Côte d’Ivoire-RHDP (Taba)-PDCI (Yacé) et autres: mise en scène  ou mauvais  perdants ! à voir

9 min read
66 / 100

Laurent TCHAGBA-candidat RHDP à Marcory,  Fabrice SAWEGNON-candidat RHDP au Plateau, Me Bertin ZEHOURI- candidat PDCI à Divo ou encore Éric TABA- candidat RHDP à Cocody etc. tous candidat aux municipales.

Côte d’Ivoire-RHDP (Taba)-PDCI (Yacé) et autres: mise en scène  ou mauvais  perdants ! à voir ledebativoirien.net

Ils sont dans la contestation des résultats des élections dans les différentes communes en signalant des irrégularités. Ils annoncent tous vouloir utiliser les voies légales de recours pour contester les résultats. L’Ambassadeur, Chef Protocole du Président de la République et, Secrétaire Départemental du RHDP de la commune de Cocody serait sur  la sellette. Tous, de Vrais  ou de mauvais  perdants !

Tout continuait de se passer bien dans les déclarations de protestataires, quand, une  perturbation de nuit et de taille a surgi du côté de Cocody, le mardi 5 septembre, la commune qui abrita le siège de la CEI. Seulement trois  jours après la fermeture des bureaux des votes avec l’annonce des résultats des scrutins.

« Bon, on va perquisitionner… » sans ordre ?

Côte d'ivoire: après le vote, les électeurs  à l’épreuve des nerfs avec l’attente des résultats ledebativoirien.net

Voici le beau message sur la page du candidat Ambassadeur à ses admirateurs, il y a quelques heures suite aux événement à la mairie perquisitionnée, à Cocody: « Chères toutes, chers tous, je vous dis merci pour votre mobilisation lors du scrutin du 02 Septembre dernier que tout laisse croire que nous avons gagné à Cocody avec plus de 13.000 voix. Nous avons des éléments et des noms de personnes qui ont fait la magouille. Restez à l’écoute, car le match retour va commencer. Allons seulement! ».

Le candidat, comme le rapporte  plusieurs médias  ivoiriens aurait soutenu ne pas être mêlé à cette « mise en scène ». Dans ce message, selon les médias, il soutient :

Côte d’Ivoire-RHDP (Taba)-PDCI (Yacé) et autres: mise en scène  ou mauvais  perdants ! à voir ledebativoirien.net

« Chers toutes, chers tous, nous avons appris sur les réseaux sociaux, comme tous, que la gendarmerie nationale aurait perquisitionné la mairie de Cocody dans la soirée du 05 septembre 2023. Certains nous accuseraient d’être les commanditaires de cette perquisition.

Sachez que nous ne sommes ni de près ni de loin mêlés à cette affaire de perquisition que nous qualifions d’une mise en scène. En ce qui nous concerne, nous avons fait un recours au niveau du conseil d’Etat qui suit son cours relativement aux élections du 2 septembre dernier».

C’est que dans la nuit du mardi 5 septembre 2023, l’un des bureaux de la mairie encore tenue par Jean-Marc Yacé, déclaré vainqueur aux municipales de Cocody, a été visité par des éléments de la gendarmerie qui certainement se sont égarés. Puisqu’aucun procureur ne leur a donné d’emprunter cette voie.

Les avocats de Jean-Marc Yacé indiquent pour leur part :

 

Côte d’Ivoire-RHDP (Taba)-PDCI (Yacé) et autres: mise en scène  ou mauvais  perdants ! à voir ledebativoirien.net

 » Lorsque le maire Jean-Marc Yacé est arrivé, on ne lui a rien dit. Les gendarmes se sont véritablement fourvoyés, car ces actes, qui ont été commis, sont d’une illégalité criante…La perquisition est-elle dans les situations normales.

Elle est autorisée par le procureur de la République. Lorsqu’une enquête est déjà ouverte, on a précisé quelle est l’infraction qui est poursuivie et la personne chez laquelle on va faire des perquisitions est soupçonnée d’un lien de rattachement avec cette affaire…« .

Les explications d‘un agent

A  la sous-direction de la commande publique de la mairie de Cocody, un agent présent au moment des faits dit avoir tout suivi : « Il était aux environs de 18 heures, quand la patronne est partie du bureau. Quelques minutes après, j’entends  quelqu’un qui frappe  à la porte. J’ouvre, je vois  un gendarme.

Les explications d‘un agent ledebativoirien.net cocody

Il dit:  »Je suis venu voir  madame Katché ». Je lui dis, ‘‘madame Katchè est partie. » Il dit :  » Je suis  venu  prendre  un document  avec  madame  Katchè. Je lui dis, madame  Katchè n’est pas là ». Il  tourne, il tourne dans le  bureau. Puis il dit: ‘‘Est-ce qu’il n’y a pas une  ambulance qui est entrée ici, cet après-midi  à  la mairie ?’’ Je lui dis, non, il n’y a pas d’ambulance  qui est entrée ici.

Il dit: ‘‘Mais,  on nous dit qu’il y a quelqu’un qui a eu  un malaise et qui est entré  ici et que  madame Katchè s’est occupé de celui qui a eu  le malaise’’. Je dis, non! Nous sommes  à la marie  ici et  toute  la  journée nous  n’avons  pas vu une ambulance  ici. Il demande : ‘‘ Est-ce qu’il n’y a pas  une ambulance ici ?’’ Je dis qu’on a une ambulance qui est stationnée ici, mais c’est l’ambulance de  l’infirmerie et elle ne sort pas, elle sort quand  il y a une urgence. Il dit : ‘‘Vous êtes sûr qu’il n’y a pas une ambulance qui est entrée ici !».

Les explications d‘un agent ledebativoirien.net cocody ledebativoirien.net

Il tourne sur lui et après,  il dit : ‘‘ Bon, on va perquisitionner  le  bureau. Pendant qu’il était dans  le bureau il y avait deux  éléments  de  la police  municipale qui était avec moi. Les deux éléments  ont  demandé au gendarme: ‘‘Est-ce que vous avez un mandat de perquisition?’’ Il dit: ‘‘taisez-vous!’’. Bon, ce sont des gendarmes. Il dit: ‘‘Bon, on va commencer la perquisition’’. Il m’a demandé où, moi je m’assois. Je lui ai montré. Il a commencé  à fouiller. Il fouille.

Il ouvre le placard. Il trouve des tiroirs, il demande les  clefs. Je lui dis que c’est pour  un collègue. Il fouille, il tourne, fouille, arrive sur  une  table où, on avait fait des tirages des listes électorales. Quand  ils ont  vu net,  ils  ont pris, ils  ont mis  à  terre, c’était un lot qu’on a tiré en double. Quand il a mis  à terre, il a pris son portable et il a commencé  à  filmer.

Il fouille et il y avait un autre carton, où on avait rangé les listes, quand  il a vu le carton, il prend son téléphone et il appelle, il communique on ne sait pas ce qu’il dit. Il demande  s’il n’y a pas de carton vide. On leur a montré les cartons….. Et c’est eux-mêmes qui mettaient les documents dedans…

Côte d’Ivoire-RHDP (Taba)-PDCI (Yacé) et autres: mise en scène  ou mauvais  perdants ! à voir ledebativoirien.net

Ils ont rempli un carton et c’est quand  ils remplissaient  le deuxième carton que  le maire est entré. Et le maire a stoppé toute les activités…Le maire a dit: ‘‘Est-ce que  vous avez un mandat de perquisition?’’ Ils  ont  dit que  c’est le  procureur qui a donné  le mandat. Le maire a appelé le procureur.

Le procureur dit qu’il n’a pas donné de mandat de perquisition. Le maire s’est adressé aux gendarmes, il dit : ‘‘Qui vous a donné  un mandat de perquisition?…’’, témoigne de l’agent. Le mandat de perquisition est délivré par le Procureur, soit par écrit  ou verbalement ; dans le dernier cas, il devra, le rendre par écrit dans les brefs délais.

Le maire Yacé, pas menacé !

« Dans  la vie  lorsque  vous  voulez votre droit, il faut respecter le droit. On ne m’a pas dit  pourquoi…, ma sécurité n’a pas été inquiétée. Ils avaient une vérification à faire. Ils ont regardé, les officiers se sont retirés calmement…nous avons des avocats, ils vont réagir…. ».

Jean-Marc Yacé a remporté les élections municipales à Cocody selon la CEI, avec 42,61% des voix devant Éric Taba (RHDP, 27,90%) et Yasmina Ouégnin (Indépendant, 13,51%).

Du côté de Marcory

Côte d’Ivoire-RHDP (Taba)-PDCI (Yacé) et autres: mise en scène  ou mauvais  perdants ! à voir ledebativoirien.net

Le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Laurent Bogui Tchagba crie ‘‘aux irrégularités constatées » lors du scrutin du samedi 2 septembre 2023 à l’issue de la proclamation des résultats.

« Attention,  nous n’avons pas perdu les élections, il y a eu trop d’irrégularités, et nous avons des preuves, vidéos et photos. Dès demain nous saisissons le conseil d’État. Alors restons calmes et concentrés…», lancent  des membres de son staff de campagne. Puis le candidat lui-même sur sa page  officielle rassure : « Très chers militants et sympathisants, vous avez accompli votre devoir citoyen dans l’ordre, la discipline et en toute responsabilité, je vous en félicite.

Face aux faits regrettables qui nous sont rapportés, je  vous demande de ne céder à aucune forme de provocation et à attendre les résultats officiels qui seront proclamés par l’organe habilité à savoir la Commission Electorale Indépendante (CEI).

Gardons tout notre calme, nous sommes dans un pays de droit et force reste toujours à la loi.  Je veux rassurer l’ensemble de toutes nos équipes que personne ne viendra nous spolier le fruit d’un travail de si longue haleine abattu de jours comme de nuits. »

Côte d’Ivoire-RHDP (Taba)-PDCI (Yacé) et autres: mise en scène  ou mauvais  perdants ! à voir ledebativoirien.net

A Marcory, les résultats ont donné comme vainqueur, le candidat du parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda), Aby Akrobou Raoul Modeste avec 14546 voix (54,89%) contre 10190 voix (38, 80%) pour Laurent Bogui Tchagba et 1668 voix (6,29%).

Le cri de Sawegnon

« Nous avons vécu ensemble une très belle campagne et même le chaos électoral orchestré et les irrégularités constatées le samedi 02 septembre dernier, jour de vote, n’ont pas eu raison de votre sérénité. En dépit de tout, je vous invite à rester calmes. Ne tombez dans aucune forme de violence. Il existe des voies légales de recours en cas de contestations

Commune de Divo

Les perdants  protestent  contre la fraude avec Me BERTIN ZEHOURI, porte-parole dudit collectif qui se veut clair :

ection divo

«  Non à la violence électorale, recours en annulation avec preuves à l’appui sur la fraude, demande de la reprise du scrutin ».

Sans  oublier la comédie à Yopougon des  perdants Augustin Dia Houphouët et Michel Gbagbo, qui ont choisi de rejeter les résultats en dénonçant  un « hold-up électoral », déjà consommé.

Le RHDP remporte au moins 123 communes et 25 régions. Des élections qui ont connu 36,18 % pour les municipales et 44,61 % pour les régionales, de participation.

Côte d’Ivoire-RHDP (Taba)-PDCI (Yacé) et autres: mise en scène  ou mauvais  perdants ! à voir ledebativoirien.net

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire avec la disparition, le 1er  août 2023 de son président, l’ancien chef d’Etat Henri Konan Bédié apparait affaibli et le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire, de Laurent Gbagbo, se contentent de 34 communes et quatre régions. L’autre vainqueur est aussi le bloc des des candidats indépendants.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

GRACE  OZHYLLY

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur