Paiements de l’impôt foncier : la DGI accentue ses actions sur le terrain et exhorte la population ivoirienne

3 min read
70 / 100

La Direction Générale des Impôts (DGI) a procédé le mardi 16 Avril 2024, au lancement des actions sur le terrain relatives au paiement de l’impôt foncier au titre de l’année 2024. Cette cérémonie s’est tenue à Cocody, au  Siège de la Riviera Palmeraie, Direction  Régionale Abidjan VI, en présence d’un parterre de personnalités du monde des Finances en Côte d’Ivoire.

WhatsApp Image 2024 04 17 at 14.14.33 1

Le lancement de l’opération de recensement et d’actualisation de la base d’imposition des biens immeubles au titre de l’année 2024, tel était le véritable point d’honneur qui a meublé cette rencontre. Plusieurs Agents de recouvrement sont en mission sur le terrain. L’heure de la répression a sonné.

Boua Bahi Apollinaire, Directeur du Cadastre, a indiqué qu’il « s’agit du point de départ d’un vaste programme d’actions de terrain initié par la Direction générale des impôts et qui s’inscrit dans le cadre de la politique de communication et de sensibilisation des populations au civisme fiscal.  Cette campagne va couvrir l’ensemble des communes du district d Abidjan et concernera également certains pôles urbains de l’intérieur du Abidjan, Bouaké, San Pedro, et Yamoussoukro».

Poursuivant, le Directeur du Cadastre appuie  que ,  «la Direction général des Impôts aura pour but d’identifier toutes les niches fiscales non encore exploitées et de relever de façon significative le niveau du rendement de l’impôt foncier. Par cette opération, l’Administration fiscale vise tout simplement à remédier à la disparité de plus en plus accrue entre les valeurs locatives déclarées par les propriétaires immobiliers et les valeurs réelles des biens qui ont connu au fil des années des changements importants et notables, avec le boom immobilier constaté dans la plupart des grandes agglomérations, notamment à Abidjan».

« L’objectif de l’impôt foncier a dépassé la barre des 200 milliards cette année. Si ce chiffre pour nous est historique, cela appelle toutefois de notre part des dispositions spéciales à prendre. Dispositions qui devraient se traduire par la qualité des prestations de nos services, par la capacité de nos agents à aller au-delà des méthodes classiques de travail à travers leur capacité à faire preuve d’imagination et d’innovation. Car ce ne sera pas avec les méthodes classiques de travail que nous parviendrons a hissé l’impôt foncier au-delà des 200 milliards afin de répondre aux attentes du Gouvernement et des bénéficiaires du produit de l’impôt foncier».

Paiements de l'impôt foncier : la DGI accentue ses actions sur le terrain et exhorte la population ivoirienne ledebativoirien.net

M. Cissé Aboubakari, Directeur général des Impôts a pour sa part sonner la mobilisation des Agents des impôts et les a exhortés à mettre tout en œuvre afin de mener à bien cette mission pour des résultats probants au terme de cette opération.

«Je suis venu vous dire que nous comptons sur vous. La Côte d’Ivoire compte sur vous. Au terme de cette opération, chaque bien imposable devrait être identifié. Ensemble, nous atteindrons L’objectif de recouvrement attendu au titre de l’année 2024». Il s’agira donc de procéder au recensement de tous les biens bâtis et non bâtis non encore imposés mais aussi à la revalorisation de la base d’imposition de ceux qui sont connus dans le fichier de la DGI à ce jour. Au terme de cette opération, chaque bien imposable devrait être identifié et imposé et chaque contribuable devrait payer l’impôt juste et équitable.

Ledebativoirien.net

 Josué Koffi

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur