Côte d’Ivoire-PDCI-RDA : « Dia Houphouët, quel gâchis ! Mesquinerie, cupidité, orgueil, démesure et l’égo ont eu raison du syndicat »- Chronique de Petrouce-Acte II 

4 min read
64 / 100

‘’Yopougon : Michel Gbagbo et Dia Houphouët disent « non » à la CEI. Peu après la proclamation des résultats des élections municipales, faisant d’Adama Bictogo vainqueur dans la commune de Yopougon, ses adversaires Michel Gbagbo et Dia Houphouët ont donné de la voix.”

Chronique de Petrouce : Acte I : “Yopougon : Michel Gbagbo et Dia Houphouët disent ...ledebativoirien.net

Selon les résultats officiels de la CEI, la mesquinerie, la cupidité, l’orgueil, la démesure et l’égo ont eu raison du syndicat politique. Michel Gbagbo, du PPA-CI, a obtenu un score remarquable avec 48.213 voix, soit 35,38% des suffrages exprimés.

Le candidat du PDCI-RDA, Dia Houphouët, a également obtenu 29 403 voix, soit 19,70 % du total. Quel gâchis à imaginer si l’on s’y mettait ensemble ? La coalition PDCI-PPA-CI, qui constitue l’opposition significative en Côte d’Ivoire, dispose d’une large part de l’électorat yopougonnais, mais Michel GBAGBO et Dia Houphouët ne l’entendent pas de cette oreille.

Si l’on additionne les voix de Michel et de Dia, on obtient 77 616 voix, soit 55,08%, et bonjour la victoire, mais la mesquinerie, l’orgueil, et le, m’as-tu, vu avoir pris le dessus. VRAIMENT DOMMAGE !

Ces élections municipales du 2 septembre sont aussi une distinction plus nette entre les bons et les mauvais élèves en matière de stratégie politique face à un ennemi politique commun, pour ne pas dire un adversaire politique commun, qui n’en est pas le moindre. Michel GBAGBO et DIa Houphouët sont deux mauvais élèves politiques des Présidents Henri Konan Bédié, paix à son âme, et Laurent GBAGBO.

Pdci-Rda-Chronique de Petrouce : « Michel Gbagbo et Dia Houphouët n'ont rien compris au sens d'une coalition politique »-Acte 1 LEDEBATIVOIRIEN.NET

Les militants du Pdci-Rda et du PPA-CI de Yopougon ont fait confiance à ces deux hommes politiques, Michel et DIa, qui les ont déçus.

Michel et Dia n’ont pas compris ou ont sous-estimé le vieil adage selon lequel : Une équipe et une stratégie qui vous permettent de gagner et de vaincre votre adversaire politique ne sont pas modifiées, mais conservées pour de futures batailles politiques.

Dans un tel contexte politique extrêmement difficile à Yopougon, la plus grande commune de l’Afrique de l’Ouest, où pour la députation, vous avez gagné avec une fusion Pdci-Rda et PPA-CI et pour la municipalité, vous partez en rangs séparés, voilà que vous payez cash votre cupidité politique et votre désunion politique qui a fait le lit de votre adversaire politique.

Michel et Dia, c’est vrai que physiquement, vous n’avez qu’un adversaire, mais politiquement, vous en avez deux : le maire sortant, que vous avez “humilié” aux législatives et qui vous attendait aux municipales, et votre deuxième adversaire politique majeur est le maire entrant.

Pdci-Rda-Chronique de Petrouce : « Michel Gbagbo et Dia Houphouët n'ont rien compris au sens d'une coalition politique »-Acte 1 LEDEBATIVOIRIEN.NET

Cela dit, votre adversaire, le maire entrant, a reçu toutes les bénédictions de son prédécesseur et, en plus, l’a impliqué dans la campagne dans toutes les stratégies électorales gagnantes, ce qui lui a permis d’être en pole position par rapport à vous, puisque le maire sortant et le maire entrant ont fait des concessions politiques, tandis que Michel et Dia étaient des adversaires politiques sans concessions politiques, ce qui vous a affaibli, sans oublier ses collaborateurs qui ont joué un autre rôle en tant que protagonistes de la campagne électorale.

Vous n’avez pas imaginé comment l’empêcher, quitte à sacrifier une de vos ambitions politiques personnelles pour satisfaire les partis des Présidents Henri Konan Bédié et Laurent GBAGBO, oubliant que les Présidents Henri Konan Bédié et Laurent GBAGBO ont donné leur vie pour des concessions politiques sans précédent afin de sauver la Côte d’Ivoire.

Chronique de Petrouce : Acte2 : “Yopougon : Michel Gbagbo et Dia Houphouët disent ...ledebativoirien.net

Dans un système à l’environnement politique sensible comme la commune de Yopougon, électoralement très étendu, on disperse son électorat et on part à la conquête d’un adversaire qui est le Président en exercice de l’Assemblée nationale, qui est aussi un grand et prospère homme d’affaires dans le secteur privé, ignorant le vieil adage selon lequel on ne change pas une équipe qui gagne, ce qui signifie que l’on fusionne le Pdci-Rda et le PPA-CI pour battre son adversaire politique.

Pour nous, cette élection était un texte électoral sur l’élection présidentielle de 2025, et maintenant que Michel et Dia ont mélangé nos calculs électoraux, même si les résultats des élections municipales ne nous ont pas été favorables, le Pdci-Rda et le PPA – CI doivent travailler sur la nécessité de prendre un engagement politique ferme pour relever les défis électoraux qui nous attendent, car aucun parti politique ne peut gagner seul l’élection présidentielle de 2025. “Tout n’est pas politique, mais la politique s’intéresse à tout.” Pouvait dire Nicolas Machiavel », par, Petrouce Pierre Nicaise GNAGNE-Membre du Bureau Politique du Pdci-Rda.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur