De Yamoussoukro-Mgr Joseph Aka: «Houphouët-Boigny, homme d’humilité n’hésitait pas à reconnaître ses erreurs…vertu qui pourrait sauver la Côte d’Ivoire »

4 min read
64 / 100

7 décembre 2023, à la célébration du 30è  anniversaire du décès de Félix Houphouët-Boigny, 1er président de la Côte d’Ivoire indépendante, le prélat, Aka Joseph, évêque du Diocèse de Yamoussoukro a exhorté la jeune génération à se nourrir des qualités de celui-ci pour une Côte d’Ivoire digne.

« Houphouët-Boigny était un homme de dialogue et d’ouverture. Un bâtisseur d’homme. Il n’était pas un destructeur d’homme. L’homme de foi, le Président Félix Houphouët-Boigny a toujours manifesté de très grandes qualités telles que la générosité, le pardon, le dépassement de soi. Homme d’humilité, il n’hésitait pas à reconnaître ses erreurs »  a  soutenu Mgr Aka Joseph. 

Mgr JOSEPH AKA Evêque de YAMOUSSOUKRO ledebativoirien.net

C’est pour lui, un enseignement que la jeune génération devrait suivre pour sauver la Côte d’Ivoire. « Voici quelques actes que la jeune génération que nous sommes, devons oser pour sauver la mère patrie qu’il nous a laissée. Puissions-nous puiser dans ses enseignements, les valeurs et les qualités de ce père, tant il était un père, pour reconstruire le tissu social et laisser un bel héritage aux générations futures » a-t-il exhorté.

Il n’oublie pas de mentionner les qualités de paix et d’amour manifestées par le président Houphouët-Boigny. « Entre deux visions, le Président Félix Houphouët-Boigny a toujours privilégié la recherche obstinée et permanente de la paix entre les hommes et entre les nations. Il a travaillé inlassablement au renforcement de la cohésion sociale et à la mise en place des conditions d’un développement économique et j’ajouterai, spirituel soutenu ».

Le ministre d’Etat Kobenan Kouassi Adjoumani, représentant du chef de l’État Alassane Ouattara a cette célébration de l’anniversaire de décès du 1er chef d’Etat  ivoirien décédé, le  7 décembre 1993, il a soutenu que le nom du président Félix Houphouët-Boigny rime avec la paix. « Au moment où nous sommes ici pour célébrer cette date anniversaire de son décès, l’occasion est bonne d’aller toujours dans le sens de la paix. Vous savez combien Alassane Ouattara qui a été son premier Premier ministre, est intimement lié au président Houphouët-Boigny.

Il s’est engagé dans la voie tracée par le père fondateur et est dans sa vison, quoi de plus normal qu’à l’occasion de cette célébration il se fasse représenter. Nous sommes donc ici en son nom pour apporter notre soutien à la famille biologique et également prier pour le repos de son âme »

yaloussoukro

Cette célébration a mobilisé une importante délégation du Pdci-Rda conduite par le président par intérim de ce Parti, Cowpply-Bony avec à ses côtés, son épouse. On notait également la présence de la Présidente du Sénat, Kandia Kamissoko Camara, la famille biologique d’Houphouët-Boigny, notamment les Thiam, conduite par le Gouverneur du District autonome de Yamoussoukro, Dr Augustin Thiam avec   à ses côtés  son cadet Tidjane, candidat  à la succession de défunt président Henri Konan Bédié.

Le candidat  et  petit-fils d’HouphouëtTidiane Thiam, garde de grands souvenirs: « Il a su transmettre toutes ces valeurs à la société ivoirienne et c’est le ciment sur lequel notre nation est bâtie et nous unit tous. Il nous a laissé quelques aspects fondamentaux de sa philosophie qui était d’abord centré sur l’être humain, l’homme, son bonheur et avec des valeurs de paix, de dialogue, d’écoute, de tolérance les uns vis à vis des autres et de pardon. C’est ce qui l’a caractérisé pendant toute sa carrière » a signifié Tidiane Thiam.

Les Autorités administratives, coutumières et politiques, étaient aussi présentes à cet événement.

Ledebativoirien.net

HORTY ZIGA

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur