Côte d’Ivoire: le ministre Kouadio Konan Bertin crée l’unité à Bocanda-un weekend d’actions

9 min read
17 / 100

 

Promesse d’aide au Lycée municipal, important don à la Fanfare et un message de réconciliation à Koffi-Konankro

  • «Si nous mettons ensemble toutes ces forces disparates que  nous utilisons pour  nous combattre, on peut se rendre utile à Bocanda…» 

En visite, du vendredi 9 au samedi 10 décembre 2022, dans son département natal, le ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin aux côtés des cadres, élus et ses parents de Bocanda, y a partagé sa vision pour le département.

Côte d’Ivoire-le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA LEDEBATIVOIRIEN.NETLe ton est donné avec le passage constat de l’état de vétusté du lycée de Bocanda, une annonce d’aide y est faite; suivi d’un important don de tenues à la Fanfare de Bengassou; puis d’un message d’unité et de réconciliation délivré à Koffi-Konankro à 45 km de Bocanda.        

«Si nous mettons ensemble toutes ces forces disparates que nous utilisons pour nous combattre, rien qu’au nom de la politique, on peut se rendre utiles à Bocanda.» Un Précieux appel lancé par le ministre Kouadio Konan Bertin, depuis sa terre natale de Koffi-Konankro (au centre-est de la Côte d’Ivoire) de Bocanda. Et aussi un réel signal de l’orientation nouvelle prise par les filles et fils dudit département. Un weekend ponctué d’actions et d’actes dans ledit département.

Côte d’Ivoire-le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA LEDEBATIVOIRIEN.NETDe la cité Bocanda avec promesse d’aider à la remise en l’état des infrastructures du lycée moderne, à son village natal Koffi-Konankro à la journée de réconciliation, en passant par Bengassou, bourg célèbre pour sa fanfare dans le département où des tenues ont été remises aux membres de ladite fanfare, ce fut un grand moment de prise de ses marques par le ministre de la réconciliation et de la cohésion pour ‘‘sa mission nationale’’.


Une journée mémorable à Koffi-Konankro, le village du ministre

La charité bien ordonnée commençant par soi dit l’adage, pour le ministre en charge de la réconciliation et la cohésion nationale mesurant la lourde mission de conduire la réconciliation au plan national, il lui semblait difficile d’observer et laisser en l’état, quelques écueils autour de lui, dans le département de Bocanda, sa cité natale.

Côte d’Ivoire-le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA LEDEBATIVOIRIEN.NETIl lui fallait rassembler les filles et fils de son département autour d’un idéal commun : le développement de Bocanda. Ce qui passe par l’union. À son invitation les cadres faisant taire leurs divergences politiques se sont retrouvés. Ils ont fait place à l’unité de tous.


«Vous êtes ici à Koffi-Konankro chez moi, dans le village du père de mon père. Les filles et fils de Bocanda qui se retrouvent, aujourd’hui dans le village où je suis né, pour dire qu’un de leur frère de Bocanda est membre du gouvernement chargé de la réconciliation, s’il n’a pas le soutien de ses frères, avec quelle force peut-il embrasser cette mission au plan national ? Je suis un ministre comblé de se retrouver au milieu d’une scène pareille.

KKB A BOVANDA LEDEBATIVOIRIEN.NETJe suis comblé, je heureux, je suis fier de savoir que mes frères savent faire la part des choses entre la politique et la fraternité. Nous sommes venus dire aux Ivoiriens que nous sommes frères avant d’être autre chose.

C’est moi le plus grand gagnant, car je pars avec la certitude que sans qu’on l’accuse de venir au RHDP, je peux compter sur ma grande sœur Eliane N’zi député de Bocanda pour enclencher le processus de la réconciliation nationale….», déclare le ministre Kouadio Koana Bertin, sous les acclamations et cris de joie des populations venues massivement à Koffi-Konankro, pour cette journée de réconciliation et d’amorce du développent du département.


Côte d’Ivoire-un weekend d’actes pour le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA: LEDEBATIVOIRIEN.NET« L’union fait la force. Seule dans l’unité on peut être efficace, on peut avoir de la force et on peut construire. Si nous mettions ensemble toutes ces forces disparates que nous utilisons pour nous combattre rien qu’au nom de la politique, on n’est pas efficace. Mais si nous mettons ces forces en commun, on peut se rendre utile à Bocanda…», laisse entendre le premier cadre et fils nommé ministre dans l’histoire de  Bocan, Konan Kouadio Bertin.

Une harmonie certaine a régné, à la place publique de son village Koffi-Konankro qui, pour l’instant de la journée du samedi 9 décembre 2022 est devenu la capitale du département de Bocanda avec ses 110 villages.

Côte d’Ivoire-un weekend d’actes pour le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA: LEDEBATIVOIRIEN.NETEt pour cause : le maire (RHDP) Kramo Kouassi, la députée (PDCI) Eliane N’zi, la responsable du PPA-CI dame Dodo Akissi Madeleine (ancienne directrice de campagne de Gbagbo à Bocanda), les chefs traditionnels venus en grand nombre, le corps préfectoral de Bocanda, tous ont fait chorus autour du ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale Kouadio Konan Bertin , pour la réussite de sa mission.
Ils se sont donc tous retrouvés à Koffi-Konankro pour mettre en avant la nécessite de se mettre ensemble pour la marche de Bocanda, autrefois la boucle du cacao en Côte d’Ivoire… «Il faut montrer que nous avons de la maturité.

La politique est un choix. Mais nous avons besoin d’être efficace. Il ne faut pas confondre les choses. Le ministre e la réconciliation est mon jeune frère et nous le soutenons dans sa tâche. Pour qu’il puisse réussir sa mission. Cela n’a rien à voir avec le politique politicienne. Nous restons PDCI. C’est avec bonheur que nous sommes là aujourd’hui pour que Bocanda retrouve le bonheur et le développement», indique, N’zi Eliane député PDCI à Bocanda.

Côte d’Ivoire-un weekend d’actes pour le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA: LEDEBATIVOIRIEN.NET
«Certes je suis cadre du PPA-CI, mais je suis là pour la réconciliation avec mes frères et sœurs. Pour qu’ensemble, nous puissions bâtir notre département. Je suis contente, je suis heureuse. Tout s’est bien passé», ajoute Madeleine Dodo Akissi ou « Miss Dodo » au terme de la rencontre avec un réel soulagement du ministre de la réconciliation qui venait de recevoir l’onction de ses parents de toutes les tendances politiques dans le département Bocanda, sa terre de naissance.


L’école à Bocanda, une préoccupation pour le ministre

Côte d’Ivoire-le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA LEDEBATIVOIRIEN.NETDéjà la veille de la rencontre de l’unité, le ministre KKB effectuait sa 1ère visite au Lycée moderne de Bocanda pour s’enquérir des difficultés. En partant d’Abidjan, le natif Koffi-Konankro bien que voulant s’imprégner des réalités et conditions de travail et d’études des élèves, était porteur d’un message précis pour les élèves passibles d’être victimes du phénomène des congés anticipés dans les écoles ivoirienne à la veille de chaque grand congé scolaire, ces dernières années.

Au constat, une kyrielle de difficultés désormais inhérentes à la vie du lycée, lui saute aux yeux et est servie: problème d’eau potable, d’électricité, un déficit d’enseignants, absence de cantine scolaire avec une bibliothèque quasiment inexistante et laboratoire non fonctionnel. Le ministre Kouadio Konan Bertin promet des solutions.

Côte d’Ivoire-le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA LEDEBATIVOIRIEN.NETLa reconstruction de la clôture de l’établissement est en priorité. Il refuse d’abandonner l’établissement créé en 1978 et qui, aux examens à grands tirages de fin d’année a donné des résultats à encourager avec un taux de réussite au baccalauréat session 2022 de, 38,97%, au-dessus de la moyenne nationale, de 38,085%, et au BEPC, 28,27% légèrement en dessous de la moyenne nationale qui est de 28,89%.

«Je suis fils de Bocanda. On va s’attaquer aux problèmes du Lycée. Je suis venu ouvrir pour vous en tant que premier fils du village à être ministre, la voie afin que parmi vous, il y ait des médecins, des ingénieurs, des Professeurs et autres.

LIRE AUSSI:https://www.ledebativoirien.net/2021/11/pourquoi-le-ministre-kkb-a-pose-une-gerbe-de-fleur-sur-la-tombe-de-houphouet-boigny/

kkb et bocanda ledebativoirien.netMais pour y arriver, une discipline s’impose. Vous devrez être disciplinés en respectant vos éducateurs comme vos parents. Aussi, soyez loin des vices et éviter de vous adonner à la violence. Non aux congés anticipés.
Je veux que dans 15 ans, dans 20 ans, qu’il y ait des ministres, des directeurs de société, des ingénieurs, des médecins qui sortent de vos rangs. Pour cela, vous devez aller à l’école et être des élèves exemplaires. Détournez-vous de tout ce qui pourrait vous détruire. Non aux congés anticipés….», déclare le ministre natif de Bocanda devant des élèves et des enseignants heureux des promesses.


Histoire du don à la fanfare de Bengassou qui sera  présentée  à Bédié

Côte d’Ivoire-le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA LEDEBATIVOIRIEN.NETMontrant qu’il joint l’acte aux promesses faites, dans la soirée du même vendredi 9 décembre, un important don de tenues est fait à la fanfare de Bengassou réputée dans le département comme unique. Elle qui a rivalisé, autrefois avec certaines existante ailleurs selon le témoignage du ministre. Par cet acte  il  a honoré ainsi une promesse.

«Je suis venu plusieurs fois, au temps de notre ainé Yves Kouassi, c’est comme cela que j’ai découvert la fanfare de Bengassou. Et tout le monde parle de cette fanfare. J’ai dit, on va s’occuper de cette fanfare pour qu’elle soit une référence à Bocanda et en Côte d’ivoire pour que les gens quittent ailleurs pour venir louer la Fanfare de Bengassou. Il y a la fanfare de Daoukro, de Tiassalé…
Nous allons bientôt faire la concurrence des fanfares et nous ferons en sorte que la fanfare de Bengassou surclasse toutes les autres fanfares de Côte d’Ivoire.

On va vous prendre pour aller à Daoukro parce que Bédié et moi il y aura la rivalité de fanfare de fanfare…on va aller dire, maintenant nous on a fanfare à Bocanda», affirme le ministre en annonçant un car pour le groupe, à la grande la joie de tous les membres de la fanfare.

Côte d’Ivoire-le ministre Kouadio Konan Bertin à BOCANDA LEDEBATIVOIRIEN.NETLe ministre Kouadio Koanan Bertin pouvait alors achever son séjour, le lendemain, samedi 10 décembre par une journée de réconciliation, des filles et fils de Bocanda. Une rencontre de toutes  les couches sociales, marquée par la presence des figures socioéconomiques et politiques du département de Bocandan, dans le village de Koffi-Konankro, son village. Mais aussi, la présentation des  instruments de l’orchestre dont était  membre son géniteur en sa qualité  professionnelle de  percussionniste.

ledebativoirien.net
GRACE OZHYLLY Envoyé à Bocanda

© 2022, redaction. All rights reserved.

Du même auteur