PDCI Bonoua-les congressistes sans détours: « Dites au candidat Guikahué de se tranquilliser…si c’est 20 à Bonoua ce sera 20 »

5 min read
65 / 100

D’un candidat Bonoua dira : « Si tu es rentré, il faut t’assoir et regarder. Si ton temps est arrivé on ira te chercher »

Un message  clair qu’il a délivré aux congressistes: « Le 16 décembre, le choix de BONOUA est Maurice Kakou Guikahué », lance l’émissaire du candidat au terme d’une rencontre de près de deux heures tant les témoignages se sont succédé. C’est que les équipes de campagne du Professeur Maurice KAKOU GUIKAHUÉ (MKG), Vice-président du PDCI-RDA, Secrétaire Exécutif du Parti, Chef du Secrétariat Exécutif,  candidat à l’élection de la présidence du parti ont investi les délégations, partout le pays.

Le Directeur adjoint de campagne, Dibahi Dodo Amédée, membre  du bureau politique, député d’Issia  était du côté de BONOUA (à quelques kilomètres de  Grand-Bassam, sud d’Abidjan), avec à ses côtés, le Secrétaire Exécutif François Roland Adiko, ce mercredi 22 novembre 2023.

« Le Pdci est débout aujourd’hui parce qu’il respecte ses textes, depuis 1999 que  nous sommes dans l’opposition. Si nous sommes  là, ce sont ses textes qui l’ont permis. Le  14  octobre 2023, le bureau politique a décidé de l’organisation d’un congrès extraordinaire en demandant aux  militants d’être candidats  pour la succession du président Bédié décédé, le 1er août 2023.

BONOUA 1

Des cadres de valeurs  ont déposé leurs candidature. En ce qui nous concerne, notre candidat que  nous sommes venus  vous  présenter s’appelle Maurice Kacou Guikahué. Il entend mener des actions  pour  unir le PDCI. Il s’engage à accompagner le candidat du PDCI à l’élection présidentielle de 2025. Il veur  préserver et continuer l’œuvre du Président Henri Konan Bédie.

Nous sommes venus  vous  le présenter  pour  lui donner  vos  voix  pour  qu’il soit  le président  du  PDCI, au soir du 16 décembre 2023 pour  diriger le parti comme  Houphouët-Boigny  l’a fait comme  Bédié l’a fait et apporter sa touche personnelle», a appelé le directeur adjoint de campagne Dibahi Dodo Amédée, très  ovationnés par les militants congressistes dans l’enceinte de  la mairie de Bonoua.

La rencontre de Bonoua aura été particulière, puisque sans questions, mais plutôt faites de témoignages et de soutiens.  Et c’est le 4è adjoint au maire, membre du Grand Conseil et  Secrétaire de section, Ayémou Michel qui donnera  le ton : « Les Candidats qui ont été déclarés, nous les connaissons tous. Mais le candidat Maurice Kakou Guikahué, nous le connaissons particulièrement.

Ce que nous disons, c’est qu’au moment  des braises, au moment  où c’était chaud dans  l’opposition, quand nous allions  aux grands  meetings, chaque  leader s’exprimait, mais tout le monde attendait la prise de parole d’une seule personne. C’était le professeur Maurice Kakou Guikahué et quand il apparaissait c’était l’hystérie. Nous avons vécu cela. Nous savons ce qu’il fait pour que  le PDCI résiste et ce qu’il a fait  pour le Président Bédié. Ici à BONOUA, chacun sait qui est Guikahué. Il y a beaucoup de candidats, mais celui que  nous connaissons c’est Maurice Kakou Guikahué…Le temps ven, on saura quoi faire».

Il sera suivi du Permanent de Grand-Bassam II, 1er  adjoint au maire de Bonoua, Toppé Kissy Sylvestre: « Guikahué au PDCI, c’est un pion sûr.  C’est  l’homme de la situation pour  notre parti. C’est  un monsieur qui a fait tous les combats. On le connait. Si vraiment  on veut respecter les choses au sein du parti, il n’y a même pas match. Malheureusement  tout le  monde  ne pense  pas comme nous. Sachez qu’à Bonoua on saura qui voter…».

BONOUA 120

Le coordonnateur des secrétaires de sections Ano SIMON parlera  lui, de l’unité de tous les candidats autour du candidat Kakou Guikahué  pour éviter selon lui « l’implosion du PDCI.  Il faut quelqu’un qui puisse gérer le parti et quelqu’un qui est le candidat du parti et quelqu’un d’autre qui chef du gouvernement… Je souhaite qu’au plus haut niveau il y ait une entente pour cela… Guikahué est taillé pour diriger le PDCI».

Plus Incisif sera Kouassi Julien, secrétaire de section : « Rendons à César, ce qui est à César. Nous avons  l’impression qu’au PDCI,  les  gens  ne sont  pas reconnaissants. Quand il y a eu blocus du domicile du président du Bédié, il y a eu des personnalités dont Maurice Kakou Guikahué qui sont allés en prison. Il a failli y laisser sa vie. Si la Côte d’Ivoire devait bruler, on allait tous mourir, ils étaient où ? Si tu es rentré, il faut t’assoir et regarder. Si ton temps est arrivé on ira te chercher.

Si on savait dire la vérité, on n’allait même pas prendre tous ces candidats. On a toujours besoin d’argent. Laissez Guikahué diriger le PDCI et faire gagner le candidat  à la présidentielle. Dites au professeur Maurice Kakou Guikahué, qu’il se tranquillise, qu’ici à Bonoua, si nous sommes 20, ce sera 20…».

C’est donc avec satisfecit que le Directeur Adjoint de Campagne, le député Dibahi Dodo Amédée insistera pour un vote sans appel à BONOUA en faveur  du candidat Maurice Kakou Guikahué, le  16  décembre 2023. Tout en appelant  au respect des textes du PDCI RDA.

Ledebativoirien.net

H. MAKRE, à  Bonoua

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur