Abidjan-recrutement à l’Enseignement Supérieur : les pertinentes propositions du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés avec Dre Chantal DOTE

5 min read
62 / 100

 

Enseignement Supérieur-De l’augmentation de l’âge limite de 45 à 47 ans conformément à la décision du Conseil des Ministres du mercredi 19 avril 2023,  à  l’ouverture des archives pour permettre aux docteurs de retirer les dossiers de la session précédente, à l’élargissement du recrutement à plusieurs spécialités qui n’ont pas fait l’objet de recrutement depuis 10 ans alors que les enseignants de celles-ci sont tous devenus  des Professeurs de rang A, ce sont là, autant de  propositions faites  par le Collectif Ivoirien des docteurs  non recrutés de Côte d’Ivoire.

Abidjan-recrutement à l'Enseignement Supérieur : les pertinentes propositions du Collectif Ivoirien des Docteurs  Non Recrutés avec Dre Chantal DOTE  Ledebativoirien.net  Des propositions contenues dans  une déclaration rendue publique  par la porte-parole dudit Collectif, Docteure Chantal DOTE, ce jeudi 27 avril 2023  et dont Ledebativoirien a reçu copie. Une déclaration faisant suite  à  une assemblée générale  tenue le weekend dernier, suite  à l’ouverture des inscriptions au concours de recrutement d’Assistants à l’Enseignement  Supérieur en en Côte d’ivoire.  Suivez l’annonce du CIDNR

Déclaration du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés

S’inscrivant dans la dynamique  du dialogue constructif entamé depuis le mois de décembre 2021, le Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés n’a ménagé aucun effort pour prendre une part active dans les négociations avec le Ministère de l’Enseignement et de la Recherche Scientifiques dans la quête de solution à la l’épineuse question du chômage des Docteurs.

Au terme des négociations, il ressort que le Ministre Adama Diawara affiche sa ferme volonté de trouver une solution concertée en vue  de l’insertion des Docteurs au chômage conformément à la vision du Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara qui a déclaré l’année 2023 « année de la jeunesse ». Dans cette perspective, le ministre annonçait le 03 février, à l’occasion de sa rencontre avec les Docteurs Non Recrutés à l’auditorium de la primature, le recrutement de 675 docteurs au cours de l’année 2023.

Abidjan-recrutement à l'Enseignement Supérieur : les pertinentes propositions du Collectif Ivoirien des Docteurs  Non Recrutés avec Dre Chantal DOTE  Ledebativoirien.netIl convient de rappeler que 651 Docteurs ont été recrutés en 2022. Le recrutement de 2023 portera donc le nombre de Docteurs recrutés dans les fonctions d’assistant de l’enseignement supérieur, d’attaché de recherche et d’assistant chef clinique à 1326 depuis le déclanchement des mouvements de contestation des Docteurs en octobre 2021.  En plus, un recensement est prévu au terme du recrutement de 2023 afin de faire l’état des lieux des Docteurs encore au chômage à qui il sera proposer des mesures institutionnelles pour leur insertion.

Dans la mise en œuvre des mesures annoncées, le Ministère de l’Enseignement Supérieur a mis en ligne, les conditions pour postuler au concours de recrutement depuis le 17 avril 2023. En outre, dans un communiqué en date du 25 avril 2023, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Professeur Adama Diwara a annoncé l’ouverture officielle du concours de recrutement à partir du 26 avril 2023. Il a invité les personnes désireuses de faire acte de candidature dans les fonctions d’assistant de l’enseignement supérieur, d’attaché de recherche et d’assistant chef clinique à s’inscrire sur la plateforme www.drhenseignement.gouv.ci . Selon ce même communiqué, les inscriptions en ligne qui débuteront le 26 avril se poursuivront jusqu’au 23 mai alors que le dépôt des dossiers se fera au cours de la période allant du 28 avril au 25 mai 2023.

Le Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés (CIDNR) se réjouit de toutes ces étapes franchies et invite l’ensemble des Docteurs à s’inscrire dans le processus en cours.

Le CIDNR se tient près à suivre toutes les étapes du processus afin d’aider le ministère à réussir le pari. En effet, réunis le dimanche 23 avril 2023, les Docteurs n’ont pas manqué de faire plusieurs propositions. Il s’agit entre autres :

cidrn dote11du recrutement effectif des 675 docteurs en une seule session et la mise en œuvre des mesures institutionnelles pour l’insertion de tous les Docteurs en cette année 2023 dédiée à la jeunesse, chère au Président de la République, Son Excellence, Alassane Ouattara ;

de l’augmentation de l’âge limite de 45 à 47 ans conformément à la décision du Conseil des Ministres du mercredi 19 avril 2023 qui préconise l’augmentation de l’âge limite de 2 ans pour les candidats au concours d’accès au grade A4 ;

de l’ouverture des archives pour permettre aux docteurs de retirer les dossiers de la session précédente en vue d’amoindrir les coûts liés à la constitution des dossiers de candidatures ;

du recrutement par discipline afin de permettre à tous les docteurs de participer au concours. En effet, plusieurs spécialités n’ont pas fait l’objet de recrutement depuis 10 ans alors que les enseignants de celles-ci sont tous devenus  des Professeurs de rang A. Ce qui implique logiquement le recrutement d’assistants.

Nous profitons de cette occasion pour réitérer nos sincères remerciements au Professeur Adama Diwara pour le cadre de dialogue permanent qui a permis d’aplanir les points de divergences, mais aussi et surtout pour ses efforts inlassables en vue de la résolution définitive de la crise du Doctorat en Côte d’Ivoire.  En fin, nous souhaitons que la grâce de Dieu accompagne tous les candidats au concours de recrutement.  Pour le Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés (CIDNR) », la Porte-Parole, Dre DOTE CHANTAL

Ledebativoirien.net

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur