Man lutte contre les produits prohibés : plus de 23 tonnes incinérées

2 min read
65 / 100

La direction régionale de la police des stupéfiants et des drogues de Man a procédé le vendredi 10 mai 2024 à l’incinération de plus de 23 tonnes de produits prohibés.

Man lutte contre les produits prohibés: plus de 23 tonnes incinérées ledebativoirien.net

La commissaire divisionnaire major de police, Touré Mabonga qui conduisait une délégation dans la région du Tonkpi lors des journées nationales de sensibilisation sur la drogue tenue du 09 au 11 Mai 2024 était présente à cette incinération.

Ces produits prohibés étaient composés de 2,822 tonnes de cannabis, 346 kilogrammes d’héroïne, 136025 comprimés psychotropes, 20 tonnes de médicaments de qualité inferieures et falsifiées. Au cours de cette incinération, elle s’est dite satisfaite pour ce coup de filet.

« Ce sont des produits qui proviennent de Bianhouma, Dannané et Man. Le cannabis quand lui vient des champs dans les montagnes et les faux médicaments des pays frontaliers», a-t-elle indiqué.

Aussi a-t-elle saisit cette opportunité d’inviter les populations à une collaboration franche avec la police des stupéfiants et des drogues. Kadjo Herman Koua, procureur de la république près du tribunal de première instance a félicité et encouragé la direction régionale de la police et des stupéfiants dirigée par la Commissaire de première classe Irma France Behou pour la saisie de ces produits prohibés qui mettent en mal la santé des populations.

Man lutte contre les produits prohibés: plus de 23 tonnes incinérées ledebativoirien.net

« Toute la population doit collaborer avec les services de police judiciaire pour lutte contre ce fléau » a-t-il dit. Et d’ajouter qui la consommation et la vente de la drogue sont interdites par la loi ivoirienne.

Pour sa part, le consommateur, le vendeur ou le trafiquant courent de lourdes peines car ceux-ci nuisent à la santé de la population où la jeunesse est la cible la plus visée. D’où, l’importance d’intensifier les journées de sensibilisations à travers le pays. Signalons que, c’est plus de 40 millions de francs qu’a perdu l’état ivoirien.

Ledebativoirien.net

Dan De San

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur