Municipales Sud Comoé : l’intrigue électorale à Maferé face au fairplay du Maire Kadjo Michel

4 min read
66 / 100

Bien qu’ayant  respecté la décision certainement des urnes, l’équipe de campagne  du candidat du RHDP à la mairie de la commune de Maféré ne décolère pas. Et ce, face à ce qui a été observé, lors des dernières élections municipales. Et pour cause.

MAFERE

 C’est presque Incognito que l’équipe de Ledebativoirien arrive dans cette petite bourgade paisible du sud Comoé. Ce haut lieu de l’exploitation agricole plus particulièrement connue pour sa production en Huile de Palme. Avec une population de près de 10.000 âmes vivantes le lieu à lui seul pourrait planter le décor cinématographique dont seul Nollywood a le secret.

Tant il se situe à cheval entre le modernisme et ce visage typique du sud Comoé avec en plus sa forêt sacrée préservée, qui laisse entrevoir des essences déjà en voie de disparition sur l’échiquier national.

La mairie, une bâtisse rose aux fenêtres et portes grise-claire est une construction au style mi coloniale mi moderne juchée sur une petite colline et couverte par des palmiers sur un tapis de gazon où, il fait beau vivre avec  la pureté de l’air et le côté bohème du paysage.

maire mafere12 1

A premier vu le tableau serait parfait dans cette description idyllique, sauf que des bruits de couloirs de quelques irrégularités constatées ici et là, lors des élections municipales du 2 septembre 2023, poussent à investiguer en toute discrétion.

Un drame électoral

Selon les témoignages recueillis, lors de notre passage dans cette belle cité ce premier weekend post-élection, il n’était pas rare de voir certains électeurs ‘‘se balader de centre en centre’’, parce que leurs noms n’étaient pas dans la première centre de base. Quelques signalisations de billetterie encaissée par des votants etc. meublent les  causeries quotidiennes à  Maféré.

« Nous avons assisté à des scènes surréalistes montrant des électeurs recevoir de l’argent des équipes de certains adversaires au maire sortant. On ne sait pas trop pourquoi, ils recevaient  de l’argent  sur  le lieu de vote. On ne sait pourquoi. Autre fait ahurissant, c’est que votants arrivent dans des bureaux où normalement se trouvent  leurs noms, maison des personnes responsables des élections disent  qu’ils n’y sont  pas. Et ils vont de bureaux à bureaux, pour retourner chez eux fatigués sans voter…C’était véritables de vraies scène surelles ici à Maféré. Les résultats sont connus. Mais ce n’est pas normal…» confie un notable de Maféré. La victime de toutes ces pratiques n’est autre que le maire sortant.

maire mafere1 1

Cette commune tranquille aspire vraiment à sa quiétude qui en fait sa marque de fabrique d’où le respect de la volonté des urnes ici, « malgré le doute », nous ont fait comprendre l’entourage du maire sortant qui est un vrai républicain.

Le micro tendu, la population dans sa grande majorité vante les actions menées par le maire sortant, Kadjo Michel aux couleurs du RHDP. « Depuis son arrivée, il  a permis l’installation de poteaux électriques pour mieux éclairer et surtout agrandir la ville. De 1978 à 2018, la commune n’avait qu’un seul château d’eau d’une capacité de 200 mètres cubes. Aujourd’hui grâce aux partenaires, elle en compte trois. Les nouvelles infrastructures en eaux ont une capacité de près de 700 mètres cubes.

Plusieurs écoles ont vu le jour, sans oublier la réhabilitation de celles déjà existantes, les bourses d’études octroyées aux meilleurs étudiants de la commune pour étudier hors du pays. La réhabilitation de la route a permis à la ville d’être mieux desservie et désengorgée. Le service des ramassages d’ordures a pu être réhabilité pour ce maire très porté sur l’environnement ».

maire mafere 1

C’est une population qui ne tarit pas d’éloges face au bilan du docteur Kadjo que  nous avons rencontrée.  N’est-ce pas là aussi la complexité de la machine électorale ? C’est un peu comme ces examens d’État et concours où ceux qui réussissent ne sont pas forcément ceux  qui brillent de mille feux durant l’année où travail assidûment. Mais, plutôt, les inattendus, ceux qui n’ont pas ramé et surprennent tout le monde.  Le bel état d’esprit du maire et fairplay nous a permis de desseller le charisme des grands hommes en l’homme, ce vendredi 8 septembre 2023.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

Céline M’boukouEnvoyer spécial depuis Maferé

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur