CEI-1260 électeurs décédés sur la liste électorale : Ibrahim Kuibiert Coulibaly accentue la révision pour sa fiabilité

6 min read
64 / 100

Ibrahim Kuibiert Coulibaly, président de la commission électorale indépendante, a procédé mardi 7 mai 2024, à un atelier de réflexions autour de, « l’enregistrement des frais de décès et leur communication à la CEI», avec les autorités locales, les administrations locales ainsi que les responsables des structures économiques à  l’hôtel président de Yamoussoukro. Cet atelier de réflexions s’inscrit dans le cadre de la préparation d’une opération qui a pour vocation à constituer le corps électoral, pour les élections de 2025.

IMG 20240507 WA0118

L’objectif de cet atelier, c’est d’établir la liste des ivoiriens autorisés à prendre part à l’exercice de la souveraineté, au vote. Il vient répondre et résoudre les questions liées à la fiabilité de la liste électorale. Au rappel, la dernière révision de la liste électorale conduite sur les années 2022-2023, avait fait l’objet de nombreuses critiques de la part de certains partis politiques de l’opposition.

En effet, il a été dénoncé la présence sur la liste électorale, de nombreux électeurs décédés, qui auraient pu être radiés conformément au code électoral. Chose que le président de la commission électorale indépendante n’a pas du tout niée. Il en donne les raisons de ces assises.

« Pourquoi sommes-nous ici aujourd’hui ? Parce qu’à l’occasion de la révision de la liste électorale de 2023, certains partis ont remarqué la présence de personnes décédées sur la liste. Conscients de cette réalité, même si cela n’affecte pas nécessairement la crédibilité, nous avons pris des mesures. Nous avons organisé cette réunion pour trouver des solutions et extirper les personnes décédées de la liste. C’est ainsi que nous devrions procéder », a-t-il fait savoir.

Il a donné les raisons en précisant que de nombreux décès, ne sont pas systématiquement déclarés à l’état civil et la déclaration des décès à l’état civil reste toujours timide.  En outre, a-t-il rappelé que, lors de la dernière révision, la CEI avait sollicité le ministère de l’intérieur et de la sécurité pour la mise à sa disposition, par les officiers de l’état civil, le 10 janvier au plus tard, la liste des personnes de nationalité ivoirienne âgées de 18 ans et plus, décédées sur la période de 2020-2022 enregistrées dans leurs registres.

IMG 20240507 WA0137

« 78 circonscriptions d’états civils soit 11, 30 % environ, des 690 circonscriptions d’états civils fonctionnelle, avaient transmis leurs fichiers renseignés à la commission électorale indépendante. Fichier comportant 1260 personnes présumées décédées au total».

Coulibaly Kuibiert Ibrahime souhaiterait la fiabilité des élections à venir avec une liste électorale inclusive, sincère, constituée dans le respect des lois, règlements et standards internationaux qui régissent la matière.  »La liste électorale doit être incontestable. Tels sont les objectifs poursuivis par la CEI  ».

Répondant à ces détracteurs qui parlent de fraude sur la liste électorale, il est resté figé sur les principes du code électoral. Quant à sa réponse aux accusations de l’ex première dame Simone Gbagbo, lors de sa dernière sortie politique à Bondoukou selon la préoccupation des journalistes, Coulibaly Kuibiert Ibrahime a  répliqué que la perfection n’est pas de ce monde, en insistant que cette liste électorale existe depuis longtemps et elle est améliorée chaque année. Il a par ailleurs, proposé des voies à suivre pour avoir sa crédibilité, avant d’exprimer son indignation.

« Mais lorsque des gens disent que la liste électorale n’est pas crédible sans donner de raison, cela pose problème, tous ceux qui critiquent ont été élus sur la base de cette liste. Que faut-il faire pour que la liste soit crédible? À mon avis, chacun doit jouer sa partition. À l’occasion de la révision de la liste électorale, c’est le moment de l’actualiser.

IMG 20240507 WA0128

Pour les nouveaux majeurs, il appartient aux partis politiques d’encourager nos concitoyens à s’inscrire sur la liste électorale. Deuxièmement, si vous êtes déjà inscrits mais souhaitez changer de lieu de vote, c’est l’occasion lors de la révision,  c’est à ce moment-là que vous pouvez demander à changer de lieu de vote conformément aux règles.

Par ailleurs, si vous avez des modifications personnelles, comme un mariage ou un changement de nom, la révision de la liste électorale est le moment opportun pour mettre à jour vos informations. C’est ainsi que la liste électorale tient compte des changements intervenus dans le corps électoral. C’est pourquoi le législateur prescrit à la Commission électorale de réviser la liste chaque année pour l’améliorer ».

Il a invité les partis politiques à faire leur part en participant à ce processus. « C’est pourquoi, au début de chaque opération, nous invitons les partis politiques à discuter avec nous des modalités. Mais ce n’est pas nouveau. Cela me peine lorsque la Commission électorale est pointée du doigt comme un bouc émissaire ou un mystère. Que peut faire une liste électorale? C’est cette même liste qui a été utilisée depuis 1900. Nous n’avons fait que l’améliorer ».

Ibrahim Kuibiert Coulibaly dénonce que l’incohérence de la CEI serait contre la constitution. « Si vous dites qu’elle n’est pas crédible, vous mettez en cause les institutions de la République, car les députés qui représentent la nation en sont issus. Les sénateurs en sont également issus, car ils sont élus par les grands électeurs, qui proviennent des élections locales et autres. 

Je souhaite que les débats soient ouverts lors de nos différentes rencontres. Chacun devrait venir avec ses propositions. Est-ce que vous pensez que je suis le destinataire de ce genre de remarques? Alors, venons ensemble améliorer la liste électorale pour le plus grand bien de la population ivoirienne » a-t-il clamé.

IMG 20240507 WA0119 1

 Il est convaincu que la fiabilité de liste électorale sera le résultat des élections apaisées.  Adjoumani Pierre Kouamé, président du comité d’organisation de ces travaux, a  montré que l’opération de la révision de liste  électorale, constitue un enjeu majeur pour la Côte d’Ivoire. C’est pour cela, il est important pour lui, de procéder à la mise à jour du fichier électoral. « La transmission à la CEI, de la liste des personnes décédées est essentielle. Les informations exactes, garantissent pour une grande part, la fiabilité de la liste électorale », a-t-il indiqué.

Au terme de l’atelier, plusieurs recommandations et propositions ont été formulées en vue de répondre efficacement à ces préoccupations.  Sans oublier que des mesures pour le bon fonctionnement du dispositif de l’état civil et les conditions de travail des officiers de  l’état civil devront être prises.

ledebativoirien.Net

Horty Ziga

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur