Région du Béré: le président Dogomo Kanaté dans une communication de proximité avec les 9 Sous-préfectures

4 min read
65 / 100

À la suite de la 2ème  session du Conseil régional le mardi 7 novembre 2023 à Mankono, le président Dogomo Kanaté a engagé une communication de proximité avec les 9 sous-préfectures sur les 111 opérations d’investissements du programme triennal. Celle de Sarhala est la première étape.

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour dont l’adoption du Budget du programme triennal 2024-2025-2026. Dans cette nouvelle mandature du Conseil régional du Béré, le développement de la région démarre par ce programme triennal. Il est encadré par le Plan Stratégique de Développement Régional (PSD-Béré) et comprend 17 actions d’un coût global de 440.000.400 FCFA et 111 opérations d’un montant arrêté de 5.500.584.000 FCFA.

bere conseil 12

Une session qui a mobilisé la quasi-totalité des Conseillers régionaux. Un signe important pour le développement participatif de la région du Béré souligné par le président du Conseil régional Dogomo Kanaté.

« Je voudrais féliciter tous les conseillers présents pour l’intérêt qu’ils portent à la question du développement de la région du Béré. Nous attendons des propositions de la part de tous les Conseillers pour améliorer le niveau de développement de notre région. Le Conseil régional s’est doté d’une machine de forage et une niveleuse pour accélérer la satisfaction des besoins de nos parents en pompes à motricité humaine et en routes praticables », a-t-il affirmé.

À la suite de cette session, le président Dogomo Kanaté, dans sa nouvelle politique de communication de proximité, s’est rendu du 10 au 11 novembre, dans plusieurs villages et campements de la sous-préfecture de Sarhala à l’effet d’échanger avec les populations desdites localités sur le programme triennal du Conseil et la prise en compte de certaines de leurs doléances urgentes.

Ainsi, les populations de Filasso, Madina, Adamakaha, Navigué-vogo, Fizankoro, Bamanasso, Bougounon et de Kodoum ont réservé un accueil chaleureux à leur fils devenu à nouveau le président du Conseil régional. 

bere conseilmm

« Je suis venu dire aux parents que le Ministre Gouverneur Moussa Dosso a encore fait honneur à leur fils en me désignant d’abord comme 1er  Vice-président et ensuite président du Conseil régional du Béré. Nous allons travailler pour tous les villages du Béré, même pour les localités qui ne nous ont pas votés. Et Kodoum sera au cœur de ce nouveau quinquennat.

Je leur ai donné la bonne nouvelle. C’est à dire, l’acquisition d’une machine de forage et une niveleuse par le Conseil régional. Dans les cinq ans de notre nouvelle mandature, nous sommes en mission pour l’accélération du développement de la région du Béré. Au nom du Ministre Gouverneur, je leur exprime ma reconnaissance pour avoir soutenu sans failles leur fils lors des régionales 2023 », a-t-il fait savoir dans cette localité comme dans les précédentes qui l’ont reçu.

Bien avant, une journée d’hommage et de reconnaissance lui a été réservée le mercredi 8 novembre 2023 à Tamafrou dans la Sous-préfecture de Dianra-village. Cette célébration fait suite à la nomination de Bamba Mamadou, fils de Tamafrou, en qualité de 1er Vice-président du Conseil régional par les soins de Dogomo Kanaté avec les conseils avisés de Moussa Dosso, l’élu du Conseil aux régionales passées.

bere conseil president 2023

« Bamba Mamadou, votre fils, en plus d’être 1er  Vice-président, est le chargé des questions de développement au sein du Conseil. Nous allons faire plus de 100 forages et plusieurs kilomètres de reprofilages légers par an dans la région.

Car, nous avons maintenant la logistique qu’il faut. Aujourd’hui, Bamba et ses parents m’expriment leur gratitude. Mais soyons tous reconnaissants au Ministre Gouverneur Moussa Dosso pour sa confiance renouvelée. Merci à Dianra-village pour son soutien indéfectible à Moussa Dosso », a déclaré le président du Conseil régional du Béré, Dogomo Kanaté.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

H.KARA- Envoyé spécial

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur