Urgent à Yopougon-menace d’effondrement d’immeuble et d’incendie à l’horizon: l’eau détruit le  mur de l’édifice R+4 collé à une station à essence-Bruno Koné averti

5 min read

Dans la soirée du samedi 30 octobre 2021, l’équipe de la rédaction Ledebativoirien.net, en pause se rend  à une station à essence à Yopougon-Kouté, face au palais de justice. Et là, elle est attirée par une scène qui donne froid dans le dos. L’immeuble R+4 dont le mur de la façade est visible depuis la station à essence suinte de l’eau. Toute de suite, nous faisons le tour de l’édifice pour mieux apprécier de visu l’ampleur du danger qui se profile à l’horizon. Et nous découvrons une poupée russe à l’intérieur duquel il existe également une autre menace liée à l’activité de la station à essence au milieu de plusieurs immeubles d’habitation.

immeuble yop danger trou immblerDans  la matinée du dimanche 31 c’est-à-dire le lendemain de la découverte, l’équipe de la rédaction de ledebativoirien revenue sur le lieu constate effectivement que c’est un spectacle qui semble n’émouvoir personne, actuellement. Mais le danger se prépare tout doucement à l’horizon, loin des regards du ministère de la construction, du logement et de l’urbanisation, du propriétaire et des occupants dudit immeuble. L’eau suinte du mur de la façade de cet immeuble R+4 à en face du palais de Justice, Yopougon-Kouté. Conséquence, à la première vue, le mur est visiblement entamé. Le béton et l’enduit se détériorent petit à petit. Ils sont déjà dans un état d’altération inquiétant. Ils pourrissent de jour en jour sous l’effet de l’écoulement continu d’eau.

Alors, en cette période de forte pluie inattendue, une fois l’édifice, affaibli, pourrait-il supporter longtemps la masse de ses occupants? Approché, dans  cette soirée du samedi 30 octobre, celui qui s’est présenté comme étant le cousin du propriétaire de l’immeuble est sans voix devant l’état dans lequel se trouve le bien immobilier de rente de son frère. «Moi-même je n’ai pas remarqué cela. Vraiment, c’est sérieux», s’étonne Moussa. Séance tenante, nous lui suggérons de rentrer, illico, en contact  avec le propriétaire afin de prévenir le danger qui se dessine au vue de la dégradation avancée du mur du bâtiment R+4 par l’écoulement d’eau. Nous lui conseillons de prendre des photos les images de la dégradation de  l’immeuble et de les expédier de toute urgence au propriétaire qu’il connait.

Immeuble dangereux yopougon ledebativoirien.net Le lendemain dimanche 31 octobre, vers 11h 45 minurtes,  nous revenons à l’immeuble pour rencontrer le gérant. Nous sommes conduits au deuxième étage chez monsieur Gbeuly. Une fois reçu, nous lui demandons ce qu’il sait de la situation inquiétante de la façade de l’immeuble qui suinte. «Les voisins impactés directement par la situation sont venus me voir pour joindre M. Rachidi, le propriétaire de l’immeuble et lui expliquer la situation.

C’est ce que j’ai fait, il y a 3 ou 4 jours de cela. Monsieur Rachidi nous a demandé en retour de couper l’arrivée d’eau depuis les compteurs des voisins impactés pour voir si c’est une fuite des canalisations d’eau. Nous nous sommes exécutés et le mur à commencer à sécher. Nous lui avons fait le retour. Donc, nous attendons sa réaction. Mais, il faut bien que les voisins utilisent l’eau de leurs robinets. Ils ne peuvent les fermer complètement jusqu’au démarrage des travaux par le propriétaire. Voilà, la situation présentée».

Dans la même veine des dangers qui rodent autour des résidents dudit immeuble, nous découvrons une poupée russe dans la version de Gbeuly. Il s’agit d’une autre menace qui hante les habitants de tous les immeubles du secteur. C’est à dire la station à essence. «Monsieur le  journaliste, il faut que vous vous penchiez également sur le danger que représente la station à essence flanquée au milieu de nous. La circulation est dense au sein de la station. Les gens sont constamment par inattention au téléphone au sein de la station. Il y a aussi les fumeurs dans le coin. Il suffit d’un geste incontrôlé un jour et nous assisterons à un incendie. Un jour, il y a un taxi qui a pris feu dans la station et nous sommes sortis pour pousser le véhicule hors de la station en vue d’éviter des dégâts collatéraux au sein de la station. Car, les réservoirs de la station sont carrément au dos de notre immeuble», a-t-il révélé

immeuble menacé yopougon ledebativoirien.netNous lui proposons également de recontacter le propriétaire, Rachidi afin qu’il effectue les travaux nécessaires pour la sécurité des résidents de l’immeuble. Cependant, nous attirons, autant, l’attention des services du ministère de la Construction, du logement et de l’urbanisation, Bruno Koné afin qu’ils se saisissent du dossier pour sauver des vies maintenant avant que l’irréparable se produise. Comme le dit l’adage, «c’est petit à petit que la goutte d’eau finit par avoir raison de la roche». ledebativoirien est passé par là et note que la poupée russe est aussi réelle dans le dossier.

H.KARA

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur