Droits des Femmes-Nicole Tiécoura (AFUPSC) : « Nous allons continuer de nous battre pour la paix et le bien-être des Ivoiriens »

2 min read
64 / 100

Yopougon, place baptisée CPI1, en commémoration de  la Journée Internationale des Droits des Femmes, l’Association des Femmes Unies pour la Paix et la Cohésion Sociale-(AFUPSC) avec à sa tête sa dynamique présidente  Nioulé Tiécoura Nicole a mobilisé plus de 1500 femmes. Elles sont venues des différents quartiers du district autonome d’Abidjan pour réaffirmer le respect de leurs droits dans  une société d’équité et d’égalité.

FEMME YOP JIF

Cette cérémonie a été  marquée par la présence  d’éminentes personnalités, dont l’adjoint au maire de la commune de Yopougon madame Koné représentant le premier magistrat de ladite commune, de Dr Boga Sako (membre de la société civile pour la défense des droits humains);

de la chefferie coutumière venue en grand nombre. Cette rencontre de haute  importance  a été une occasion pour la présidente Nicole Tiécoura  de rendre un vibrant hommage aux femmes du monde rural  qui occupe une place très importante dans la société ivoirienne.

 Elle en a profité pour lancer un appel au président de la république  Alassane Ouattara et le gouvernement Ivoirien, afin de poursuivre les mesures de l’atomisation de la femme. « Car l’indépendance  économique de la femme apportera développement durable à notre pays », dira la présidente de l’AFUPSC. Elle n’a pas manqué de se pencher sur les  cas de déguerpis dans les différents quartiers du district autonome d’Abidjan.

femme tiécoura nicole*ledebativoirien.net

« Le gouvernement  a fait beaucoup en prenant des mesures exceptionnelles en faveur des victimes, mais, beaucoup reste à faire, c’est-à-dire, le relogement de ses impactés. Car les moyens qui sont mis à la disposition de ses personnes ne pourront pas faire grand-chose pour leur épanouissement », lance-t-elle.

Elle s’est réjouie de la forte mobilisation des femmes des différents quartiers et d’association pour commémorer la journée consacrée dans le monde entier  au respect de leurs droits.

 Ce sont plus de 1500 femmes mobilisées « à se battre pour la paix et le bien-être des Ivoiriens. Pour les droits des femmes, nous allons continuer de battre. Mais,  nous avons besoin d’être soutenue », déclarera président Nicole Tiécoura à la grande satisfaction des participants  à  la journée internationale des droits des femmes édition 2024.

Ledebativoirien.net

Vassindou Diomandé

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur