Gaz et pétrole en Côte d’Ivoire-l’Expert Michael Charles Y. Nahounou : « CIPEM SA est plein d’espoir…le président Ouattara a pris la meilleure décision pour le secteur »

7 min read
59 / 100

La Compagnie ivoirienne du pétrole et des mines (CIPEM) s’est donné pour mission de prolonger les actions du secteur pétrolier et minier généralement initiées par des sociétés étatiques qui font appel aux opérateurs privés. C’est que la Cipem SA aide particulièrement la société étatique PETROCI dans le domaine de la raffinerie.

Gaz et pétrole en Côte d’Ivoire-l’Expert Michael Charles Y. Nahounou : « CIPEM SA est plein d’espoir…le président Ouattara a pris la meilleure décision pour le secteur » ledebativoirien.net

Ce 7 septembre 2023 au micro de LE DEBAT IVOIRIEN, le nouveau PDG CIPEM SA M. Yagba NAHOUNOU, ayant pris les rênes de la société à la disparition de son fondateur le père Koré Nahounou en 2016 parle. Le fondateur de la CIPEM travaillait activement sur le projet de pipeline Abidjan-Bouaké, avant son décès, mais aussi sur la problématique de la juste rémunération ou répartition des parts aux partenaires de l’Etat ivoirien sur les blocs pétroliers.

Le nouveau PDG résidant aux USA, séjournant en terre ivoirienne depuis quelques semaines livre sa détermination à œuvrer aux côtés du gouvernement ivoirien à participer à l’essor de l’industrie pétrolière de la Côte d’Ivoire. Suivez.

LE DEBAT IVOIRIEN : Monsieur le PDG CIPEM SA, vous êtes dans le domaine pétrolier et gazier. Que faites-vous spécifiquement et précisément dans ce domaine ?

dg nahounou 3

Je m’appelle Michael-Charles Yagba NAHOUNOU, fils de feu Nahounou Koré. Je suis Américain et Ivoirien. Mon père a été le premier Ivoirien à s’intéresser au domaine de l’industrie pétrolière et gazière et à avoir un à un bloc pétrolier. Je suis dans le domaine pétrolier pour continuer le travail de mon père et surtout préserver l’héritage, qui est aussi une fierté pour le pays. Et je veux participer à la construction de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique.

En Côte d’Ivoire, qu’a fait votre père qui a marqué le pays ?

Avant que mon père ne possède un bloc pétrolier, personne ne croyait qu’un ivoirien pouvait être propriétaire d’un bloc pétrolier. N’exerçaient uniquement dans le secteur que des expatriés, des américains, des européens etc. pour ne citer qu’eux. Mon père a montré que cela est possible. Il a tracé le chemin et montré la voie. Quand tu rêves et que tu es pugnace, tu peux le réaliser. Il avait aussi d’autres projets révolutionnaires dans le secteur comme la construction d’un pipeline Abidjan Bouaké etc.

Le père étant décédé en 2016, comment se porte la société qu’il a fondée ?

 Au décès de mon père, j’ai pris la tête de la société. Il y a eu quelques petites perturbations liées aux difficultés que connaissaient le secteur de son vivant et qu’il appelait à solutionner par les acteurs et surtout par l’Etat avec plus d’appui aux acteurs. Il est décédé si on peut le dire, à la tâche. Mais CIPEM SA est plein d’espoir à cause du talent et de l’expertise dont elle regorge par le travail que le fondateur a abattu.

pétrole

Actuellement, la compagnie a quelques difficultés que nous essayons de résoudre. Nous avons des difficultés et défis que la compagnie rencontre et que nous allons relever. Certainement parce que je suis la Compagnie depuis les Etats- Unis d’Amérique. Mais nous sommes en marche avec beaucoup d’espoir, surtout avec les récents échanges et conversations que j’ai eus avec les autorités de mon pays et nos partenaires.

Comment comptes-tu gérer l’entreprise en restant toujours aux USA ?

Normalement c’est bon d’être présent, mais je ne pourrai pas être là tout le temps. Nous sommes en train d’asseoir la compagnie, mais cela ne pèsera pas. La compagnie pourra toujours être dirigée et bien se porter. Quand la Covid 19 est survenue en 2020, cela a montré que l’on pouvait diriger et travailler à distance. Cela nous a montré que nous sommes des experts. Aujourd’hui, toutes les affaires peuvent se faire et se gérer à distance via les technologies. Je le faisais depuis 2016 et je le fais toujours. Donc gérer à distance c’est toujours possible.

Que pensez-vous de l’acte de promulgation par le chef de l’Etat Alassane Ouattara de la loi 2022- 408 du 13 juin 2022 relative au contenu local dans les activités pétrolières et gazières en Côte d’Ivoire ?

dg nahounou 4331

Je pense que son Excellence Monsieur le président Alassane Ouattara a pris la meilleure décision d’organisation du secteur pétrolier et gazier en Côte d’Ivoire. Ce décret a montré aux hommes d’affaires et opérateurs économiques que l’administration est pour le développement des affaires locales. Et cela aide effectivement ma compagnie CIPEM SA parce que c’est dans ce domaine-là que nous sommes. Je pense que tous les hommes d’affaires et opérateurs économiques devraient prendre cet aspect au sérieux et que c’est une opportunité. Parce que la Côte d’Ivoire va devenir le leader dans la nouvelle révolution africaine.

Que pensez-vous des nouvelles nominations dans le secteur pétrolier ?

J’ai en effet rencontré la nouvelle directrice générale de Pétroci, Madame Fatoumata SANOGO. Elle affiche le caractère d’un leader charismatique et d’une grande directrice très avertie. Elle m’a qualifié de personne très courageuse. J’ai toujours milité pour le pouvoir des femmes, d’un leadership féminin. Nous constatons cela avec la première femme présidente du conseil constitutionnel. J’ai aussi rencontré le nouveau Directeur général des hydrocarbures, monsieur ESSE Kouamé Bienvenu qui est un bon choix. Il a une vision, simplement parce que c’est un spécialiste du gaz.

dg nahounou

Il y a aussi le ministre du Pétrole, monsieur Mamadou Sangafowa Coulibaly, qui affiche de belles promesses pour le développement du secteur, afin de nous donner des opportunités d’essayer.

Alors, aujourd’hui quel est votre appel aux autorités et aux ivoiriens… ?

Je pense qu’il est grand temps qu’on s’unisse autour de la grande vision du chef de l’Etat de faire de la Côte d’ivoire, une puissance. Beaucoup d’ivoiriens doivent devenir des entrepreneurs. Ils doivent faire leurs propres affaires.

Le futur est dans la technologie de l’industrie, spécifiquement, la technologie du Blokchain et l’intelligence artificielle, et toute cette activité tourne aussi autour de l’activité pétrolière. Le nouveau bloc pétrolier qui a été découvert donnera de nouvelles opportunités aux acteurs du secteur. La Côte d’Ivoire se positionne pour être le nouveau leader dans le secteur de l’industrie du gaz.

dg nahounou 433

Dans le domaine bancaire, avec la nouvelle technologie, les banques ivoiriennes peuvent être leader dans le domaine financier et donner de la puissance aux autres business afin d’être également des leaders.

Et à votre équipe à CIPEM SA !

Je demande à tous mes collaborateurs de mettre Dieu en premier. Nous allons travailler hardiment. Nous allons garder la foi. C’est ce message de foi, d’espérance que j’ai à l’endroit de mes collaborateurs de CIPEM SA. Je vous remercie.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

Par HERVE  MAKRE

dg yagba nahouhnou petrile ledebativoirien,.net

© 2023 – 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur