Classe politique et le Paradoxe ivoirien : décryptage de Ferro M. Bally

2 min read
57 / 100

Paradoxe ivoirien 

« Le Sénat ivoirien a une nouvelle présidente: Mme Kandia Kamissoko-Camara. Ce jeudi 12 octobre 2023, elle a été élue à la tête de la Chambre haute du Parlement avec 91 voix sur 97, soit 93,81% des suffrages exprimés.

Elle succède à Jeannot Ahoussou Kouadio Kouadio (2018-2023). Et après Mmes Henriette Dagri-Diabaté, à la Grande chancellerie de l’ordre national, et Chantal Nanaba Camara, au Conseil constitutionnel, Mme Kandia Kamissoko-Camara est la troisième femme à diriger une Institution de l’État.

ferro bally

Mais cet accouchement s’est effectué par césarienne. L’ex-ministre d’État, ministre des Affaires étrangères a remporté, dans la circonscription électorale d’Abobo, deux élections: les législatives du 6 mars 2021 et les municipales du 2 septembre 2023.

En revanche, Mme Kamissoko-Camara n’a pas participé aux sénatoriales du 16 septembre pour l’élection des 66 sénateurs. Cependant, conformément à l’article 87 de la Constitution, elle a fait partie des 33 sénateurs que le chef de l’État a souverainement nommés, le 9 octobre 2023, pour la deuxième législature du Sénat.

De ce fait, député et maire d’Abobo, elle devient sénatrice. Or, selon l’article 129 des textes portant fonctionnement du Sénat, « le mandat de sénateur est incompatible avec le mandat de député. » Il aura donc fallu à Mme Kandia Kamissoko-Camara, sortie du gouvernement, qu’elle renonce à ses fonctions de député. Et imposée par le chef de l’État dont elle reste très proche, elle dirige désormais des sénateurs élus.

kandia camara président du Senat ledebativoirien.net

C’est le résultat et le comble du paradoxe ivoirien. Depuis l’origine, le processus démocratique est subverti, en autorisant, dans la Loi fondamentale, le président de la République, chef de l’Exécutif, à nommer des membres du Législatif chargés de surveiller sa gestion des affaires de l’État. Et légalement, il tord le cou à la démocratie et fait la pluie et le beau temps ».

Par F. M. Bally

LEDEBATIVOIRIEN.NET

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur