3ème session du Conseil régional du Béré:  annonce du bitumage de l’axe Dianra-Bouandougou et réhabilitation de Teningboue-Bouandougou-Bouaké long de 125 KM

4 min read
68 / 100

Le Conseil Régional s’approprie le règlement des dissensions entre Cissé Bacongo et la Maire de Mankono

Béré président

Le Conseil régional du Béré a tenu le mardi 19 et mercredi 20 décembre 2023 sa 3ème  session et la dernière de l’année.

Au cours de celle-ci, l’accent a été mis sur l’examen de l’état d’exécution du budget 2023 et l’adoption du budget primitif de 2024. La formation de 307 jeunes de la région, au cœur des priorités du Président Dogomo Kanaté, au titre de la nouvelle année et d’excellentes nouvelles pour des infrastructures routières dans la région.

À la fin du mois d’octobre le budget modificatif 2023 s’élève à 2 937 524 000 F CFA dont 972 605 000 FCFA au fonctionnement et 1 964 919 000 FCFA en investissement. Sur cette prévision budgétaire de l’année 2023, il reste à recouvrer 2 274 997586 FCFA soit 77, 45% et également 1 832 505 746 FCFA de dépenses à mandater soit 47,57%.

Au titre du projet du budget primitif 2024, il s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 2 354 866 000 FCFA dont en terme d’actions, la prise en charge des formations qualifiantes, de permis de conduire, en photographie et montage vidéo et à l’outil informatique de 307 jeunes de la région du Béré.

BERE

« L’année 2024 va débuter avec de bonnes nouvelles pour notre région et cela, grâce aux efforts du Gouvernement et de la Banque Mondiale.

En effet la région du BERE, en plus de projet ECOTER va bénéficier de 02 grands projets; Il s’agit du Projet de connectivité inclusive et d’infrastructures rurales en Côte d’Ivoire (PCR-CI) avec près de 113 milliards de nos francs sur les 500 milliards de francs CFA sont réservés à notre région sur les 11 régions bénéficiaires durant 6 ans ;

 Il s’agira de bitumer l’axe Dianra -Bouandougou et de réhabiliter la route Teningboue – Bouandougou- Bouaké long de 125 KM. Le second projet est le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D 3). C’est un projet lié en grande partie à l’employabilité des jeunes et la mise en œuvre de création d’activité génératrice de revenus et de micro et petite Entreprise et piloté par le Ministère de la Promotion de la Jeunesse de l’Insertion Professionnelle du Service Civique et de la Banque Mondiale avec un montant de 1 227 111 526 FCFA par année sur les 3 ans à venir », a annoncé Dogomo Kanaté, Président du Conseil régional du Béré.

Le préfet de région, préfet du département de Mankono s’est adressé au Président du Conseil régional et à l’ensemble des conseillers régionaux. « Je voudrais féliciter le Conseil régional pour la qualité des documents produits et des interventions au cours de la session » a fait savoir Gouesse Jules, préfet hors grade. Avant d’annoncer « le ministre de la santé m’appelé pour le projet du CHR du Béré et du centre de formation qui l’accompagne, il y a de lendemain meilleur en terme de développement de la région du Béré ».

BERE PREFT

Il termine son propos par une résolution de règlement des incompréhensions entre le Maire de la commune de Mankono, Vagbama Tambla et le maire de Koumassi, Cissé Ibrahima Bacongo. « J’ai lu dans la presse qu’il y a une collision entre le Maire Cissé Ibrahima Bacongo et le Maire de Mankono concernant le projet ECOTER.

Je voudrais qu’à la prochaine session du Conseil, la question du projet ECOTER soit mis en centre des échanges. Il faut que le Conseil régional, initiatrice du projet, appelle toutes les parties prenantes dudit projet à s’asseoir pour régler les mésententes dans la mise en œuvre de la Convention-Entente », a souligné le préfet Gouesse Jules.  Cette session du Conseil régional a enregistré la présence du nouveau Maire de Mankono, Vagbama Tambla.

Ledebativoirien.net

H.KARA, Envoyé spécial

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur