Face-à-face à Yopougon-le gouverneur Cissé Bacongo intraitable : « Le  Président m’a demandé de lutter contre le désordre urbain et l’insalubrité comme je l’ai fait à Koumassi…»

5 min read
68 / 100

Adama Bictogo : « le District n’a pas pris le temps d’informer, ni la Mairie, ni les populations »

cisse bacongo et bictogo

Un rendez-vous d’explication fixé le jeudi 1er  février 2024 s’est tenu effectivement  entre le Maire de Yopougon, Adama Bictogo, le Gouverneur du District et les populations impactées à la Mairie de Yopougon.

C’est que de retour d’une mission au Congo, le maire de ladite commune s’est rendu lundi 29 janvier 2024 à Yopougon-Gesco auprès des populations impactées par les démolitions de domiciles, de commerces et de lieux de cultes par le District Autonome d’Abidjan, la veille. Dans son discours, un ton de colère et de désapprobation de la procédure du District puis de compassion pour les impactées.

Au terme de la rencontre, le Maire Adama Bictogo s’est prononcé. « Je voudrais me réjouir d’abord de la rencontre de ce jour. Rencontre qui a permis au Ministre Gouverneur d’intervenir, de rassurer les populations. Mais, cette rencontre obéissait à deux choses. La première c’était déjà de montrer aux populations que la commune de Yopougon a élu un maire, à un conseil et que la commune de Yopougon s’est donné les moyens d’élaborer un projet qui devrait permettre à la commune donc de se moderniser et de participer à l’épanouissement de nos populations.

cisse bacongo et bictogo

Ce que nous avons noté, après l’intervention des différents chefs de quartier, au-delà du principe de libérer certains accotements, c’est que le District n’a pas pris le temps d’informer ni la Mairie, ni les populations.

Donc, naturellement, on s’est retrouvé dans une situation avec des populations, des enfants, hors de leurs maisons et donc dans la détresse. Il était donc tout à fait normal qu’en tant que maire, d’abord, je sois aux côtés des populations. C’est ce que j’ai fait en exprimant le lundi.

Mais, après m’être exprimé, j’ai saisi le Ministre Gouverneur à l’effet d’avoir cette rencontre pour qu’ensemble, relativement à son plan d’action, que nous puissions avoir une concertation permanente sur les actions que le district doit entreprendre à Yopougon pour que nous puissions voir, si en tant que Gouverneur, son plan d’action est en adéquation avec le plan déjà conçu par le Conseil de Yopougon.

Donc nous en avons parlé. Nous avons, ensuite, écouté les impactés de la destruction des maisons pour que nous puissions leur faire un retour. Pour ceux qu’on peut indemniser, on avisera, on appréciera, on analysera. Pour ceux qui doivent être relogés, on appréciera. Mais, ce que je peux dire en tant que Maire, ma responsabilité est tout engagée à trouver des solutions aux familles impactées. Et cela va être fait.

Cissé Bacongo Ministre Gouverneur intraitable ledebativoirien.net

Mais, je voudrais donc aussi apprécier que le Gouverneur se soit déplacé et ai accepté de venir rencontrer ces familles parce qu’il aurait pu se contenter de dire  » j’ai agi conformément aux textes ».

Mais, tout développement s’accompagne du développement humain. La politique que nous portions tous ensemble, ici, c’est une politique de développement certes mais qui prend en compte l’être humain. La dimension humaine doit être au centre.

Même si les gens occupent des voies non autorisées, nous avons le devoir de les sensibiliser ; de leur trouver des solutions puisque ce sont des responsabilités aussi qui relèvent de nous. Et donc ce sont ces sujets que nous avons abordé. Mais, je pense que les populations repartent rassurées sur la base de ce qu’une synergie s’installera entre le District et la Mairie. Et nous allons travailler dans cette dynamique de concertation, de complémentarité pour que nos actions soient profitables aux populations de Yopougon », a-t-il précisé

Le Gouverneur Cissé Bacongo: « Le désordre urbain et l’insalubrité ne sont pas une fatalité »

À la suite de sa nomination au District Autonome d’Abidjan, le Ministre Gouverneur, Cissé Ibrahima s’est donné l’objectif d’embellir l’entrée de la ville d’Abidjan par le corridor nord de Yopougon-Gesco. Un projet qui ne saurait se réaliser sans faire des dégâts collatéraux et des victimes.

Cependant, le nouveau Ministre Gouverneur d’Abidjan tient à la feuille de route qui lui a été donnée par le Chef de l’État, Alassane Ouattara. Et dans cette mission, l’assainissement, la lutte contre l’insalubrité et le désordre urbain dans le District d’Abidjan sont des priorités.

cisse bacongo et bictogo sexpliquent 1

« Le désordre urbain et l’insalubrité ne sont pas une fatalité. L’insalubrité et le désordre sont de nos propres faits et de nos propres responsabilités. Ensuite, l’assainissement, les pertes en vies humaines bêtement auxquelles nous assistons par temps des pluies, du fait des inondations et des éboulements des terres à Mossikro, à Gobelet et dans bien d’autres quartiers nous pouvons les éviter.

Donc, le Président de la République m’a demandé de contribuer à lutter contre le désordre urbain et l’insalubrité comme je l’ai fait à Koumassi, de contribuer à renforcer l’assainissement comme je l’ai fait à Koumassi. Nous (Maires d’Abidjan et District, ndlr) allons tous nous retrouver de sorte à réfléchir ensemble aux problématiques qui se posent aux différentes communes du District Autonome d’Abidjan.

Ces problématiques nous devons les relever ensemble, les résoudre ensemble. Les Maires n’ont pas d’objectifs particuliers différents de ceux poursuivis par le District. Nous poursuivons strictement les mêmes objectifs sauf que chacun se trouve à un nouveau différent. Faire en sorte que les populations bénéficient du bien-être », a indiqué Cissé Ibrahima

Ledebativoirien.net

H.KARA

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur