Abidjan: l’État et ONGI/E ont planché sur un projet de cadre de concertation, la Fondation Espace Afrique y était

3 min read
56 / 100

Un projet de Cadre de Concertation Permanente a réuni l’État et les Organisations Non Gouvernementales Internationales ou Étrangères ONGI/E en un atelier de réflexion, le jeudi 30 novembre 2023 au ministère des affaires étrangères à Abidjan Plateau. Il s’agit d’assurer une meilleure coordination des activités des Organisations Non Gouvernementales Internationales ou Étrangères (ONGI/E), ayant signé un accord d’établissement ou de siège avec le gouvernement ivoirien.  Il a été créé sous la supervision du ministère en charge des affaires étrangères, à cet effet, un Cadre de Concertation Permanente ÉTAT-ONGI/E. L’ONG Fondation Espace Afrique a pris une  part active à cet important atelier.

Le cadre désigné  » Cadre de Concertation Permanente EtAT-ONGI/E » est une instance de travail et de collaboration entre les structures étatiques en charge de la gestion des ONGI/E et celles-ci. Il s’agit de créer un environnement d’échanges et de suivi des relations entre les structures étatiques et les organisations non gouvernementales ou étrangères ONGI/E ayant des accords d’établissement ou de siège avec le gouvernement de Côte d’Ivoire. Cela, en vue de renforcement de leur coopération et de la mise en œuvre effective des accords d’établissement.

ongei1

Ainsi, ce cadre de concertation est chargé d’instaurer les conditions idoines de collaboration entre les différentes structures étatiques de gestion des ONGI/E ou bénéficiaires des interventions des ONGI/E ; mener les réflexions sur toutes les questions intéressant les relations entre l’État et les ONGI/E, connaître, en relation avec les ministères sectoriels, de toutes les questions relatives au suivi des activités des ONGI/E sur le terrain ;

élaborer chaque année, en relation avec les ministères sectoriels et les collectivités territoriales, une cartographie des besoins des populations à mettre à la disposition des ONGI/E à l’effet de faciliter leur prise en compte dans l’élaboration de leurs projets, recueillir et discuter de toutes les questions relatives aux avantages fiscaux et douaniers accordés aux ONGI/E, veiller au suivi et au respect des dispositions pertinentes des accords d’établissement signés entre le gouvernement ivoirien et les ONGI/E ;

recueillir les informations relatives aux réalisations financières et physiques, aux zones et secteurs d’interventions, aux emplois ainsi qu’aux sources de financement des activités des ONGI/E en vue de la tenue d’une base de données.

Le cadre de concertation permanant EtAT-ONGI/E comprend trois organes. A savoir, le Comité des Représentants, le Comité technique et le secrétariat. Ces organes travaillent en parfait symbiose pour le bon fonctionnement du cadre.

Ledebativoirien.net

Horty Ziga

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur