International de Reboisement, au-delà de la dimension écologique, c’est de développer la force de caractère et la détermination à atteindre des objectifs, et ce, quels que soient les défis auxquels l’on fait face. Par conséquent, je pense que chacun de vous repartira plus fort qu’il n’est arrivé à ce camp.

À votre retour chez vous, lorsque vous reprendrez vos activités, vous serez sans doute confrontez à des situations plus ou moins difficiles. À ce moment-là, souvenez-vous de la force et de la résilience que vous avez déployée pendant ce rassemblement. »

Ce 16è camp international de reboisement de la « Fondation Cœur Vert » avait pour thème : « Plantons des arbres pour la reconstitution du couvert forestier de la Côte d’Ivoire ».

ong fe

Les 15 précédentes éditions de camps internationaux de reboisement ont permis de planter 1,3 millions d’arbres de 2006 à 2019 au Sénégal, au Mali et au Burkina Faso, pays situés sur le tracé du projet panafricain de la grande muraille verte partant de Dakar à Djibouti dont l’objectif est de ralentir l’avancée du désert subsaharien et d’améliorer les conditions de vie économique et sociale des populations locales.

Ledebativoirien.net

CELINE M’BOUKOU avec Sercom

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur