JIF Dabou 2024 : la direction Régionale des grands ponts du ministère de la Femme, Famille et Enfant sensibilise aux disparités

3 min read
58 / 100

 « Les entreprises avec plus de femmes leaders se comportent mieux » Agboton Marie Lucie

JIN Dabou 2024 : la direction Régionale des grands ponts du ministère de la Femme, Famille et Enfant sensibilise aux disparités ledebativoirien.net

Il y avait du beau monde féminin ce samedi 09 Mars 2024 à la Place Bédié de Dabou, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femme. Une Journée qui s’est déroulée autour du thème :

 » Agir ensemble pour l’égalité en Côte d’Ivoire: éradiquer la pauvreté, renforcer les institutions, investir dans le futur de la femme  ». Agboton Marie luCie

Il s’agissait pour la Direction Régionale des Grands Ponts du Ministère de la Femme, de la Famille et Enfant, initiatrice de la dite cérémonie, de commémorer et d’honorer la lutte pour les droits de la femme, sensibiliser aux disparités entre les sexes et à la discrimination.

C’est pourquoi, selon Mme Agboton Marie Lucie, aux commandes de cette direction régionale, ce thème vient à point nommé. Car, pour elle,  »l’investissement dans des projets en faveur de la femme et de la jeune fille et les activités génératrices de revenus, l’accès au financement dans leurs projets peut réduire la disparité économique  ».

 Et Mme Agboton Marie Lucie de finir son adresse avec cette citation de Ban Ki Moon, l’ex secrétaire général de l’ONU : » Les pays ayant plus d’égalité des sexes ont une meilleure croissance économique. Les entreprises avec plus de femmes leaders se comportent mieux ».

JIN Dabou 2024 : la direction Régionale des grands ponts du ministère de la Femme, Famille et Enfant sensibilise aux disparités ledebativoirien.net

Représentant le Préfet de Région des grands ponts, Président de la cérémonie, Kouadio Dénis, secrétaire général de la préfecture de Dabou a souligné les efforts inlassables du gouvernement dans l’amélioration des droits de la femme pour éradiquer la pauvreté en Côte d’Ivoire. Kouadio Dénis a donc les femmes à plus d’engagements pour mettre fin à la pauvreté.

Pour Mme Tomé, représentant le Ministre Essis Emmanuel, Président du Conseil Régionale des Grands Ponts et Parrain, cette journée est synonyme du droit à la dignité de la femme. Mme Tomé a par ailleurs souligné que le Ministre Essis Emmanuel se tient à la disposition de la femme des Grands Ponts pour l’accompagner dans son émancipation, la quête de ses droits et de ses challenges à relever.

Mme Assoi Honorine, Présidente de la Confédération des associations féminines des Grands Ponts estime que  l’évènement est une journée de reconnaissance des droits de la femme. Et de lancer : « Levons-nous donc pour achever le combat de l’éducation et l’autonomie pour briser le cycle de la pauvreté. Il faut donc soutenir les femmes entrepreneures, car c’est en travaillant qu’on devient bâtisseur et champion du changement. Valorisons également l’accès aux portes du leadership pour changer les comportements à tous les niveaux de la société ».

JIN Dabou 2024 : la direction Régionale des grands ponts du ministère de la Femme, Famille et Enfant sensibilise aux disparités ledebativoirien.net

Au nom du Maire de Dabou, Mme Sanogo a traduit le soutien de sa hiérarchie avant d’ajouter qu’il faut investir en faveur de la femme pour booster le développement.

Mais avant tout ceci, il faut fréquenter les centres de santé pour planifier les naissances, a précisé Kouamé Bénédicte, coordinatrice adjointe programme de santé mère-enfant et sagefemme au district sanitaire de Dabou.

Ballet, sketch, jeux, défilé, décoration, résultats du concours remise de diplôme d’honneur et récompenses ont mis fin à cette journée.

Ledebativoirien.net

Jean Léopold Gnabry

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur