FICTAF 2024 -« Femme d’aujourd’hui responsable de demain’’ :  Sarah Tola une nouvelle race de communicatrice

4 min read
65 / 100

Les femmes doivent être debout, engagées, impliquées dans la société, dans la famille et dans leurs propres développement personnels en particulier car la destinée de chacun est entre ses mains par la grâce de Dieu, comme le défend si bien Sarah Tola.

FICTAF 2024 -"Femme d'aujourd'hui responsable de demain’’ :  Sarah Tola une nouvelle race de communicatrice ledebativoirien.net

C’est à force de travail et de déterminisme que celle qui dorénavant formatrice, écrivaine, chef d’entreprise, productrice et surtout philanthrope que la mama comme on l’appelle affectueusement parcours la RDC pour soulager, faire des dons, écouter les mamans, cibler les problèmes dans les différents coins de la RDC et les faire remonter jusqu’au niveau supérieur pour soulager autrui

De son Kinshasa natale où elle a reçu une éducation stricte elle est face aux vicissitudes de la vie qui normalement ne lui prédisait rien de bon. La jeune femme n’a pas abandonné mais c’est par une volonté de vaincre et un courage explosif qu’elle parvient à se bâtir face à une Afrique qui très souvent fait des orphelins et des personnes en marges dans la société.

Mais Sahara n’a jamais la chance en prenant exemple sur cette mère patrie un peu trop tôt et sans jamais perdre l’exemple de sa grand-mère qui était un modèle de femmes battantes. Après avoir manqué même du strict minimum la jeune femme commerce avec les réseaux sociaux où en tant qu’influenceuse  elle s’exprime sur des questions de sociétés, de cultures, de musiques…

FICTAF 2024 -"Femme d'aujourd'hui responsable de demain’’ :  Sarah Tola une nouvelle race de communicatrice ledebativoirien.net

Elle décide alors de se lancer dans l’agro-bisness en tant que transformatrice. Dorénavant c’est une Sarah multi casquettes qui parcourt le monde pour prêcher aux femmes l’importance de se prendre en main au travers des projets et les accompagner à obtenir les fonds nécessaires pour la réalisation et la mise en œuvre des projets…

Tel est l’engagement de Sarah Tola qui n’hésite pas à mettre la main à la pâte pour aider sa communauté. Avec un tel background on est subjugué par l’implication de cette femme de médias car ici à Abidjan elle est venue encourager les femmes aux travers de son témoignage de vie au travers de l’invitation d’une autre guerrière des médias Caroline Dasilva, journaliste, présentatrice, promotrice…

Une invitation est adressée alors  à son homologue de la RDC pour intervenir lors du Fictaf qu’elle a initié depuis un moment, avec un thème très révélateur : « De la femme rurale à la femme industrielle… ». Une plateforme haut en couleurs qui vient accompagner les femmes à se réaliser aux travers des projets et également à s’épanouir aux travers de la culture (la comédie). L’édition du FICTAF 2024 s’est tenue aux Palais de la Culture de Treichville du 4 au 8 juin 2024.

FICTAF 2024 -"Femme d'aujourd'hui responsable de demain’’ :  Sarah Tola une nouvelle race de communicatrice ledebativoirien.net

De Caroline à Sahara on comprend que les femmes Africaines sont en train de prendre un véritable tournant vers leurs propres destinée pour être des précurseurs d’un legs future qui autonomise la femme à toutes les échelles de la société mais plus encore libère la médiatique d’un lourd carquois de simple présentatrice, chroniqueuses, journaliste…

Elles semblent dirent à l’unisson à part les médias tu peux te réaliser autrement. « Femme d’aujourd’hui responsable de demain « un slogan cher à madame Tola car la femme qui donne la vie, transmet une éducation a une descendance et par ricochet à une nation ou à une société il faut donc équiper la femme à jouer pleinement son rôle dans des sociétés où le patriarcat a le monopole et écrase la femme faible et sans ressources.

Ledebativoirien.net

Céline M’boukou

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur